jeudi 6 février 2014

Si vous souhaitez simuler par RCS

Le ministère de l'économie et des finances a mis en ligne son simulateur pour les impôts 2014 sur les revenus de 2013.


Contrairement à l'avis pré-rempli, vous devrez renseigner les champs demandés afin que le simulateur calcule le montant de l’imposition.

Deux versions sont proposées :


Une simplifiée 

elle s'adresse aux personnes qui :
  • déclarent des salaires, des pensions ou des retraites, des revenus fonciers, des gains de cessions de valeurs mobilières, de droits sociaux et de titres assimilés
  • déduisent les charges les plus courantes (pensions alimentaires, frais de garde d'enfant, dons aux œuvres ...)
Une complète,

 elle  convient à ceux qui déclarent, en plus des revenus et charges ci-dessus, des revenus d'activité commerciale, libérale, agricole, des investissements dans les DOM-COM, des déficits globaux...
Vous retrouvez également toutes les rubriques présentes sur le modèle simplifié.

 Si en 2013, 44% des foyers fiscaux ont vu leurs impôts augmenter, notamment du fait de la politique fiscale du gouvernement, cette part devrait fortement se réduire cette année. En effet, après 65 milliards de hausses d'impôts cumulées depuis 2011, le gouvernement a adopté un budget 2014 qui frôle l'équilibre, limitant l'augmentation à un milliard d'euros, pour l'instant.

Reste à savoir  ce qu'il en sera de la CSG déductible, qui pour mémoire est une cotisation sociale et non un impôts et ne négligeons pas non plus le delta grandissant entre net et net imposable...

1 commentaire:

nicole grenet a dit…

BFMTV
> Économie
> France
> Finances Publiques

Budget: les fonctionnaires sont bien dans le collimateur
François Hollande va présider, samedi 8 février, un nouveau comité stratégique de la dépense publique afin de faire le point sur les pistes d'économies budgétaires. A ce stade, le gel de l'avancement des fonctionnaires est bien à l'étude malgré les dénégations du ministre de l'Education nationale.