vendredi 2 mai 2014

Conseil de l'Agglo du Gard Rhodanien du 29 avril 2014

Vous trouverez ci-dessous le compte rendu 
du conseil de l'Agglo du Gard Rhodanien du 29 avril 2014

Concernant le Sitdom, pour RCS il s'agit d'un moyen comme un autre de tenter de permettre à un président de garder sa place bien que battu dans sa propre commune, soit l'art et la manière de placer les copains. 

En tant que contribuable nous ne pouvons que soutenir l'initiative de Monsieur le maire de Lirac, bien que sans illusion en ce qui concerne l'issue du vote...
Compte rendu du conseil de l'Agglo du Gard Rhodanien du 29 avril 2014


" A l’ordre du jour de ce Conseil communautaire, la constitution des commissions
(Développement économique, aménagement, sport, culture, action sociale etc.…) douze au total.
La désignation des représentants de l’Agglo pour les hôpitaux (Monsieur Marc Angeli pour celui de Pont-Saint-Esprit)  dans les Collèges (Monsieur Roger Castillon pour George Ville) et dans les divers syndicats, associations et comités. Les noms des membres de ces instances avaient été listés au préalable en réunions de bureaux. Toutes ont été rapidement votées à l’unanimité à main levée.
Toutes sauf celle relative au SITDOM.

Demandant la parole, Monsieur Pissas s’est indigné que la commune de Salazac y soit représentée par un élu Tresquois Monsieur Talon, sans qu’il n’en soit informé, il se dit très choqué et se félicite au cas présent que le ridicule ne tue pas. Il s’oppose au vote à main levée et propose de nommer Monsieur Suau à la place de Monsieur Talon  et ce par vote à bulletins secrets. Monsieur Perez élu F.N bagnolais, regrette qu’un conflit Tresquo-Tresquois remplace au conseil un débat d’idées. Le Président Rey dénonce les propos qu’il juge injurieux de Monsieur Pissas et précise que la loi est respectée en l’occurrence même si cela lui déplait mais accède à son souhait ; La liste comportant le nom de Monsieur Jérôme Talon est finalement adoptée par 46 bulletins oui, contre 22 bulletins non et 6 blancs ou nuls.

                              Vient alors le débat du montant des indemnités des élus. Une enveloppe annuelle de 351 000 Euros est prévue se décomposant en 3 725 Euros mensuel pour le Président, 1 520 Euros pour chacun des 15 Vice-présidents et 228 Euros pour les Conseillers qui seront délégataires (dans la limite de douze).Monsieur Cardenes représentant la commune de Lirac, observe que le Gard est classé 83 ème sur 98 parmi les départements les plus pauvres. Il appelle donc ses collègues à diminuer leurs indemnités de 20% en signe de solidarité avec les gardois dont beaucoup sont en difficulté financière. Le président Rey lui rétorque que les conseillers communautaires ne sont pas nés riches ni ne le sont devenus mais que rien n’empêche un conseiller à renoncer à tout ou partie de ses indemnités à titre personnel
Un autre conseiller propose de moduler les indemnités en fonction de la présence des élus aux travaux de l’assemblée. Monsieur Rey lui recommande de présenter cette suggestion lors du vote du règlement intérieur qui aura lieu ultérieurement.
Le vote des indemnités est acquis à main levée à la majorité, ainsi que ceux de la création de deux emplois de collaborateurs de cabinets (un à temps complet l’autre à mi-temps, les noms de ces collaborateurs ne pouvant être donnés en public) et la modification du tableau des effectifs car deux agents déjà titulaires bénéficient d’une promotion.
     
 Ce conseil aura duré une heure trente environ..

Par Rolland Robert pour RCS"



 

22 commentaires:

Walter Lippmann a dit…

Lorsque les gens se rendent compte que leur fortune dépend de plus en plus de leur position politique, le contrôle de l'autorité de l'Etat devient de plus en plus précieux. Mais comme la multiplication des privilèges restreint la production des richesses et en dénature la répartition, le niveau de vie ne s'élève pas... Au fur et à mesure que le collectivisme progressif avance, la lutte pour les privilèges s'exacerbe.

Anonyme a dit…

Comment ont voté nos élus de PSE parce que si je ne m'abuse c'est ce genre de pratique qu'ils reprochaient à leurs prédécesseurs ?

Lacroix André a dit…

Ainsi, après l'attaque d'un vieux mâle qui ne voulait pas qu'un plus jeune soit SITDOMisé, les crocodiles du marigot socialiste de l'Agglo, tous "genres" confondus, se sont grassement partagés nos impôts...avec la complicité des représentants spiripontains socialistes, bien-pensants et extrêmes-gauches réunis !

Anonyme a dit…

comment est-il possible qu'un élu tresquois représente la commune de salazac?

Anonyme a dit…

anonyme de 22h54, parce qu'avec le PS gardois tout est possible !! La question que l'on doit se poser c'est : les électeurs de Salazac étaient il au courant avant de voter ?

Anonyme a dit…

Le PS nous entraine vers les abimes. Le foutage de gueule fait il parti des Valeurs de gauche ?

Anonyme a dit…

Cela dépend de ce qu' on appelle "riche"Un socialiste de premier plan avait fixé le curseur à un revenu de 4000 Euros par mois.Toutes fonctions et tous gains confondus,beaucoup de nos élus locaux le sont alors!Le cumul des mandats le permet.Quels efforts doivent t' ils déployer en contrepartie pour mener à bien toutes leurs tâches? quelle santé et quelle énergie il leur faut pour que nous soyons bien gouvernés!

Anonyme a dit…

Et après une nouvelle déculotté aux européennes ils vont dire que les électeurs ce sont trompé. Ce sont eux qui nous trompe. Et vous électeurs de pont vous n'avez pas les boules aprés avoir voté pour quelqu'un qui a été élu la première fois parce qu'il se battait contre ces pratiques ? C'est légal certes mais alors pourquoi ne pas avoir proposé Baumet ou Gondard comme vice président ? Parce que comme Talon ils sont élus de l'opposition dans leur commune

Anonyme a dit…

Laissez faire et aux européennes les 2 candidats en tête seront le FN et l'abstention

Quizz a dit…

Vous pensez quoi supporters impénitents de cette réponse à votre question 4 :
4 - Agglo :
Après une année de fonctionnement, il s’avère qu’à l’issue des votes au sein de l’agglo, le résultat des scrutins est conforme au souhait de la présidence et l’opacité demeure. Dans un souci de transparence de quelles manières comptez-vous l’ouvrir aux citoyens ?

REPONSE :
Nous ne partageons pas votre avis sur le fonctionnement, largement perfectible, de cette première année de fonctionnement de l’Agglo. Malheureusement très peu de public est présent lors des conseils communautaires et, d’un autre côté, comme c’était la première année, de nombreuses questions se sont inscrites dans le prolongement des actions engagées par les différentes communautés de communes qui ont fusionné en Agglo. Quoiqu’il en soit le fonctionnement de l’Agglo va de fait changer puisque, à partir de cette année, les élus communautaires sont issus d’un scrutin populaire et que les différentes tendances (sur le plan politique mais aussi sur le plan « choix de gestion et de priorités ») vont être représentées. Nous y jouerons pleinement notre rôle et, comme nous l’avons fait en 2013 mais en mieux : comme en 2013 nos élus présenteront directement devant le Conseil Municipal leurs activités au sein de l’Agglo. De plus nous défendrons la position exceptionnelle de Pont-Saint-Esprit dans cette Agglo notamment en matière de tourisme et de développement économique pour des petites et moyennes entreprises.

Lionel B a dit…

Vous y allez fort Monsieur Lacroix rien ne dit que PSE a voté pour, il s'agissait d'un vote à bulletin secret. Ce qui est scandaleux c'est la réponse du président concernant les indemnités.

Anonyme a dit…

A quoi on servi les élections municipales en dehors de bagnols puisque seule la majorité obtenue dans cette ville compte ?

andré a dit…

Nous n'avons pas choisi les conseillers de l'agglo
ils nous ont étaient imposés d'office avec la liste électorale pour laquelle nous avons votés
et peut être que en tant que conseiller municipal on était d'accord mais pas forcément en tant que conseiller de l'agglo
André

Anonyme a dit…

les petites communes n'avaient donc pas obligation de designer leurs représentants à l'aglo sur les bulletins de vote?les électeurs de salazac doivent se sentir un peu cocus

Anonyme a dit…

A la lecture du ML qui consacre un article sur la passe d'arme entre pissas et rey on se rend compte que 46 élus s'assoient sur la démocratie et la morale républicaine et comme le dit le maire de Lirac c'est un jeu de dupe. Mais sincèrement vous vous attendez quoi avec le PS ?

Tonton David a dit…

Le mépris des électeurs : Les valeurs de la gauche... Salazac je compatis pour toi et élus de Salazac j'ai de la peine de savoir qu'aucun d'entre vous n'a la compétence pour occuper cette fonction.. Une chose est sure pour les européennes je sais pour qui je vais voter et surement pas pour les favoris des 46 qui sont complice et responsable de ce jeu de dupe

Anonyme a dit…

Le pire c'est que les socialistes n'ont pas compris que si le FN monte ce n'est pas parce que les gens sont de plus en plus raciste mais parce qu'ils en ont marre que des politiques fassent leur petits arrangements entre amis au frais des contribuables tout en leur faisant la morale.

Anonyme a dit…

Si je comprend bien, ce tour de passe passe permetrait au directeur de cabinet du maire de bagnols et président de l'agglo de devenir président du Sitdom pour un peu plus de 1 000 euros par mois en étant élu de l'opposition à Tresques mais choisis par la commune de Salazac à l'autre bout de l'agglo pour le représenter ? Mais d'ou vient donc le fait que les français n'ont plus confiance en leurs élus ?

marin de marine a dit…

Quand je pense qu'un ou une fidèle de votre site venait vous reprocher de prendre vos infos sur les sites " nauséabonds " de l'extrême droite au nom de valeurs de gauches, je me demande ce qu'il ou elle pourra bien venir justifier ces petits arrangements entre amis qui eux sont la honte de la démocratie. Il y a la vie dans les partis politiques et la vrai vie, le problème c'est que ne connaissant que la première les apparatchiks qui nous gouvernent nous poussent dans l'abimes

Anonyme a dit…

je suis scandalise, tout simplement et je dois avouer que j'ai honte d'avoir élu des élus godillots.
quand au le maire de salazac je pense qu'il mérite le prix gilbert baumet (encore à créer) qui récompenserait les maîtres en coups tordus.
pauvre France !

Godillot a dit…

Vous comprenez mieux maintenant RCS pourquoi AUCUN élu n'a porté la moindre attention à votre analyse budgétaire alarmante du Sitdom.

Anonyme a dit…

C'est pour pouvoir optimiser la déchetterie pourtant si opérationnelle que les gens vont ailleurs mais cela il ne faut pas le dire.