jeudi 17 avril 2014

Information : L'écart de niveau de vie entre retraités et actifs voué à se creuser

Voilà une étude qui ne va pas rassurer les retraités.
Certes, le montant de leur pension continuera de progresser dans les prochaines années. Mais leur niveau de vie risque de se détériorer par rapport à celui des actifs, selon des projections réalisées par l'Insee.
En cause, le fait que les pensions progressent moins rapidement que les salaires.
Depuis la fin des années 80 pour le régime général, et 2003 pour la fonction publique, elles sont en effet indexées sur l'inflation, ce qui permet seulement de préserver le pouvoir d'achat des retraités.
Si ces règles de revalorisation sont maintenues en l'état, l'écart de revenus entre les actifs et les retraités est donc amené à s'accroître.

D'ici 2060, la pension moyenne de l'ensemble des retraités devrait représenter entre 48 et 57% du revenu d'activité moyen, contre 66% en 2010, estime l'institut de statistiques.

Ce ratio ne prend toutefois pas en compte la taille du ménage, les revenus du patrimoine engrangés, les prestations sociales touchées, les impôts directs payés… En incluant tous ces critères, le niveau de vie des retraités se situerait entre 70 et 85% de celui des actifs à l'horizon 2060, alors qu'il est à peu près équivalent actuellement.

© Capital.fr

5 commentaires:

nicole grenet a dit…

En novembre 2011, le PS s'emporta contre le gouvernement Fillon

Les socialistes y dénonçaient le projet de revalorisation des prestations sociales à 1%. Or, dans son plan annoncé mercredi, Valls, le Premier ministre socialiste, les gèle durant un an.

Dans ce communiqué toujours disponible sur le site du PS, on peut encore lire :
"Le pays a besoin de justice sociale, le gouvernement s’attaque aux plus fragiles (...) en rognant les prestations sociales et l’assurance maladie. (...) Plan de rigueur après plan de rigueur, le gouvernement se distingue par des choix imprévoyants et inconséquents qui enfoncent le pays et le continent dans la crise. Et qui ne règleront rien sur le plan financier car sans croissance, la réduction des déficits et de la dette ne sera pas au rendez-vous et dans quelques semaines ou quelques mois, on nous présentera un nouveau plan de rigueur. Décidément, aucun enseignement n’a été tiré ce qui s’est passé en Grèce."

Abbatucci a dit…

Gel des retraites, gel des allocations familiales, gel du RSA, ce n'est plus un gouvernement, c’est un magasin Picard.

Abbatucci a dit…

Cahuzac ministre du Budget qui fraude le Fisc, Morelle à l'IGAS qui prend un max de pognon des Labo Pharma, Harlem Désir la nullité absolue qui est recasé au gouvernement, ils font vraiment rien à moitié les Moi Je!
Heureusement que Flamby 1er a promis une république "exemplaire", mais on ne doit pas avoir le même sens des valeurs ni des mots.

Abbatucci a dit…

Demain dimanche de Pâques, les cloches n'arriveront pas de Rome, pas besoin, elles sont déjà arrivées au gouvernement depuis 15 jours.

Abbatucci a dit…

Pour les générations futures la nomination de Ségolène Royal au ministère de l’écologie est un formidable espoir pour l'avenir:
avec tout le vent qu'elle va brasser on va pouvoir arrêter le nucléaire.