samedi 31 janvier 2015

Compte rendu du conseil municipal du 27 janvier 2015

Vous trouverez ci-dessous le compte rendu 

du conseil municipal du 27 janvier 2015


Après l’octroi de subventions par la commune :

- 20€ par élève pour une sortie scolaire de 2 classes de JEAN JAURES,
- 10 730€ pour 4 stages de foot pour le club BAGNOLS PONT,
- 2 200€ pour l’association des parents d’élèves de l’école FRANCOISE DOLTO suite au vol à la caserne PEPIN,

Vinrent celles demandées à l’état, et notamment pour la mise en fonctionnement de 5 caméras dans le centre ancien :
Coût 88 538€,        Etat 44 269€            Autofinancement 44 269€

Après le vote à l’unanimité de cette demande, Monsieur Baumet, grimpe au mât de vigie (pirate) pour déplorer que la vidéosurveillance ne soit pas assurée de nuit. Sans faire d’obstination, dit-il, sur la sécurité et sans esprit polémique, il demande solennellement qu’un opérateur soit présent devant les écrans de surveillance 24/24, pour prévenir immédiatement les forces de l’ordre dès la survenance d’un acte délictueux.

Monsieur Mouchetant lui répond que l’état des finances laissé par l’ancienne équipe ne permet pas de prendre cette disposition. Le Maire ajoute que la vidéo peut être consultée a postériori pour apporter des preuves et orienter une enquête mais que les caméras n’enregistrent pratiquement jamais les faits au moment précis où ils se commettent et que les délinquants ne s’exposent généralement pas directement sous leurs angles de vue. Il précise cependant que lors d’opérations concertées de nuit, un opérateur est présent. Monsieur Salsano abonde sur l’utilité de la présence constante d’opérateurs vidéosurveillance et Monsieur Duplan souligne que cela renforcerait son effet dissuasif. La vidéo protection fonctionne 24h/24 ce sont les opérateurs qui n’officient pas 24/24h.

Puis vint le vote pour la signature de convention avec la CAF pour le fonctionnement lié à l’accueil des enfants pendant le temps périscolaire et en dehors du temps d’activités périscolaire

Cela rapportera :
- 202 434.61€ en 2014
- 199 501.28€ en 2015
- 196 824.51€ en 2016
- 196 824.51€ en 2017

Une autre demande de subvention pour les travaux de mise en accessibilité et en sécurité du centre PEPIN a été soumise au vote:

2015      514 457.70€TTC pour la passerelle et issue de secours
2016      448 271.70€TTC pour la création d’un ascenseur et l’accessibilité au cinéma
2017      518 108.25€TTC pour la salle des fêtes
2018      475 251.30€TTC et 2019 460 484€ pour le reste du bâtiment.

Une dernière demande subvention pour l’élimination des eaux claires
Cout total 274 759€ ht

30% DETR,
30% Agence de l’eau,
20% C. Gal,

reste 20% d’autofinancement soit 54 951€/ht.


Pour terminer ce conseil la création d’un poste « chargé de mission coordonnateur » a été soumis au vote. Le salaire de ce chargé de mission est pris en charge par le fond national d’aménagement. La remarque de MR DUPLAN pour doublon n’avait donc pas lieu d’être.

Par Nicole Grenet et Rolland Robert pour RCS

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Parlez directement.
ladariusOr

Anonyme a dit…

Quand il est monté au mat Gilbert Baumet a t'il pensé à mettre une culotte propre?

Anonyme a dit…

Mr Baumet a raison,si la vidéo surveillance fonctionnait bien,on aurait pu identifier son agresseur qui l'a roué de coups pendant son footing

nicole grenet a dit…

Chère Madame, Cher Monsieur,

Ce matin, la Cour des Comptes a rendu public son rapport annuel.

Comme toujours, son travail est remarquable. Mais je crains qu’il soit, encore une fois, peu ou pas suivi d’effet…

En commençant sa lecture, j’ai vu qu’il pointait du doigt les sous-préfectures et leur trop grand nombre.

Mieux vaut tard que jamais !

En septembre 2012, Contribuables Associés avait déjà identifié cette aberration administrative : implantations totalement obsolètes, plus de réelles missions et énormes frais de fonctionnements.

Notre association avait fortement milité et peut-être aviez-vous signé notre pétition adressée à Manuel Valls, ministre de l’Intérieur à l’époque, où nous demandions purement et simplement leur suppression !

Encore une fois, trois ans plus tôt, nous dénoncions, chiffres à l’appui, ce que nos élites semblent découvrir 3 ans plus tard. Elles sont trop nombreuses, font doublon, coûtent cher et surtout ne servent à rien !

La France compte 238 sous-préfectures régie par des lois d'un autre siècle : être accessible à moins d'une journée de cheval !

Notre action s’inscrit dans la durée, et ça paye !

Supprimer cet échelon nous ferait économiser plusieurs centaines de millions d’euros par an !

A l’heure où le gouvernement cherche comment faire des économies, il faut que nous nous mobilisions à nouveaux en profitant de l’actualité ! Par expérience, je sais que les politiques vont faire le dos rond et attendre que les médias passent à autre chose…

Nous ne devons pas laisser ce rapport de la Cour des Comptes être enterré encore une fois.

Nous avons quelques jours pour réagir et j’ai besoin de vous, maintenant !

Nous devons être partout !

Associez-vous à notre combat. Contribuables Associés est votre porte-voix et se charge de faire pression sur les élus : campagnes d’information, alerte de l’opinion publique, mobilisations tous azimuts… Nous devons encore être là, plus que jamais sur ce sujet, quand les politiques tenteront de se défiler.

L’État doit faire des économies, vous et moi le savons. Nous avons là une nouvelle piste à lui imposer et n’oubliez pas, s’il ne nous écoute pas, il augmentera nos impôts.Trop, c'est trop !

Mon équipe continue à travailler sans relâche pour faire entendre votre ras-le-bol.
le travail de contribuables associés est digne d'intéret.