mardi 18 mars 2014

Valére Segal répond à RCS

Suite au questionnaire qui lui a été transmis le 8 mars 2014.

Voici l'intégralité des réponses du Candidat Valére Segal

Réponse au questionnaire de RCS

1 - Justice : L’actuelle majorité a transmis au procureur de la république, sa volonté de se porter partie civile dans le cadre de la plainte déposée par le Rassemblement des Contribuables Spiripontains pour l’usage considéré comme abusif des cartes de carburants. Cette même majorité a également porté plainte contre l’ancienne municipalité avec pour objet la passation de marchés publics. En cas d’élection quelles sont vos intentions concernant ces deux points ? 

Si des agissements contraires à la loi ont été réalisés, les donneurs d’ordres se doivent d’être poursuivis et condamnés. Pour ces deux points il est difficile de commenter des procédures en cours dont on connait peu de détails mais nous faisons entière confiance à la justice à la différence du socialiste Christian BOURQUIN président du conseil régional de Languedoc-Roussillon qui déclarait « Vous savez ce que je pense de la justice, il faut limiter ses pouvoirs et les contourner » 

2 - Dette : La dette à PSE avoisine les 15 millions d’euros, vous n’êtes pas sans savoir que les services de l’état sont partiellement responsable d’un certain laxisme nous ayant endetté de la sorte. Les seules villes à ce jour qui ont obtenu réparation, répondaient à l’un de ces deux critères : la toxicité d’emprunts ou la condamnation du maire. Demanderez-vous réparation à l’état ? Si oui par quel levier ? Et auprès des banques ? 

 Nous prendrons conseil auprès des communes ayant obtenu réparation et ferons appel à des professionnels spécialisés en prenant bien soin d’évaluer que les procédures éventuelles contre l’état et/ou les banques ne soient pas plus couteuses pour la commune que le gain attendu. 

3 - Transparence : Sous quelle forme et selon quelle fréquence, comptez-vous transmettre aux citoyens en général et à une association comme la nôtre en particulier, les différents budgets et comptes ? 

La transparence sur les comptes et budgets sera total, disponibles à la demande et consultables sur le site de la mairie. Les comptes seront présentés en comparatifs avec l’année N-1 et avec la moyenne pour les communes de même strate et nous prendrons conseils auprès de la chambre régionale des comptes pour tendre vers l’exemplarité. 

4 - Agglo : Après une année de fonctionnement, il s’avère qu’à l’issue des votes au sein de l’agglo, le résultat des scrutins est conforme au souhait de la présidence et l’opacité demeure. Dans un souci de transparence de quelles manières comptez-vous l’ouvrir aux citoyens ? 

Vous décrivez un fonctionnement de l’agglomération comme il se passe dans les conseils municipaux où les accords sont trouvés en amont de la mise au vote aux conseils. Et on se retrouve avec un phénomène du « fait accompli » comme l’on a vécu sur Pont-Saint-Esprit par exemple avec l’aire des gens du voyage, où le citoyen se sent lésé de n’avoir pas pu participer au débat. Il faudrait que les projets importants soient présentés bien en amont de la décision pour qu’un débat contradictoire ait lieu et mettent les élus un peu plus devant leur responsabilité. En gardant à l’esprit que nous sommes dans une démocratie représentative qui est plus facile à gérer que la démocratie participative de la rue où souvent la majorité peut-être silencieuse. 

 5 – Scène campagne : Dans le contexte actuel RCS considère le projet PER couteux, démesuré et dangereusement engageant pour les contribuables de l’agglo. Quelle position adopterez-vous au moment de voter pour donner accord au Président pour lancer les travaux ? 

Avant de voter il faut revoir la pertinence du projet, son dimensionnement et sa compatibilité avec nos finances. On ne fait pas un projet pour dépenser l’argent public des subventions mais pour ce qu’il nous apporte. De plus les subventions ne représentent qu’un pourcentage de l’investissement et pas le fonctionnement qui lui reste à notre charge pendant des décennies. 

6 – Exil fiscal : La fuite des recettes fiscales, ne concerne pas uniquement la France, mais également toutes les localités. Fiscalement chaque commune peut se sentir concurrente de sa voisine. L’histoire de Pont Saint esprit nous a démontré que l’encouragement à la fuite vers les villages voisins des foyers imposables avait dans un premier temps appauvri ceux qui avaient choisi de rester, réduisant par la même le nombre de contribuables, et dans un second temps fragilisé la cohésion même de notre cité. Quelles sont vos propositions pour inverser cette tendance ? 

Cette pratique touchant également les employés dont vous aurez la charge, aurez-vous une décision particulière ? 

La baisse des impôts pour retrouver une imposition équivalente à celles des villes de même strate inversera la tendance, de même que l’amélioration des facteurs concourant à la qualité de la vie : contacts sociaux, accès à la santé, sécurité, propreté, lutte contre le bruit, accès à l’emploi, éducation, accès aux activités sportives et culturelles, etc... 
Il faut garder à l’esprit que la loi évolue vers un transfert des compétences et de l’imposition locale vers l’agglomération, et on va doucement mais surement vers une harmonisation de l’impôt local au sein de l’agglomération. Donc l’enjeu sera de maitriser les dépenses publiques de l’agglomération, d’autant plus que Pont-Saint-Esprit est à la frontière de plusieurs agglomérations. 

7 – En attendant le train : Quelle est votre position concernant la gare de Pont Saint Esprit ? Prévoyez-vous une initiative particulière ? 

Nous lutterons à travers l’agglomération pour la réouverture la ligne TER rive droite du Rhône. 

 8 – Solidarité : Dans l’intérêt de la collectivité renoncerez-vous à tout ou partie de vos indemnités ? Renoncerez-vous à la présence d’un directeur de cabinet inutile pour une commune de la taille de la nôtre ? 

Les indemnités seront votées selon le cadre légal après délibérations au sein du conseil municipal. Un directeur de cabinet ne sera pas nécessaire compte tenu de la présence au sein du personnel municipal de cadres compétents. 

9 – Aire de grand passage : L’aire des gens du voyage étant prévue pour accueillir 500 personnes. Que prévoyez-vous pour limiter l’impact en termes d’infrastructure et notamment d’école ? Et suivant quel budget prévisionnel ? 

 Nous nous opposerons à l’aire des gens du voyage localisées en zone inondable compte tenu des difficultés que l’on cumule déjà à Pont-Saint-Esprit. 

10 – En toute sécurité : Les incivilités allant parfois jusqu’à la délinquance viennent participer pour une part non négligeable aux dépenses de la commune. En vue de les réduire quelles mesures comptez-vous mettre en place ? Pour quel investissement ? 

Présence accrue des policiers sur le terrain et verbalisation des contrevenants. 

11 - En tant que grand électeur Vous ne pouvez ignorer les dossiers et les projets en lien direct avec les collectivités locales, en attente sur le bureau du premier ministre tels que Conjugalité des revenus des ménages, abaissement des quotas familiaux, imposition des résidences principales sur des loyers fictifs, etc. Ces projets vous concernant doublement en tant que gestionnaire local et en tant que grand électeur, quelle sera votre position et comment ferez-vous entendre notre voix ? 

Les lois sont votées par les députés élus par le peuple et non par les grands électeurs qui eux n’élisent que les sénateurs qui n’ont pas le dernier mot sur les lois. Je n’aurais malheureusement aucune action sur la folie d’impôt de nos dirigeants socialistes du moment. 

12 - Petit Poste entre amis La création d'un emploi fonctionnelle de DGS à la tête du Sitdom, outre le fait qu'elle renvoi une très mauvaise image des pratiques politiques, ne répond à aucun besoin réel. Une fois élu demanderez-vous la fermeture de ce poste ? 

S’il ne s’avère pas nécessaire : oui.

21 commentaires:

Anonyme a dit…

compte tenu de la profondeur des réponses on comprend mieux pourquoi le souhait d'autres questions

Lionel B a dit…

Mois aussi si j'avais pas révisé la trigo au bac j'aurais demandé d'être questionné sur les additions et les soustractions.

Anonyme a dit…

Pour une femme enceinte on appelle cela un déni de grosse. Et en politique ?

Anonyme a dit…

Un élu de proximité c'est un élu, à coté ?

Michel a dit…

très très très light les réponses, pas de consistance, pas de fond, ça fait un peu peur quand mème, Mr Segal a t'il la carrure et l'envergure?, j'en doute fortement vu les réponses au questionnaire.

citoyen a dit…

12 ?

1 - ?
2 - ?
3 - ?
4 - ?
5 - ?
6 - ?
7 - ?
8 - ?
9 - ?
10 - ?
11 - ?
12 - ?

fan de la CRC a dit…

Question à Mr Segal:

avez-vous lu le rapport de la CRC?

si oui, que vous inspire t'il?

Quels sont les enseignements que vous en tirez?

Anonyme a dit…

Pour la dette la réponse de Louis Esparza est plus claire

langue de bois a dit…

" 1 - Justice : L’actuelle majorité a transmis au procureur de la république, sa volonté de se porter partie civile dans le cadre de la plainte déposée par le Rassemblement des Contribuables Spiripontains pour l’usage considéré comme abusif des cartes de carburants. Cette même majorité a également porté plainte contre l’ancienne municipalité avec pour objet la passation de marchés publics. En cas d’élection quelles sont vos intentions concernant ces deux points ?

Si des agissements contraires à la loi ont été réalisés, les donneurs d’ordres se doivent d’être poursuivis et condamnés. Pour ces deux points il est difficile de commenter des procédures en cours dont on connait peu de détails mais nous faisons entière confiance à la justice à la différence du socialiste Christian BOURQUIN président du conseil régional de Languedoc-Roussillon qui déclarait « Vous savez ce que je pense de la justice, il faut limiter ses pouvoirs et les contourner » " Personne vous parle de Bourquin Monsieur Segal amis de PSE... Diplomatie ?

Anonyme a dit…

en tout cas pas langue de bois son dernier prospectus pour quelqu'un qui veut mettre à bas les querelles entre spiripontains c'est raté c'est trop vindicatif pour être honnête.

Anonyme a dit…

et oui pour un "meilleur esprit" c'est plutôt râté.

RS a dit…

J'ai lu le prospectus de Mr Segal et je trouve qu'il met beaucoup d'huile sur le feu, lui qui dit qu'il veut faire abstraction du passé et que tout le monde vive en harmonie ! mais Mr Segal, on n'est pas dans le Monde des Bisounours !!!

Anonyme a dit…

Apres avoir lu et écouté divers challengers j'ai constaté que les réponses de Mr ESPARZA étaient les plus claires et les plus précises, concernant la réévaluation de la dette, de la station d'épuration, du camp pour les gens du voyage. A ces 3 questions les autres challengers ont été assez évasifs. Il faut rappeler que cette élection est une élection NON politique, mais simplement pour le bien être des spiripontains.

Anonyme a dit…

Sylvianne M.
Il ne suffit pas de dire, pour la majorité actuelle, avoir transmis au Procureur de la République "sa volonté de se porter partie civile après une plainte déposée par RCS" et en avoir porté d'autres au nom de PSE, encore faut-il s'y intéresser et SUIVRE LES AFFAIRES AU PLUS PRES !!!Il est grand temps de se réveiller,voilà ou nous mène le LAXISME ... Baumet se représente !

nicole grenet a dit…

SYLVIANNE M
RCS à déposé une plainte et à relancer l'avocat la 1 ere année
réponse l'affaire suit son cours....500€
2ème relance l'affaire suit son cours 500€
3ème relance l'affaire suit son cours le procureur suit l'affaire...500€.
RCS a déjà dépensé 7500€ qui viennent de la générosité de nos adhérents mais cette association fonctionne avec des moyens limités et nous avons décidé d'attendre la suite tranquillement car chaque question même anodine déclenche une facture de 500€.
Si vous avez un moyen moins onéreux de suivre cette affaire AU PLUS PRES nous sommes preneur.

J'ai assisté à son.. a dit…

Comme beaucoup, beaucoup, d'observateurs et de supporters du 5eme, j'ai assisté à comment dire heu ... sa prise de parole..

mes impression " "

ST a dit…

En fait Mr Segal son credo c'est haro contre la gestion Castillon et motus et bouche cousu sur la gestion Baumet.

Très mauvais positionnement de campagne, une campagne complètement ratée alors que l'idée de réconciliation au départ était bonne et porteuse.

Dommage.

Anonyme a dit…

Sylvianne M.

A vous lire et vos mots me dérangent « attendre la suite tranquillement » Il y en a un qui doit être heureux puisque nous faisons son jeu … et il se représente !

En votre qualité de représentant RCS ne pouvez-vous pas vous adresser directement au procureur et le rappeler à votre bon souvenir pour lui demander ou en est votre action ?

Apparemment, ce sont les fonds qui manquent ?

Si vous bougez, plusieurs possibilités :

* Un appel de fonds pourrait être envisagé, nous serions nombreux à vos côtés.

Nous subissons nos impôts depuis le changement de municipalité.

NE SUBISSONS PLUS ! BOUGEONS-NOUS !

Envisager de faire des manifestations, sous diverses formes, afin que la justice avance ;
Envisager de faire des pétitions au président de la république et au ministre de la justice ;
Envisager d’autres choses …


nicole grenet a dit…

la lettre au procureur a été envoyée pas de réponse même pas un accusé de réception.
Signer des pétitions je le fais très souvent sans résultat.
Par contre nous allons avoir notre assemblée générale et nous pensons que vous pourriez nous donner des "conseils" puisque vous pensez pouvoir
faire mieux.

FS a dit…

Comme Nicole vous y invite, venez donc à notre assemblée générale anonyme de 16:06.

Pour que nos mots ne vous dérangent plus venez donc prononcer les votre.

Nous n'avons pas attendu votre conseil pour relancer le procureur, mais certains dossiers avancent plus vite que d'autre...

Nous attendions beaucoup de la promesse de campagne de l'actuel président, confirmé par écrit par notre député suite à la préconisation du président de la Cour des comptes de réformer le code des collectivités locales. Hélas les promesses n'engagent que ceux qui les croient.

Concernant les fonds, il serait bon que vous sachiez que de l'argent supplémentaire ne ferait pas avancer les dossier mais nous permettraient de nous porter partie civile et donc d'avoir accès au dossier.

Je ne comprends pas votre phrase "Nous subissons nos impôts depuis le changement de municipalité."

Quand à ce bouger venez avec nous lire la presse, rechercher les informations, assister aux conseils, analyser des budgets,se battre pour obtenir les comptes et les budgets, rédiger des articles, vous asseoir sur le banc des tribunaux, recevoir des insultes de la part de politiques sans pouvoir répondre, et tout cela en dehors de l'activité professionnelle et de la vie de famille alors venez venez...

SR a dit…

J'ai oui-dire que Monsieur Segal n'était pas inscrit sur les listes électorales de Pont ! comment cela se fait-il qu'il ait pu se présenter au siège de Maire à Pont ?