lundi 17 mars 2014

Christiane Gondard répond à RCS

Suite au questionnaire qui lui a été transmis le 8 mars 2014.
Voici l'intégralité des réponses de la Candidate Christiane Gondard

Réponse au questionnaire de RCS
1 – Justice : 

Concernant l'usage abusif des cartes de carburant, s'agissant à l'évidence de détournement d'argent public, je ne peux que souscrire à votre dépôt de plainte afin de connaître les circonstances et déterminer les responsabilités à tous niveaux car en l'affaire, l'absence de contrôle des dépenses par les chefs de service constitue à mes yeux une faute professionnelle aussi grave que l'acte.
Et de demander réparation du préjudice car les contribuables n'ont pas à supporter la faute.

Concernant la passation de marchés publics s'agit il de plainte pour délit de favoritisme, de prise illégale d'intérêt, de corruption ou de trafic d'influence ? Il va sans dire que corruption, trafic d'influence ou prise illégale d'intérêt sont intolérables à quelque degré que ce soit et doivent être sévèrement punis. Par contre dans le cas de favoritisme, en l'état des difficultés de nos entreprises locales face à la concurrence déloyale due notamment à la réglementation européenne, je peux comprendre et plaide en faveur de toute action allant dans le sens de soutien aux-dites entreprises. Mais avec decision collégiale dument motivée pour plaider des circonstances atténuantes. Nous exigerons également de l'agglo une totale transparence et que soit respectée la loi.

 J'ai été interpellée par des spiripontains sur 'l'affaire du chemin de mr Castillon' et 'celle du mur d'une adjointe' ; le sujet est très délicat car avéré, pourrait relever de délits similaires.

Afin de ne pas connaître pareils doutes à notre encontre, tous mes adjoints sitôt élus seront formés et signeront un engagement d'intégrité morale avec tolérance 0 à tout manquement. 

2 – Dette : 

Ne disposant pas des documents contractuels avec la ou les banques concernées je ne peux déterminer le motif d'attaquer devant les juridictions administratives ni poser les bases d'une renégociation, laquelle aurait due être réalisée par l'actuelle municipalité dès leur arrivée, car le contexte n'est pas favorable dans la mesure où cette dette peut être réputée admise depuis le temps.. Notamment dans le cadre d'intérêts toxiques facturés, lesquels se prescrivent par 5 ans.

Mais je transmettrai ce dossier à nos spécialistes pour étude car cette dette de 1621€ par habitant alors que la strate moyenne à ville équivalente se situe autour des 1000 € et qui va devoir être supportée jusqu'en 2027 ne laisse pas de marges de manœuvre pour de nouveaux investissements (c'est pourquoi les projets pharaonesques du maire sortant m'effraient au plus haut point en tant que contribuable). Toute action pouvant amener à dédommagement sera entreprise.

Notre projet est très clair à ce sujet : rejeter tout projet risquant de nous surendetter car selon notre charte nous nous engageons à refuser toute augmentation de la fiscalité durant notre mandat et exigerons de l'agglo, la même attitude. 

3 – Transparence : 

Très simple : un point financier sera à l'ordre du jour d'un conseil municipal trimestriel avec affichage en Mairie comme il se doit et communication aux citoyens sur simple demande. Concernant les budgets, je demanderai à chaque adjoint de constituer un comité de consultants citoyens pour participer à l'élaboration du budget.

Pour tout projet des comités de pilotage constitués de professionnels, d'élus y compris d'opposition et de citoyens volontaires verront le jour. Nous ne dérogerons pas à l'obligation de transparence ni de consulter par referendum les spiripontains pour tout projet important pour l'avenir de la commune ou financièrement. Nous exigerons qu'il en soit de même au niveau de l'agglo. 

4 – Agglo :

Notre projet inclut la défense des intérêts de notre commune au sein de l'Agglo et auprès de toutes les institutions. Nos élus appliqueront cette directive, n'accepteront aucune compromission, refuserons toute augmentation de la fiscalité et publierons la teneur des conseils communautaires. Force est de constater que l'agglo n'est pas efficace en matière de traitement des ordures ménagères dont elle a compétence car les coûts ne baissent pas alors que notre ville est plus sale avec un service qui ne satisfait pas au niveau des poubelles.
Ni en matière économique car nous avons un taux de chômage de 19,4% (9,03% national) Ni en matière d'économies de fonctionnement avec des élus supplémentaires indemnisés...

Nous nous engageons à défendre les intérêts de notre ville et ses contribuables et à ce titre veillerons à la transparence des comptes dont du SITDOM de même que nous ne nous laisserons pas imposer des choix inadaptés à notre situation tel l'aire d’accueil. 

 5 – Scène campagne : 

Nous ne donnerons pas accord à ce projet.
A cause de son coût disproportionné en terme d'investissement et surtout son coût en terme de frais de fonctionnement annuel qui affiche 165 k€ (maintenance, personnel..) et 325 k€ d'achats de spectacle, expos...pour 75 k€ de recettes billetterie, location salles.. 100 k€ de financements publics (État, région, dept) sont déjà prévus dans le prévisionnel, le reste 315 k€ étant à charge de... ? L'agglo a déjà prévu une participation financière de + 100.500 € (ref dossier montage financier).

6 – Exil fiscal :

 L'exil fiscal est en lien direct avec la qualité de vie et d'environnement que les citoyens n'ont pas dans la ville de Pont-Saint-Esprit ainsi que l'insécurité qui y règne et les impôts locaux bien au-dessus de la strate moyenne pour ce type de commune, soit 675 € / habitant au lieu de 441 € alors qu'en matière d'équipement ce n'est pas au top.

Nous allons commencer par remettre de l'ordre ; nettoyage et entretien des rues et des bâtis, renforcement des moyens de police pour assurer la sécurité des biens et des personnes, animations et maintien des commerces, renfort des services de proximité, aménagement d'aires de promenades et baisse des impôts locaux dès 2014.
La taxe d'habitation 23,24% équivaut à celle de Montpellier (22,49%), la taxe du foncier bâti 32,53% et la CFE (contribution foncière des entreprises) toutes basées sur la valeur locative cadastrale sont trop élevées pour attirer les investisseurs immobiliers ou commerçants. Soit dit en passant ramener le taux de la taxe foncière à celui de 2007 ne signifie pas baisse de l'impôt de 3,3% pour autant puisque les bases augmentent chaque année de 1,70% en moyenne ce qui en réalité représente une augmentation de l'ordre de 11% (ex : impôt 2007 €100 = impôt 2014 €111,78) Et lesdites base datant de 1970 en révision actuellement à Bercy vont forcément augmenter. Nous allons donc baisser les taxes locales dès 2014 de 5% avec effet rétroactif, l'objectif étant à 3 ans que le montant des taxes à payer soit égal à la strate moyenne des villes équivalentes à Pont. Nous le ferons par un programme de réduction des frais de fonctionnement notamment en matière de 'études et recherches' et des prestations extérieures (le personnel pouvant très certainement réaliser des travaux car je ne doute pas de leur compétence) ainsi que des charges générales.

Développer l'emploi sera notre priorité ; nous irons chercher des investisseurs créateurs d'emplois (et contributeurs en recettes fiscales) et signerons un pacte de reduction de leur contribution financière en rapport avec l'emploi créé ou maintenu ainsi qu'avec toutes les entreprises de notre commune. La TLPE sera supprimée pour les commerces de proximité et une signalétique gratuite de qualité sera mise en place. L'emploi et la qualité environnementale sont le remède à l'exil fiscal.

7 – En attendant le train : 

Je contacterai le nouveau directeur regional RFF afin de comprendre ce qui bloque ce dossier et comment envisager l'exploitation d'une station multimodale avec transport de voyageurs.
Cela fait aussi partie de notre schéma de développement économique et commercial et de notre objectif de nouvelles ressources fiscales.
J'interpellerai la région au nom de l'égalité et de la continuité territoriale sur le sujet.

8 – Solidarité : 

Concernant les indemnités je considère que tout travail mérite salaire et que la gestion d'une ville comme Pont est un emploi à temps plein minimum au moins pour le Maire qui de plus prend toutes les responsabilités y compris au plan pénal.

Le poste de directeur de cabinet ne me paraît pas utile dès lors que DGS et chefs de service font assidument et sérieusement leur travail ainsi que le Maire et les adjoints.

De même que nous remettrons en question la création de postes de cadre alors que des recrutements en interne auraient permis des économies sur les frais de fonctionnement et donc de contribuer à la baisse des impôts locaux, tout en valorisant le personnel en place.

9 – Aire de grand passage :

Nous n'en voulons pas pour des raisons de salubrité publique (station d'épuration saturée, terrain inondable) de sécurité (axe routier à forte fréquentation accidentogene) et de coût (je rappelle que notre ville fait partie des 100 plus pauvres de France).

Il est parfaitement scandaleux que le Préfet qui a retoqué le PLU et donc la possibilité de constructions de nouveaux logements à cause de la station d'épuration qui est à saturation nous impose avec la complicité de nos élus dont le Maire sortant, de recevoir 150 caravanes soit plus de 600 personnes (6% de la population locale) alors que la loi n'oblige pas un nombre si élevé.

De même qu' il est inadmissible d'installer des gens, fussent ils du voyage, en zone inondable car je refuse a contrario de l'équipe sortante de mettre en danger la vie de qui que ce soit, simple question d'éthique et de cœur.

10 – En toute sécurité : 

 Notre ville a été déclarée 'focus ' pour la gendarmerie et connait une augmentation de 51,6% de la délinquance dite de proximité, les poubelles débordent allègrement, les rues sentent l'urine et sont envahies de crottes, le trafic de drogue est présent, les stationnements réservés aux personnes handicapées ne sont pas respectés, les gens roulent en sens interdit...

Nous allons doter notre police des moyens lui permettant d'assurer efficacement la sécurité des biens et des personnes et le respect de nos lois et arrêtés municipaux ; personnel supplémentaire, équipes cynophiles, vidéosurveillance renforcée et analysée 24/24, formation, renfort de brigades civiles lors de manifestations, rondes de jour et de nuit sont à notre programme.
Et ce, sans surcoût pour notre commune car 19 postes budgétés ne sont pas pourvus.
Au moins 10 postes dont 2 de maitre-chiens seront créés pour commencer.
Nous n'hésiterons pas à retirer du CCAS les familles dont des membres seraient pris en délit ou condamnés pour non respect de la loi ou des arrêtés municipaux. Je préféère allouer les 300 k€ du CCAS aux personnes vertueuses ayant le sens du devoir civique.

11 – En tant que grand électeur :

Délégués de droit aux votes des Sénateurs nous donnerons nos voix au candidat qui s'opposera à toute augmentation de la fiscalité. Aux conseillers de l'opposition d'en faire autant.

Pour faire entendre votre voix nous soutiendrons vos actions de revendication ou de recours dès lors que vous nous solliciterez et que la cause sera juste et pour l'intérêt des citoyens.

12 – Petit Poste entre amis : 

Force est de constater que les petits postes entre amis sont monnaie courante en particulier dans le Gard et l'Agglo du Gard rhodanien avec la complicité une fois de plus de nos élus spiripontains qui y siègent (mais localement aussi ça se pratique). Les élus siégeant au conseil du SITDOM ont approuvé la création d'un poste de DGS au 1er avril (juste après les élections...?) lequel a un coût élevé (salaire de cadre) alors que le nombre de décisionnaires (96 membres au conseil) est amplement suffisant et qu'un président qui a pouvoir d'ordonnateur est présent. A suivre...

26 commentaires:

fan de la CRC a dit…

Merci à Mme Gondard pour ses réponses, mais il me semble qu'elle ait quelques lacunes sur certains dossiers au vu de ses réponses, pourtant tout se trouve dans le rapport de la CRC.

Dettes:
xxxxxxxx

5.4.4- L'endettement

Le capital restant dû est de 19,7 M€.

Le tableau récapitulatif de la dette, fourni par le trésorier, recense 25 emprunts : 3 contractés auprès de la Caisse d’épargne, 8 avec le Crédit Agricole du Languedoc-Roussillon, 8 avec le Crédit Agricole d’Ile-de-France, 5 avec le Crédit Local de France et 1 avec la Caisse des Dépôts.

La dette de Pont-Saint-Esprit représentait 2 484 €/hab. en 2005 et 1 941 €/hab. actuellement, soit plus du double de la moyenne de la strate s’établissant à 884 €/hab.

Ce ratio indique à quel point les finances de la commune sont grevées par son endettement.

Un autre ratio mesure de l’endettement est celui qui rapporte l’endettement à la CAF brute, afin de calculer le nombre d’années nécessaires au remboursement intégral de l’encours de la dette en utilisant seulement le produit de la CAF.
Ce ratio ne peut être calculé en 2005, 2007 et 2008, la CAF étant négative sur ces exercices(*).

(*)A titre indicatif, l’encours de la dette en 2007 aurait été remboursé en 230 ans si l’on avait utilisé que la CAF.

Marchés Publics:
xxxxxxxxxxxxxxx

rapport CRC:
La ville organisait également le tirage des feux d’artifices, domaine où la mise en concurrence est possible.
Or, AUCUN MARCHE PUBLIC N'A ÉTÉ PASSE alors que le coût global pour l’été, que ce soit des factures payées en 2007 ou des factures payées en 2008, a représenté un montant total de 141 520 €.

Au total, pour 2007, que ce soit pour des factures payées en 2007 ou en 2008, les fêtes et cérémonies ont coûté 2 624 187 € soit 19,5 % des recettes de fonctionnement.

Pour la seule année 2007 ont été déboursés 1 564 912 € au titre des fêtes et cérémonies.

Cartes carburant:
xxxxxxxxxxxxxxxxx

12.2- Les frais de péages:

La commune utilise la carte Total en paiement des péages d’autoroute et possède également un abonnement « T ».
Par ailleurs, sont achetées avec la carte Total diverses prestations non
définies qui sont probablement des achats personnels (nourriture, disques, journaux, etc.).
En 2008, c’est près de 15 000 € de péages autoroutiers qui ont été payés et 7 986,86 € en 2009.

fan de la CRC a dit…

Rapport CRC:

7.2.1- Différences entre les données des bilans sociaux et des comptes administratifs:

La comparaison entre les états des effectifs des bilans sociaux et des comptes administratifs fait apparaître des incohérences.
La chambre a néanmoins relevé des différences inexpliquées, notamment
concernant les effectifs des personnels non titulaires.

En 2007, la chambre constate en effet une différence de 62 agents non titulaires entre le compte administratif et le bilan social 2007.

Rapport CRC:

7.4.3.5- Une notation des directeurs dont l’intérêt est discutable

Trois années de suite, tous les directeurs ont obtenu une note au moins égale à 19 sur 20.
La commune de Pont-Saint-Esprit n’a pas développé de réels critères d’évaluation formalisés pour définir
et évaluer les objectifs fixés à l’encadrement supérieur.

rapport CRC 14.3.3- Usage du minitel

Sur chaque facture adressée par l’opérateur à la mairie, figure la facturation de 4 « minitels
12 », pour un montant annuel de 940 € TTC compris dans l’abonnement.
De même, 5 « minitels 12 » sont facturés sur le site de la mairie annexe pour un montant annuel de 784 € TTC.
Les factures détaillées font ressortir des consommations régulières en 2007 qui s’élèvent à
1 654 € TTC pour le site de l’hôtel de ville et à 495,52 € pour la mairie annexe.
Une note interne en date du 23 janvier 2006 à l’attention du directeur général des services
transmet l’alerte donnée par l’opérateur sur une consommation abusive évaluée à 1 295 € TTC soit 371
appels et 82 h 32 d’utilisation.

Or, LES MINITELS CONTINUERONT A ÊTRE FACTURES JUSQU'EN 2010 et la chambre relève une nouvelle
fois l’absence de réaction des services de direction.

rapport CRC 7.4.3.4- Le cas particulier d’un chargé de mission

Monsieur X, chargé de mission au sein de la police municipale, a ensuite exercé des fonctions de médiateur au cabinet du maire.

Il a été recruté pour une période 3 ans à compter du 1er juillet 2004 à l’indice brut 780 et l’indice réel majoré 641.
Le contrôle de légalité s’étonnera de la possibilité offerte de renouvellement du contrat, clause que l’ordonnateur retirera.
Ce contrat sera néanmoins renouvelé pour 3 ans le 6 juin 2007
et assorti d’une progression de l’indice IB 801 IRM 658, CE QUI EST TOUT A FAIT EXCLU PAR LES RÈGLES RÉGISSANT LES PERSONNELS CONTRACTUELS y compris avec la nouvelle réglementation.
Le contrôle de légalité fera encore des observations indiquant que ce recrutement ne relève pas de la spécificité du poste.
La commune répondra sur le thème de l’objectif de sécurité et aucune suite ne sera donnée.

Les tâches confiées sur cette période à cet agent sont IMPRÉCISES, ce dernier étant affecté « à la médiation » sans autre précision.

Le descriptif des fonctions communiqué en réponse par Mr X n’a pas complètement convaincu la chambre et les compétences dévolues aux collectivités territoriales NE SAURAIENT NORMALEMENT JUSTIFIER QUE LES RESPONSABLES DE LEUR POLICE ENTRETIENNENT DES RELATIONS SUIVIES AVEC LA DIRECTION DU RENSEIGNEMENT INTÉRIEUR OU LA SURETÉ DÉPARTEMENTALE DE LA DIRECTION DE LA SÉCURITÉ PUBLIQUE, a fortiori lorsqu’elles sont situées EN ZONE DE COMPÉTENCE DE LA GENDARMERIE NATIONALE.

L’intéressé sera affecté au cabinet sans jamais avoir été nommé collaborateur de cabinet.
Il a bénéficié, EN TOUTE IRRÉGULARITÉ et tout au long de son activité à Pont-Saint-Esprit, outre d’un véhicule mis à sa disposition, d’une carte de carburant et de péage largement utilisée pour le trajet domicile travail pour des montants significatifs, 7 328 € en 2007 et 10 108 € en 2008.

fan de la CRC a dit…

rapport CRC 13.2- La protection fonctionnelle accordée aux fonctionnaires

Si la chambre ne saurait remettre en cause le principe de la protection fonctionnelle, elle rappelle que la jurisprudence et la circulaire FP 2158 du 5 mai 2008 relative à la protection fonctionnelle des agents de l’Etat précisent que la demande doit être motivée et apporter toutes précisions utiles sur les faits ou les poursuites pour éclairer l’administration sur sa prise de décision.

En date du 5 février 2010 a été payée au cabinet de C. une somme totale de 5 264 € représentant un montant forfaitaire d’honoraires pour assurer la protection fonctionnelle de l’ensemble des membres du « G12 », dont Monsieur Stéfanini.

A l’exception de Monsieur Stéfanini, les agents ont tous rédigé à quelques détails près et en termes généraux la même lettre.

Mais en tout état de cause les faits ne sont pas énumérés, les paroles
ou écrits susceptibles de justifier l’octroi d’une protection fonctionnelle ne sont pas relatés.
Ces demandes ont été faites en quelque sorte en cas de besoin.

Monsieur René Stéfanini a déposé la même demande, le 29 mai 2009, pour deux blogs : le blog « Rassemblement des contribuables spiripontains » et le blog « Pont Nouvelle Génération ».
Par lettre non datée, lui sera accordée une nouvelle protection désignant toujours le même cabinet sous la signature de Monsieur Chailloux, pour les écrits prétendument diffamatoires du site « Un canton sans Baumet ».

Dans le cadre des instances en diffamation introduites par Monsieur Stéfanini au titre de la protection fonctionnelle qui lui a été accordée, le montant des honoraires a atteint une somme de
14 789 € compte non tenu d’une somme de 2 630,82 € restant à payer.

En définitive, la chambre relève que les demandes de protection fonctionnelle des agents n’ont pas été exécutées conformément aux recommandations existantes, à savoir que toute demande
doit être appuyée de faits précis, datés et explicités clairement.


---------------------------------


rapport CRC 10.4- Le contrat avec le cabinet Roland Dumas

Par mandat 2069 du 18 avril 2008, a été payée une provision d’honoraires de 8 343 € au
bénéfice de maître Roland Dumas, avocat à Paris, en rémunération d’une étude juridique concernant la
deuxième tranche de vidéosurveillance. Le montant total des honoraires demandés est inconnu et une
décision signée de Monsieur Baumet du 20 mars 2008 faisait office de commande.

La mairie souhaitait porter le nombre de caméras de vidéosurveillance à 50, installer des supports destinés à accueillir des caméras mobiles en cas d’évènements, mais également « installer trois enregistreurs de plaques minéralogiques aux entrées de la ville en vue de permettre d’alerter les services de sécurité lors du passage d’un véhicule déclaré volé ».
Le conseil municipal a ouvert les crédits par sa délibération du 14 avril 2008, en décidant que la dépense serait imputée au compte 6226.
Le coût de ladite étude n’était cependant pas précisé.

Cette étude n’a pu être produite à la chambre et reste introuvable, le cabinet Dumas sollicité par la ville ayant déclaré la rechercher, manifestement sans succès.

----------------------------------

rapport CRC 7.6.1: Le cumul d'emplois publics

"Mr Stefanini bénéficie de cumuls d'emplois publics, à la fois comme directeur du CCAS et de la communauté des communes Rhône-Cèze-Languedoc (RCL)

rapport CRC 7.6.2: Les avantages en nature de Monsieur Stefanini DGS

"La motivation de la mise à disposition d'un logement pour Mr Stefanini vise notamment la mise à disposition de l'intéressé auprès du préfet du Gard en tant que référent canicule et pour la pandémie grippale".

---------------------------------

fan de la CRC a dit…

rapport CRC 7.4- Le personnel d’encadrement

7.4.1- Les différents services
Les services administratifs sont regroupés en 12 directions, dont l’ensemble constitue le « G12 ».
Le directeur général des services, Monsieur René Stéfanini, supervisait tous ces services en étant assisté d’une adjointe.

7.6.3- La charte de gestion

Une « charte de gestion » adoptée lors d’un SÉMINAIRE DE RESSOURCES HUMAINES, organisait en effet ces délégations de gestion.
Elle constitue un cadre de référence à l’intérieur duquel les membres du « G12 » peuvent agir en fonction de leur propre approche managériale.

7.7- La prise en charge des frais de déplacement aux FRAIS RÉELS des membres du « G12 »:

Or Monsieur Stéfanini, qui n’occupe pas un poste aux fonctions itinérantes, dispose d’un ordre de mission permanent pour une durée de 12 mois précisant que l’intéressé sera remboursé suivant les barèmes en vigueur.
En réalité, à PLUSIEURS REPRISES et SANS JUSTIFICATION, Monsieur Stéfanini et d’autres fonctionnaires ont été remboursés aux frais réels.

L’hébergement est également pris en charge aux frais réels pour plusieurs fonctionnaires appartenant au « G12 », dans des hôtels PARISIENS relevant de CATÉGORIES SUPÉRIEURES.

9.1.1- Le remboursement d’hôtels et de restaurants

Des remboursements ont été effectués au titre des dépenses engagées dans DES HÔTELS ET DES RESTAURANTS PARISIENS HAUT DE GAMME, sans aucun mandat spécial.
Une facture atteint même un montant de 831,50 € pour une nuitée.

Le fait que Monsieur Baumet justifie ces déplacements et leurs prises en charge par des rendez-vous importants à Paris est sans effet sur l’IRREGULARITE COMMISE.
Ainsi, et à titre d’exemple, le 22 novembre 2007 un déjeuner dans un HÔTEL DE PRESTIGE à PARIS pour un montant de 299 € a eu lieu entre la présidente d’une association et deux agents de direction.

Un autre déjeuner pris en exemple a été organisé le 20 janvier 2008 dans un CÉLÈBRE RESTAURANT PARISIEN par Monsieur Stéfanini avec trois agents de direction et un fournisseur organisateur de spectacles à Pont-Saint-Esprit.
L’addition s’est élevée à 524 €.

Il n’est pas d’usage pour des fonctionnaires d’inviter des fournisseurs, ni d’ailleurs d’être invités par eux pour des raisons déontologiques.

----------------------------------

14.3- La téléphonie fixe

14.3.1- Récurrence des consommations ABUSIVES

L’examen des factures de 2008 fait ressortir un nombre récurrent d’appels de SERVICES SPÉCIAUX, SURFACTURES, car non compris dans l’abonnement.

Les consommations excessives du site de l’hôtel de ville ont tout particulièrement retenu l’attention de la chambre notamment en raison du nombre restreint des agents disposant d’un poste téléphonique sur ce site.

Appels de services spéciaux par :
Les services de l’hôtel de ville
La commune a précisé que 27 personnes (23 agents et 4 élus) DISPOSENT d’un poste téléphonique sur le site de l’hôtel de ville et leur nombre n’a semble-t-il pas évolué de manière significative pendant la période contrôlée.

En 2008, la quasi-totalité des factures téléphoniques de l’hôtel de ville atteignent le double du tarif prévu par l’abonnement en raison du dépassement de forfait dont le montant annuel s’élève à 3 955,91 € pour ce site.

Dans la facture du 10 mars 2008, 1051 appels des services spéciaux sont recensés correspondant à une durée de 61 heures et 51 minutes, POUR LA PÉRIODE du 1er janvier 2008 au 29 février 2008.

Ces dépassements de forfait majorent de 131 % la facture annuelle prévue.
En une année, les 27 agents de l’hôtel de ville ont appelé les services spéciaux pour une durée de 262 heures, soit 9 heures par agent mais également 34 JOURS DE TRAVAIL, en considérant qu’une journée de travail équivaut à 7h30.

Anonyme a dit…

"Nous n'hésiterons pas à retirer du CCAS les familles dont des membres seraient pris en délit ou condamnés pour non respect de la loi ou des arrêtés municipaux. Je préféère allouer les 300 k€ du CCAS aux personnes vertueuses ayant le sens du devoir civique."

Madame, faudra commencer par éliminer de la vie politique tous les ELUS condamnés afin de donner l'exemple.
Cordialement

Anonyme a dit…

Petite remarque, je sais bien que Monsieur Colombet est très gentil mais la plainte de RCS elle est pas contre les élus ?

Dany Wilde is not dead a dit…

anonyme de 18h07, il me semble même que c'est une ancienne adjointe qui fut prise en flagrant délit la main dans le pot de confiture avec une carte essence en main si ma mémoire ne défaille pas? RCS pouvez vous nous en dire plus au sujet de cette plainte, de son contenu exact.

Pour détendre l’atmosphère, un petit questionnaire pour Mme Gondard, elle y a droit comme les autres, même si ce questionnaire date de 2012.

12.2- Les frais de péages:

La commune utilise la carte Total en paiement des péages d’autoroute et possède également un abonnement « T ».
Par ailleurs, sont achetées avec la carte Total diverses prestations non
définies qui sont probablement des achats personnels (nourriture, disques, journaux, etc.).
En 2008, c’est près de 15 000 € de péages autoroutiers qui ont été payés et 7 986,86 € en 2009.

CQFD:

Trouvez quels pouvaient être les bonbons, boissons et autres confiseries préférés de nos grands gourmands en établissant un classement par ordre décroissant du plus apprécié au moins apprécié.

règlement du jeu: Ce jeu est ouvert à toute personne physique majeure, résidant à Pont Saint Esprit ou électrice dans la commune, à l’exception des employés de la société organisatrice du jeu et des membres de leur famille, de même que les personnes ayant dans leur famille un membre ayant bénéficié à un moment ou à un autre d'une carte essence.

Un seul lot mais quel lot!, en effet vous pourrez gagner un merveilleux voyage autour du monde dont la thématique sera: "sur la trace de nos glorieux explorateurs".

Si vous êtes l'heureux gagnant, vous partirez en Chine, dans les coins les plus reculés de la Mongolie mystérieuse, puis direction le soleil sous les cocotiers de la Martinique, les Antilles, la mer des Caraïbes, vous irez ensuite aux USA assister au mythique marathon de New York et bien d'autres destinations de rêve.
Tout ceci en formule all inclusive bien entendu.

Pour gagner, il vous faudra donc trouver dans la liste ci-dessous, quelle a put être la confiserie, en-cas ou boisson, ayant eu le plus de succès auprès de nos chers petits gourmands? en établissant votre classement du produit le plus acheté au moins acheté.

1) Kinder Bueno
2) Carambar
3) Chupa Chups
4) Malabar
5) Mars
6) M&M's
7) Haribo
8) Michoko
9) Pepito (le biscuit qu'il vous faut)
10) Prince
11) Tuc (et oui il y avait peut-être aussi des amateurs de salé)
12) Chips Lay's
13) Pringles
14) Aperi Cube
15) Coca Cola (on a bien le droit d'avoir soif non?)
16) Red Bull
17) Orangina
18) Fanta
19) Oasis
20) Quine !!!!!

jeu gratuit sans obligation d'achat, réponse avec votre classement et vos coordonnées sur notre messagerie avant le 30/06/2012.
Le tirage au sort devrait être effectué par huissier de justice bien entendu.

Total vous ne viendrez plus chez nous par hasard a dit…

dans la lignée de l'affaire des carburants et cartes essence, un grand classique repris sur plusieurs blogs et sites à l'époque.

petit problème d’arithmétique à la sauce spiripontaine (copyright PNG):

énoncé du problème:

sachant qu'en 2005 les dépenses municipales de carburant s'élevaient à 162 010€ (compte administratif 2005)
sachant que 3 ans plus tard en 2008 ces mêmes dépenses de carburant s'élevaient à 326 768€ bien qu'initialement le compte administratif était de 273 425€.


a) calculez le montant réel de l'augmentation sur 3 ans

b) calculez le montant du dépassement du marché en 2008 (net et en %) par rapport au prévisionnel.

ensuite ça se complique:
sachant que pour simplifier le problème, on arrondit sur la base d'un véhicule qui consomme 6,5 litres de carburant aux 100 kms avec un prix moyen de 1,40€ le litre.

c) au vu de tous les éléments dont vous disposez, estimez à combien de véhicules se composait en 2005 le parc automobile de la commune?

d) calculez ensuite: à combien de véhicules se composait ce même parc automobile en 2008? en se basant sur les deux comptes administratif des deux années en question.

e) calculez (en millions de kilomètres) le nombre exact de kilomètres parcourus en 2008 par l'ensemble des véhicules municipaux de la commune de Pont Saint Esprit. (sur la base des éléments de l'énoncé du problème).

f) estimez de façon précise, le nombre de cartes essence en 2008?. (question comptant triple)

annexes:
*paramètres pouvant vous aider dans la résolution des divers calculs sur la consommation de carburant par la commune de Pont Saint Esprit ainsi que l'utilisation et le nombre de cartes essence.

superficie de la commune de Pont Saint Esprit: 1 849 hectares soit 18,49 km2

altitude minimale: 36 mètres
altitude maximale: 187 mètres
altitude moyenne de la commune: 112 mètres
altitude de la mairie: 43 mètres
latitude : 44.2564
longitude : 4.64833

tour de la terre: 40 000 kms
distance de la terre à la lune: l'orbite de la Lune étant une ellipse, la distance est de 356 400 km au périgée - à son point le plus proche de la terre - et portée à 406 700 kms à l'apogée - à son point le plus éloigné de la terre -, pour une distance moyenne de 384 401 kms.

g) question subsidiaire afin de départager les éventuels ex-æquo:
grâce à ce logiciel, calculez l'économie qu'aurait pu réaliser la mairie de Pont Saint Esprit si tous les véhicules municipaux étaient équipés de pneus Michelin Energy
http://rejoignez-le-combat.michelin.fr/#/calculez-vos-economies"

Christiane Gondard a dit…

Reponse à Anonyme 15h10
Tout à fait d'accord avec vous élu ou pas toute condamnation doit etre suivie d'effet ce qui n'est pas le cas d'où les excèdents de délinquance et pas que dans les masses populaires...
Je suis favorable à la peine encourue de rajouter un bonus si le condamné est de plus un élu surtout en matière de corruption.
Mais les juges suivraient ils ?
Bien cordialement
Christiane Gondard

Dubitatif a dit…

Je suis d'accord avec vous Madame Gondard, seulement il y a un point qui me gène dans cette campagne. Le rapport du contrôle de gestion de la CRC en 2012 a noté des infractions et comme la loi l'impose elles ont été transmise au procureur qui les analyses. Vous savez comme moi que la hausse du vote en faveur du parti que vous représentez provient en grande partie, si ce n'est l'essentiel, de la colère qu'ont les citoyens à l'encontre des " systémes " que sont le PS et l'UMP et que par la même vous vous instauré en chevalier blanc de la politique. Comment pouvez-vous laisser tourner la rumeur d'une alliance éventuelle au second tour avec un candidats qui a reçu une analyse non négligeable de la part des magistrats de la cour des comptes ? Avez-vous lu le rapport ?

Anonyme a dit…

idem que "Dubitatif", la transparence et l'honnêteté voudraient que les candidats se positionnent, maintenant, pour le second tour.

Anonyme a dit…

L'alliance FN/MBM avec Baumet reléve du phantasme. Uniquement dans le but d'entacher la liste de madame gondard. Rappelez-vous que l'ancien maire à commencé sa carriére PS et aprés avoir été ministre, député, sénateur et conseil général il a fini UMP. Alors une association UMPSFNMBM cela fait trop long.

citoyen a dit…

9 oui / 3 non

1 - non et non
2 - non
3 - oui
4 - oui
5 - oui
6 - non
7 - oui
8 - oui
9 - oui
10 - oui
11 - oui
12 - oui

électeur FN a dit…

C'est Madame Gondard qui a de son propre chef crée le phantasme et la confusion, par ses interventions:

-éloges de JP Colombet victime des méchants

-traiter les résistants de casseurs

ça fait déja 2 casseroles....

Je prends acte de l'intervention de Mme Gondard ici et je l'en remercie mais pour moi les propos qu'elle a tenu ne passent pas, ils sont tout simplement inadmissibles et elle doit présenter ses excuses dans le cas contraire elle n'aura pas mon bulletin de vote dimanche ni celui de mes proches.

Je précise donc que je ne suis pas du tout hostile au FN et à Marine Le Pen ayant voté pour elle à la présidentielle.

fan de la CRC a dit…

Question à Mme Gondard:

avez-vous lu le rapport de la CRC?

si oui, que vous inspire t'il?

Quels sont les enseignements que vous en tirez?

langue de bois a dit…

" 1 – Justice :

Concernant l'usage abusif des cartes de carburant, s'agissant à l'évidence de détournement d'argent public, je ne peux que souscrire à votre dépôt de plainte afin de connaître les circonstances et déterminer les responsabilités à tous niveaux car en l'affaire, l'absence de contrôle des dépenses par les chefs de service constitue à mes yeux une faute professionnelle aussi grave que l'acte.
Et de demander réparation du préjudice car les contribuables n'ont pas à supporter la faute.

Concernant la passation de marchés publics s'agit il de plainte pour délit de favoritisme, de prise illégale d'intérêt, de corruption ou de trafic d'influence ? Il va sans dire que corruption, trafic d'influence ou prise illégale d'intérêt sont intolérables à quelque degré que ce soit et doivent être sévèrement punis. Par contre dans le cas de favoritisme, en l'état des difficultés de nos entreprises locales face à la concurrence déloyale due notamment à la réglementation européenne, je peux comprendre et plaide en faveur de toute action allant dans le sens de soutien aux-dites entreprises. Mais avec decision collégiale dument motivée pour plaider des circonstances atténuantes. Nous exigerons également de l'agglo une totale transparence et que soit respectée la loi.

J'ai été interpellée par des spiripontains sur 'l'affaire du chemin de mr Castillon' et 'celle du mur d'une adjointe' ; le sujet est très délicat car avéré, pourrait relever de délits similaires." La question est claire Madame Gondard pourquoi la réponse ne l'est pas ?

Vous avez lu le rapport de la CRC ? Sinon demandez le à RCS

SR a dit…

A quelques jours du 1er tour, on a toujours pas le trombinoscope de des colistiers de Mme Gondard !

marie-laure bagur a dit…

OU ETES VOUS PNG, YES WE CAN, PONT EN COLERE et les autres ??
A l’époque nous pouvions communiquer instantanément ! Pas besoin d’attendre le contrôle du blogueur (qui pouvait éventuellement faire un éventuel contrôle à posteriori…) ! Certes certains en ont profité pour dire n’importe quoi mais leurs propos ne leur ont pas servi ; en revanche nous avions une liberté d’expression constructive, bon des fois destructrice c vrai, mais argumentée par d’autres çà repartait de plus belle !! NOUS ETIONS LIBRES !! LIBRES DE DIRE CE QUE NOUS PENSIONS !!
Bref c’était un temps merveilleux que je regrette !!!
Je regrette tous mes amis anonymes des années 2009-2010 car avec leur pseudo et leur fréquence de fréquentation des blogs nous commencions presque à nous connaître !! Nous savions ce que chacun pensait :
Qu’êtes vous devenus Skippy, Melchior, Loulou, Minidard, Louis la brocante, Roidu gag, Ceryna, Georges2, Canari, Telecom2, Jeanfoutre, Baumet, Zorro, Arghh, Jacky, Elisa, NNP, BenoitXVI, Famille spiripontaine, spiripontaine en colère et tous les autres ??...
Aujourd’hui nous avons « Anonyme de 13h57 » qui répond à « Anonyme de 23h42 » !!.... ouahh !
Ce doit être le début de l’application de la théorie du genre… ou sa finalité ??..
Ou bien nous vivons une époque où BIG BROTHER est tellement omniprésent (pas seulement donc à l’écoute de SARKOZY et de ses amis !! Trop fort ce BIG !) que plus personne n’ose rien dire ouvertement !...
Bien pâle campagne électorale que celle de 2014…
En 2009-2010 nous pouvions nous exprimer. Aujourd’hui non ??...
Certes des hommes et des femmes formidables en ont fait les frais et se sont retrouvés sur les bancs des Tribunaux !!!
A ce titre je remercie vivement et grandement RCS d’exister toujours et de laisser cette Tribune ouverte !!!
Mais je suis triste de voir les spiripontains s’enliser globalement dans un échange aseptisé, sans goût ni saveur, si ce n’est pour ressortir parfois dans un sursaut de rébellion des articles poussiéreux…
Bref, j’avais besoin de pousser ce petit coup de gueule !
Bonne nuit à tous
Marie-laure.bagur qui adresse une pensée particulière à tous « mes anonymes favoris  »

SR a dit…

Merci Marie-Laure pour votre coup de gueule ! Vous avez entièrement raison concernant les Blogs d'antan où chacun pouvait échanger ses idées avec des disputes mémorables de la part d'une de vos anonymes préférées ;)
Je tenais à remercier RCS de nous permettre de nous exprimer ici, même si je n'ai pas toujours été d'accord avec certains d'entre vous.

riri a dit…

http://www.fnmunicipales.fr/pontsaintesprit/Mon-equipe-pour-Pont_a21.html

toujours pas le trombinoscope de l'équipe, désolant et dommage.

SR a dit…

Même dans le dernier prospectus de Mme Gondard ! aucune photo de ses colistiers ! tandis que les autres candidats l'ont fait depuis longtemps. En lisant justement ce je ne sais quoi, je me suis demandée si Mme Gondard se présentait pour les élections municipales ou nationales ? Que de papier, pour pas grand chose.

Anonyme a dit…

je partage également votre coup de gueule mme bagur les espaces d'expression et de liberté manquent terriblement à pont comme les blogs, que cette campagne municipale est triste, morne, sans envergure. heureusement il y a ce site le site de rcs ou l'on peut encore s'exprimer même si ce n'est pas en "live" c'est déjà super d'avoir cet espace de liberté.

effectivement les blogueurs manquent, pont en colère et yes we can ont disparu, png semble s’être investi en corse avec ses amis de la bas, il ne reste que rcs sur pse, merci mme grenet et mr subirana de nous offrir cette tribune ou chacun peut s'exprimer sinon lire et s'informer sans participer obligatoirement.

Anonyme a dit…

étonné que mme gondard commence par
"françaises ,français" j'eusse préféré "spiripontainnes spiripontains" pour des municipales.
De qui se moque-t-on ??

KFC a dit…

Marie Laure vous avez 100% raison.

La sinistre groupie de GB, JFC ne me manque pas du tout par contre

SR a dit…

JFC ne me manque pas non plus ! mdr ni sa Marie d'ailleurs.

marin de Marine a dit…

J'aime bien la remarque de Christiane Gondard sur le site Baumetiste ou je me refuse d'écrire. Voter pas blancs mais voter, cela évite le ridicule comme avec les quelques 20 abstentions pour SCENE CAMPAGNE. Elle sera sans doute la seule vrai opposition. par contre je n'ai pas compris son allusion aux fonctionnaires, ils sont fouettés ou quoi ?