samedi 19 avril 2014

Un conseil municipal du 16 avril 2014 fastidieux par Rolland Robert

Vous trouverez ci-dessous le compte rendu du conseil municipal
du 16 avril 2014




 Fastidieux mais indispensable, ce long Conseil Municipal de plus de trois heures, avec trente-trois délibérations à l’ordre du jour, a permis la mise en place et la nomination des conseillers municipaux qui siègeront dans les différentes instances pour la commune de Pont Saint Esprit.

              La plupart des votes ont eu lieu à main levée, après celui à bulletins secrets élisant les membres du CCAS, six pour la majorité deux pour les oppositions ( Mesdames Gondard pour la liste «  Pont  Bleu Marine » et Sartre pour « Aimons Pont Saint Esprit ». A noter que dans les Commissions municipales et extra-municipales les trois listes d’opposition seront chacune représentées par un ou deux de leurs élus.
Pour les différents Comités (CNAS)  syndicats intercommunaux (SIESB, SICTIAM, SABRE).
Associations (FAR ST VINCENT), Conseils d’administration (Collège Georges Ville, Ecole Notre Dame)
Seuls les Conseillers de la majorité siègeront, élus par vingt-six voix pour et sept abstentions.

                Concernant les indemnités de fonction des élus, votées à l’unanimité, elles seront égales à 100% des sommes allouées pour une ville de plus de 10 000 habitants, Chef-lieu de Canton, et selon la décision du Maire réparties entre lui-même et ses neuf adjoints pour 970 Euros chacun, mensuels brut, et 228 Euros pour les autres Conseillers municipaux de la Majorité, tous délégataires.

                  Lors du vote des frais de représentation du Maire, celui-ci a dit se retirer de la salle sans prendre part au vote. « Restez lui a lancé Monsieur Baumet nous n’en sommes pas au compte administratif ». Aussitôt la réplique de la première adjointe, Madame Lapeyronie fuse «  C’est Monsieur Castillon qui décide de ce qu’il y a lieu de faire », préfigurant l’ardeur des débats des prochains Conseils municipaux où les questions orales seront posées. Deux mille Euros annuels ont été fixés à ce titre qui n’avait pas été engagé dans la précédente mandature.

                  Monsieur Francisci a obtenu l’unanimité pour le vote d’une subvention exceptionnelle
De  2 000 Euros au Football Club  de Pont Saint Esprit, récemment créé pour permettre à des jeunes, dont certains en déshérence, de pouvoir pratiquer  un sport, ainsi qu’une autre subvention de 500 Euros au NJS Racing pour un rallye automobile au Maroc.

                  Enfin, pour clore le conseil Monsieur Lamare  qui se rendra courant Mai à Paris à la réunion des villes qui ont un secteur sauvegardé, sera remboursé des frais engagés par mandat spécial de la commune, qu’il représentera à cette occasion.

Par Rolland Robert pour RCS

          

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Je suis très contant que le premier adjoint est claqué le bec à Baumet.