dimanche 30 août 2015

Abandon de la création d'un Président délégué aux Conseils régionaux


Dominique Reynié (candidat régional en Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées) révèle que le nouveau poste de "président délégué" au Conseil régional va être créé ! Il fait  doublon avec ceux de "président" et "vice-président" et découle d'un accord entre le PS et le PRG. Il va coûter 114 millions d'euros au contribuable !!!

Le "président délégué" n'est rien d'autre qu'un président supplémentaire. Le gouvernement et les majorités socialistes régionales viennent donc de décider la fusion de deux régions pour laisser la place à un seul Conseil régional… dirigé par deux présidents !

La collusion entre l'Etat et l'intérêt d'un parti politique est à son comble : on se distribue les postes sans attendre la décision des électeurs. Lorsqu'il n'y a pas assez de postes pour servir les comparses assis autour de la table, on en crée de nouveaux ; on passe la facture aux citoyens en charge d'acquitter "l'impôt républicain". Ce sont les mêmes gouvernants qui, il y a encore quelques jours, ont tenté de nous faire croire que la fusion des deux régions répondait à l'impératif de réduction des dépenses publiques !!!

 

2 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est surtout Mr Damien Alary qui à la mort du Président Bourquin s'est trouvé propulsé Président de la région L.R,qui a circonvenu Mr Valls de créer pour lui ce poste sur mesure.Comme (presque) tous les élus socialistes peu lui importe le cout de la création de ce poste inutile pourvu qu'il préserve son égo et ses intérêts c'est lamentable,j' espère qu' il ne sera pas élu.

andré a dit…

Bonjour
Il faut que cela cesse c'est inadmissible que cette gabegie continue ils nous prennent notre argent pour satisfaire leurs amis(ies) et se remplir les poches et surtout ne rien faire ils sont déjà trop nombreux pour le peu de travail qu'ils ont le plus gros des boulots c'est les inaugurations et les gueuletons qui suivent
honte a eux (j'ai oublié il n'en on pas)
André