mardi 11 février 2014

Municipales 2014 par RCS

A l'occasion des élections municipales en mars 2014, à Pont Saint Esprit
le Rassemblement des contribuables Spiripontains mettra son nez dans les meeting et questionnera les différents candidats.

Ces deux actions seront complémentaires.

En supplément d'avoir assisté à chaque réunion publique, un questionnaire sera adressé d'ici fin février aux quatre candidats :





Madame Christiane Gondard 
candidate tête de liste  
PONT BLEU MARINE
Mail : RBMPont@gmail.com







 


Monsieur Roger Castillon
candidat tête de liste
Ensemble pour l'avenir
Site : http://www.castillon2014.fr
Sur Facebook



  
 

 
Monsieur Louis Esparza
candidat tête de liste
Choisir Pont-Saint-Esprit
Site : http://www.choisirpont.fr
Mail : l.esparza@orange.fr








Monsieur Valére Segal
candidat tête de liste
Pour un meilleur Esprit
Mail : espritsegal2014@orange.fr
Sur Facebook
Site : http://www.segal2014.fr







Monsieur ou Madame X
Candidat(e) tête de liste
X






Le questionnaire et les réponses seront publiés sur le site.

21 commentaires:

Fantomas a dit…

Excellente initiative RCS, sans oublier (surtout pas) le passé, et la fin des années 2000 avec le combat contre une ex municipalité honnie pour sa gestion et ses pratiques, il convient de se tourner vers l'avenir et regarder sans à priori le programme de chaque liste, en toute objectivité et sans esprit partisan.

Relever ce qui est bon et ce qui porte à critique.
Tout ceci dans l’intérêt de la bonne et saine gestion de l'argent public qui vient de notre poche à tous.

Je vais aller regarder les différents sites (pour ceux qui en ont) des candidats, je ne manquerai pas d'apporter mon avis et mon grain de sel à la campagne.

Anonyme a dit…

Peux t'on vous suggérer des question s RCS ?
Si oui,
- que compte faire chaque candidat (excepté MR Roger CASTILLON) sur les primes et jours du maire pour le personnel municipal ? thème abordé dans l'émission CAPITAL
L'avis de Mr BAUMET, on l'a déjà sur l'argent des Contribuables SPIRIPONTAINS, à voir et ré-entendre avec le lien de Mme GRENET

MERCI

Anonyme a dit…

Est ce que les candidats vont s'engager sur la moitié des indemnités et sur l'absence de directeur de cabinet comme c'est le cas actuellement ?

Anonyme a dit…

Il n'y a que 2 listes ?

Anonyme a dit…

Anonyme de 18:34, parce que pour vous c'est un gage de bonne gestion ?
J'aime savoir si les candidats amèneront leur mangé de chez eux ou s'ils se feront livrer des plateaux repas !!

Bizarre Bizarre a dit…

Il y en a un cinquième ?

Anonyme a dit…

Vous allez bientôt devoir enlever des listes, le siphonnage pour aboutir à une seule liste face à Castillon semble avoir commencé http://www.saint-julien-de-peyrolas.com/article-louis-esparzav-les-faits-rien-que-les-faits-que-les-colistiers-peuvent-attester-depuis-que-la-liste--122512965.html

bing a dit…

21.05 ils sont partis sur une autre liste ?

Loto entrepreneur a dit…

"« Marche ou crève » : contribuables en révolte contre les abus du RSI "

http://www.contribuables.org/2014/02/11/marche-ou-creve-contribuables-en-revolte-contre-les-abus-du-rsi/

qu'en pense chaque candidat ?

Anonyme a dit…

Je me demande si m. Baumet ne manœuvre pas en sous marin pour qu'il n'y ai plus que 2 listes dont une ou il serait présent

Question a dit…

j'aimerai savoir quels sont les candidats favorables à l'idée de soumettre à référendum local certaines questions essentielles concernant la vie et l'avenir de la commune.

Ce type de référendum d'initiative populaire pouvant avoir lieu comme en Suisse pays dont nous pouvons prendre exemple pour ses formidables leçons de démocratie ou le peuple décide, n'en déplaise à nos politicards franchouillards qui nous gouvernent, lorsqu'un sujet aura obtenu un certain nombre de signature (quota à définir on peut partir sur 2000 ou 2500 électeurs de la commune).

nicole grenet a dit…


Le Conseil constitutionnel valide la loi interdisant le cumul des mandats
Cette mesure entrera en vigueur en 2017.

Par Francetv info avec AFP et Reuters

Mis à jour le 13/02/2014 | 18:11 , publié le 13/02/2014 | 18:05

Le Conseil constitutionnel a validé, jeudi 13 février, les deux lois interdisant, à partir de 2017, le cumul de fonctions exécutives locales, dont celle de maire, avec un mandat de député, de sénateur ou de parlementaire européen.

Lorsque la loi s'appliquera, les parlementaires ne pourront plus être maires, adjoints, présidents ou vice-présidents d'intercommunalité, de conseil départemental (ex-conseil général), de conseil régional ou du conseil d'administration d'une société d'économie mixte locale. Ils pourront en revanche continuer à être conseillers municipaux, départementaux ou régionaux.



nicole grenet a dit…

Subventions aux partis politiques 2014
Les montants des subventions aux partis politiques pour 2014 viennent d'être publiées. Quels partis politiques touchent les plus grosses subventions ?

Les montants des subventions aux partis politiques pour 2014 viennent d’être publiées au Journal officiel. Quels sont les partis politiques qui touchent les plus grosses subventions en 2014 ?

Subventions aux partis politiques 2014Le montant total de l’aide publique aux partis politiques s’élève à 63 099 073,55 euros pour 2014. Le PS est le parti bénéficiant de la plus grosse subvention, avec une aide publique de plus de 25 millions d’euros, devant l’ UMP avec 18 millions et le Front National avec 5 millions d’euros.

La première fraction de la subvention aux partis politiques est attribuée en fonction des résultats obtenus lors des législatives de juin 2012, avec une minoration pour les partis n’ayant pas respecté la parité des candidatures. Elle est attribué à tout parti ayant présenté, dans au moins 50 circonscriptions ou dans au moins un département ou une collectivité d’outre-mer, des candidats ayant obtenu au moins 1 % des suffrages exprimés.

La seconde fraction de la subvention aux partis politiques est répartie en fonction du nombre de parlementaires ayant déclaré se rattacher à chaque parti au cours du mois de novembre 2013 : elle est donc réservée aux partis représentés au Parlement, qui touchent environ 40 000 euros par député ou sénateur.

Voici les plus grosses subventions aux partis politiques en 2014

- Subvention de 25 498 419,81 euros au PS

- Subvention 18 133 814,91 euros à l’ UMP

- Subvention de 4 997 613,65 euros Front National

- Subvention de 3 167 918,32 euros à EELV

- Subvention de 2 935 953,47 euros au PCF

- Subvention de 2 321 897,13 euros à l’ URCID ( Parti radical valoisien et alliés)

- Subvention de 1 547 040,01 euros au Parti Radical de gauche

- Subvention de 1 041 933,24 euros au Nouveau Centre

- Subvention de 837 791,17 euros au Centre pour la France ( Modem)

- Subvention de 585 330,81 euros à Forces de gauche ( Front de gauche hors PCF)

source: Le Monde
Publié par Rédaction le 10/02/14

Anonyme a dit…

Au grand complet RCS, serez-vous aussi nombreux pour la réunion publique du maire actuelle ? Pourquoi les colistiers ne sont pas monté sur scène ?

Anonyme a dit…

La France n' est pas la Suisse,quand le peuple dit non à un referendum,on fait voter après oui,par les parlementaires (voir le traité de Lisbonne)L'Europe est devenue un machin ingouvernable qui marche sur la tête.

Anonyme a dit…

Il y a quand même quelque chose qui m'étonnes. Chez au moins 2 candidats ont retrouve la douce phrase qui consiste à dire que la chasse aux ex baumétistes a été ouverte. Ah bon combien de ceux dans le rapport ont été poursuivi ? A combien a-ton demandé des comptes ? Cela relève du phantasme électoraliste, mais aucuns doutes que n'apparaissent dans les comités de soutiens de ces ex baumetistes qui espèrent retrouver un peu des passes droit qui eux ont été supprimés.

Anonyme a dit…

10:46 il ne faut pas tout mélanger ils parlaient du sapin par du personnel.

Anonyme a dit…

Je me demande bien qui va sortir du chapeau sur la 5éme liste ! mais je pense que tout le monde a sa petite idée vu les sourires en coin de certaines et certains en ville !

Anonyme a dit…

sourires aujourd'hui qui seront des larmes demain à la hauteur de l'espoir déçu, certains rêvent et fantasment plus dure sera la chute et le retour à la réalité: pas de retour en arrière.
petit rappel: les électeurs ce sont les seuls spiripontains inscrits sur les listes électorales qui ont été largement nettoyées.

Gandalf le gris a dit…

Certains attendent le retour du roi

Anonyme a dit…

Quel roi, celui qui a ruiné la commune et accablé ses habitants d'impôt?