lundi 29 juin 2015

Compte rendu du conseil marathon du 25 juin 2015

Vous trouverez ci-dessous le compte rendu 

du conseil municipal du 25 juin 2015






    Record battu ! Ce Conseil Municipal débuté à 18 heures précise ne s’est terminé qu’à 21 h 45.
Au fil du temps le public venu y assister s’éclaircissait jusqu’à ne plus compter à la fin que vos serviteurs du RCS ! Même un élu de l’opposition s’est éclipsé avant la fin.

    Il est vrai que Monsieur Rey  venu présenter l’activité en 2014 de L’Agglo du Gard Rhodanien qu’il préside, a utilisé au moins une heure de ce temps. Ensuite, en réponse à une question de Madame Gondard à l’issue de son intervention, de ce qu’il savait de l’avenir d’AREVA, Monsieur Rey a répondu que l’Agglo était soucieuse du devenir de cette grande entreprise génératrice de tant d’emplois directs et indirects pour la région et qu’elle s’était mobilisée au côté de son personnel et de ses syndicats. Elle a contacté les Ministres concernés pour les alerter sur les conséquences de la situation. Il a précisé avoir été reçu a Matignon où il a, dit-il, eu des assurances qu’il n’y aurait aucun licenciements secs, que l’Etat sera dans la recapitalisation de l’entreprise en partenariat avec EDF et qu’il pensait que ce combat n’était pas perdu d’avance.
     A la question (malicieuse) de Monsieur Guillen de ce qu’il pensait des propos du Député Prat sur l’Agglo, relatés dans le Midi-Libre, il a suggéré, comme il le fait, de ne plus lire ce journal. Il reproche le manque d’objectivité de ceux qui contestent et qui dénoncent et préfère ceux qui travaillent pour l’intérêt général sans se soucier de l’avis des copains !
      Restait alors à débattre des quarante autres points de l’ordre du jour.

      Parmi les points importants de ce conseil municipal, la signature du contrat de ville 2015/2020, qui ambitionne de réduire les écarts de développement  entre les quartiers défavorisés et les autres unités urbaines. Pour se faire, une nouvelle instance est créée, le conseil citoyen. Il est composé de quarante personnes volontaires et respecte la parité hommes/femmes qui exercent une activité professionnelle ou associative au sein du quartier. Cette délibération a été votée avec six abstentions dont deux du groupe Pont Bleu Marine, Monsieur Salsano  n’étant ni présent, ni représenté. Madame Gondard a expliqué son vote par le fait que n’apparaissait pas le budget, le règlement intérieur et la formation des membres de cette nouvelle instance qui selon elle fera doublon avec les comités de quartier. Monsieur Rousselot rétorque que le conseil citoyen sera constitué en association, sans aucun élus en son sein ce qui le différencie des comités de quartier.

     Madame Lapeyronie informe que les excédents dégagés sur les budgets de fonctionnement de l’eau et l’assainissement seront reversés à la section investissement.
     Délibération adoptée avec six abstentions.

     Monsieur Jourdan demande l’ouverture d’une nouvelle souscription pour la dernière tranche des travaux du lavoir. Toute l’opposition vote contre. Le Maire s’étonne de ce vote alors qu’une souscription publique permet de diminuer la part financière de la commune.

     Le conseil municipal en entier donne une autorisation de principe au projet de la construction d’une nouvelle caserne de gendarmerie qui devrait être édifiée d’ici quatre à cinq ans.

     Un assouplissement du PLU offre la possibilité d’extension de 20% des bâtiments existants en zones naturelles et agricoles, à condition d’y être accolée ;
A la question de Monsieur Guillen « qu’avez-vous répondu aux demandes de recours formulées par divers habitants ? ». Le Maire dit avoir répondu à toutes les personnes concernées qu’il en restera aux dispositions prévues au PLU.

      La DM1 du budget principal de la commune a permis de faire le point sur les dotations de l’Etat pour l’exercice 2015. Si la DGF est en baisse de 366 000 Euros par rapport à 2014, la DSU (dotation de solidarité urbaine) compense cette baisse et au final la commune percevra 48 000 Euros supplémentaires. On s’en sort bien a résumé la première adjointe, ce qui n’a pas empêché l’opposition de s’abstenir lors du vote.

      La Mairie délègue à l’association jeunesse et reconstruction  la réalisation de travaux d’embellissement de la Place Marcet. Madame Gondard  dit avoir été interpellée par des habitants du quartier qui craignent la suppression des barbières utiles aux personnes âgées et  la malpropreté future du lieu, due aux animaux. Les élus répondent que les barrières resteront en place et qu’une main courante sera ajoutée, ainsi qu’un aménagement dédiée aux déjections canines.
Délibération adoptée à l’unanimité.
   
      La commune reprend 47 concessions du cimetière de Pont Saint Esprit qui se trouvaient en état d’abandon (NDLR, ce qui ne permettra cependant pas de contenter tous les utilisateurs potentiels !)

      Enfin, il est indiqué pour terminer, que Madame Francine Julien, élue de la majorité, démissionnaire pour raisons familiales, sera remplacée par Madame Myriam Chartier  qui intègre aussi différentes commissions municipales.

Par Rolland Robert et Nicole Grenet pour RCS

Aucun commentaire: