dimanche 3 novembre 2013

Le tourisme Social par Frédéric Subirana

Le tourisme est le fait de voyager dans, ou de parcourir pour son plaisir, un lieu autre que celui où l'on vit habituellement, ce qui peut impliquer la consommation d'une nuitée auprès d'un hôtelier et éventuellement la réservation de titre de transport.

 Initialement rattaché aux loisirs et à la santé, le tourisme englobe désormais également l'ensemble des activités économiques auxquelles la personne fait appel lors d'un déplacement inhabituel (transports, hôtels, restaurants, bars, etc.).
Il peut s'agir, par exemples, d'un voyage d'affaires (on parle alors de « tourisme d'affaires ») ou d'un pèlerinage religieux (« tourisme culturel ») ou encore de voyager dans le but d'avoir des relations sexuelles avec des autochtones (« tourisme sexuel »).

On peut également se faire soigner dans un autre pays que celui dans lequel on réside, on parle alors de tourisme médical.


 Le touriste s'intéresse généralement à la culture ou aux paysages qu'il visite. Cette pratique a été longtemps l'apanage de gens fortunés qui pouvaient se permettre de voyager, pour voir des constructions remarquables, des œuvres d'art ou goûter d'autres cuisines. Le tourisme a donné naissance à une véritable industrie lorsque les classes moyennes des pays occidentaux ont pu commencer à voyager.

C'est l'amélioration générale du niveau de vie qui a permis aux gens de se consacrer davantage au tourisme et ce grâce aux progrès considérables en matière de transports (transport maritime, ferroviaire mais surtout aérien).

Sur le terrain du tourisme traditionnel la France se débrouille plutôt bien, même si depuis quelques années une baisse est à signaler. Doit-on cela à la crise ? A notre image de gréviste permanent ? A l'insécurité ? A notre mauvais caractère ? Mais le sujet n'est pas là..

Un nouveau tourisme vient pourtant concurrencer le tourisme culturel qui nous amenait des Japonaises souriantes au pied de la tour Eiffel ou des sujets de sa gracieuse majesté dans nos coteaux.

Ce tourisme là ne suit pas les mêmes agences de voyages traditionnelles....


Et grand paradoxe ce tourisme là ne rapporte pas de l'argent à la France mais en coûte...

L'affaire récente de la petite Rom, pardon italienne.. enfin de la jeune fille étrangère ( notre président pourra nous le dire il a son téléphone ) et de sa famille au combien investit dans l'épanoussement de la France nous à fait découvrir ce fameux " Tourisme Social ".

Dans ce cas particulier les agences de Voyage s'appelait plus facilement RESF que SELECTOUR ou HAVAS voyage... les sources de financement n'étant pas les mêmes non plus..

D'autre agences de voyage qui n'en sont pas et se surnomment AME ou CMU par rapprochement familiale sont plus spécialisées. Les sites touristiques a visiter ne sont pas la tour Eiffel, le mont Saint Michel ou les gorges du Verdon, mais les centres médicaux de l'hexagone.

Rien que pour l'AME, un record, 500 000 clients par an pour une recette, pardon dépense, de 1 700 000 000 euros annuels.

Rien que pour les CHU de Marseille pour des touristes uniquement algériens 115 millions d'euros.



Doit-on conclure que l'état est capable de se substituer aux agences de voyages ?


Ou plus sérieusement,  même si l'on se doit de soigner un enfant d’où qu'il vienne, n'est-ce pas à nos dirigeants de renvoyer l'addition au pays d'origine de ses touristes plutôt que de nous imposer une collocation à nos frais exclusifs ?

21 commentaires:

citoyen bonnet rouge a dit…

Il n'y a plus rien à attendre ni à espérer de ce conglomérat de partis copains coquins qui nous ont gouverné depuis 30 ans.
Il convient de les mettre hors jeu de les éliminer démocratiquement pour qu'ils n'exercent plus leur capacité de nuisance désormais.
rendez-vous dans les urnes.

Anonyme a dit…

Attention RMC va bientôt être classé à l’extrême droite par notre Dalai Amiral lama

Anonyme a dit…

L'hypocrisie n'est pas récente, Puisque Rocard l'avait dit http://my.opera.com/pfelelep/blog/show.dml/475173

Anonyme a dit…

bonjour, avons nous le cout pour les CONTRIBUABLES de Edgard à 1,50 euros et du train à 1 euro allant sur les plages ? parce que les incidences on les connait :

""Ce n’est pas un problème classique de petite délinquance, relate Christian Rallo, le patron de trois Super U au Grau-du-Roi, ça on sait gérer. Là, c’est une délinquance de mineurs et de masse qui est ingérable pour nous sauf à faire tourner 300 vigiles au Grau-du-Roi." Chez certains professionnels, la psychose n’est pas loin. "Tous les jours, j’ai la frousse qu’une bande arrive", assure un bijoutier."

http://www.midilibre.fr/2012/07/25/du-grau-du-roi,539134.php

Anonyme a dit…

3 novembre 2013 11:53

c'est sur, du moment que les faits sont là et genent

http://www.rmc.fr/info/277638/train-a-1-euro-les-incivilites-a-l-arrivee/

Anonyme a dit…




L'Arabie saoudite expulse ses travailleurs étrangers

Un ultimatum a été assigné aux centaines de milliers de travailleurs étrangers actuellement en voie d'expulsion d'Arabie saoudite.
L'ultimatum expire ce dimanche. S'ils parviennent à régulariser leur situation, c'est pour se retrouver pieds et poings liés dépendant d'un parrain, comme au Qatar.
Après avoir utilisé et exploité cette main-d'œuvre souvent asiatique, le royaume saoudien veut tout simplement se débarrasser d'une partie d'entre eux pour faire la place aux chômeurs saoudiens.

Comme dans d'autres pays du Golfe, l'Arabie saoudite -27 millions d'habitants- utiliseune abondante main d'œuvre étrangère sur ses chantiers, dans ses services, ses commerces et autres multiples activités. Venus du Pakistan, d'Inde et d'Asie du sud-est, ils seraient huit millions, dont sans doute deux millions de sans papiers.

Comme au Qatar, ils sont liés à un parrain employeur, saoudien, indispensable pour obtenir le permis.
Mais ceux-ci sont souvent des intermédiaire trafiquants qui monnayent leurs services.
Dès lors, les travailleurs, souvent exploités dans les pires conditions comme au Qatar, quittent souvent le parrain, avant ou au terme du permis et restent en Arabie dans l'illégalité.

La monarchie saoudienne a décidé, en avril dernier de faire le ménage : soit le travailleur étranger s'en va, soit il retrouve un parrain et régularise sa situation, mais évidemment en se retrouvant de nouveau sous la coupe d'un maître absolu.

Au passage, l'Arabie espère, par expulsion de ceux qui ne sont pas en ordre dans les temps, ou par découragement d'autres, arriver à expulser un certain nombre des immigrants actuels pour leur substituer les 12 pourcent de chômeurs saoudiens actuels à leur place;

http://www.rtbf.be/info/monde/detail_l-arabie-saoudite-expulse-ses-travailleurs-etrangers?id=8127093

Anonyme a dit…

Vous devriez avoir honte RCS et vous monsieur Subirana particulièrement
http://www.estrepublicain.fr/actualite/2013/10/23/leonarda

Anonyme a dit…

François Hollande reçoit le prix du « pire politicien au monde » par un média américain

Francois Gerard Georges Nicolas Hollande est le président actuel de la France et le co-prince d’Andorre. Il était auparavant le premier secrétaire du Parti socialiste de 1997 à 2008. Selon les derniers sondages, seulement 15% des Français ont une opinion favorable de lui. Le chômage a énormément augmenté sous sa présidence, et il franchit maintenant tous les reccords. Il a implémenté des changements dans la fiscalité qui a incité de nombreux riches entrepreneurs à quitter le pays. Il est l’un des plus grands défenseurs du socialisme en Europe, à un moment ou l’Europe a cruellement besoin d’innovation, de moins de dépenses publiques, de croissance et de liberté d’entreprendre.

Anonyme a dit…

le pays est à deux doigts de l'explosion sociale générale.

ouvriers, employés, paysans, artisans, commerçants, petits patrons, ils n'en peuvent plus face à l'assistanat érigé en vertu par la gauche, les largesses octroyées à certains au détriments des autochtones qui souffrent et ne s'en sortent plus, la france qui bosse et qui paie en a plus que ras le c... face à cette caste de politiques qui donnent des leçons de morale à longueur de temps et qui sont incapables de se serrer la ceinture et montrer l'exemple.
qu'ils aillent au diable bande de fumistes

Coeur à gauche a dit…

C 'est normal la générosité,la France n' est pas le pays des droits de l'homme pour rien.Tous dans la rue avec les lycéens pour l’arrêt des expulsions et le retour de la famille de Léonarda.

L'Amiral Pédalo a dit…

Exactement cœur à gauche 100% ok avec vous et le retour de Leonarda et toute sa famille à laquelle on se doit dans notre générosité de rajouter les cousins et cousines.
Vol de retour en business class sur Air France, avec tapis rouge, garde républicaine pour rendre les honneurs en présence de Flamby et JM Zéro.

Anonyme a dit…

A 91 ans, elle est jugée trop valide et perd les aides du conseil général qui donne 900.000 euros au….Niger !

A 91 ans, Jeanne Bramas, habitante de Sainte-Croix en Saône-et-Loire s’est vu retirer ses aides à domicile, rapporte le JSL.com. Jugée trop valide, l’agricultrice à la retraite ne rentrerait plus dans les critères.

La grand-mère bénéficiait de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) depuis 2009, lui donnant droit à 20 heures de ménage par mois à un tarif réduit.

Une situation à laquelle la famille de la retraitée ne décolère pas. « Elle a 91 ans et je sais qu’elle ne sera pas éternelle. Je voudrais qu’elle puisse vivre tranquillement, apaisée », a déclaré sa petite fille, Karine Ferrand….

Il y a trois ans, la fille de l’agricultrice à la retraite, Annie Pirat, avait monté le dossier pour sa mère. « Elle en avait besoin: pour le ménage, pour l’aider à sa toilette. À 87 ans… Elle commençait à faiblir, et à avoir du mal à effectuer certaines tâches quotidiennes »‘, s’est-elle expliquée au JSL.com.

Mais en 2012, coup de théâtre: une visite de contrôle met fin aux aides de Jeanne. « On nous a dit qu’elle ne rentrait plus dans les critères. À 90 ans, elle serait trop valide! », a dénoncé sa petite fille….

Après cette décision, la famille tente un recours. Mais la réponse reste la même: Jeanne ne rentre pas dans les critères….

Jeanne vit avec le minimum vieillesse et ses revenus demeurent trop bas pour assurer la charge. …

Un constat que confirme la fille de la retraitée: « pour les repas, il faut la surveiller. Et elle a du mal à se servir de ses bras. Alors j’aimerais comprendre leurs critères…

Le conseil général de Saône-et-Loire, qui a retiré l’aide à domicile de la dame de 91 ans, « l’âge n’est pas un critère. » Ajoutant « qu’il permet d’être éligible » seulement à l’APA pour les personnes de 60 ans et plus.


http://www.bfmtv.com/societe/a-91-ans-elle-est-jugee-valide-perd-aides-638344.html

Arnaud Montebourg est l'ancien président de ce CG.

Anonyme a dit…

Cœur à gauche c'est grand chez vous ?

Ce qu'il y a de rigolo c'est que sur la centaine de lycée à paris : 8 étaient bloqués !! et par une minorité qui avait mis des poubelles pour faire le nombre. Encore plus rigolo faites une recherche sur le net sur les portes paroles Fidl UNEF et autre bébé socialiste... Quoi qui fait papa comme boulot et comment qui vote ???

Anonyme a dit…

toutes ces pseudos associations ne sont que l'anti chambre des bébés socs, futurs cadres PS.

Anonyme a dit…

d'accord aussi avec "Coeur à gauche", excepté tous ceux qui sont à gauche, les autres n'ont pas de coeur, c'est bien connu !
"Le Parti socialiste revendique 174.022 adhérents fin 2011. "

http://www.20minutes.fr/elections/856846-parti-socialiste-ps-compte-174000-adherents

Enfin -1 adhérent puisque j'ai déchiré ma carte.
"Coeur à gauche", vous connaissez la révolte des sans-culotte ? fin Mars, vous aurez la révolte des sans-coeur, l'histoire se répète

nicole grenet a dit…

C'est sympa la Guadeloupe !



ARTICLE DES "CRIS DES CONTRIBUABLES "....

A ce rythme là, le contribuable va perdre définitivement sa voix ...

on entendra plus qu'un râle insistant car d'autres affaires viendront s'ajouter à ce magnifique article ... n'en doutons pas !

Tranquillisez – vous les gens de gauche quoi qu'‘ils disent, se délectent dans le “ caviar “



LA DIRECTRICE DES HLM DE GUADELOUPE GAGNE 1,46 MILLION € ... PAR AN !
> >
> > En pleine crise du logement, la Semsamar, 3ème bailleur HLM de Guadeloupe, déborde d’argent et le dépense inutilement !


> > La directrice de la Semsamar gagne en effet plus de 1 million d’euros par an !

Le montant a fait s’étouffer la Mission interministérielle d’inspection du logement social (Miilos), qui a remis son rapport le 16 janvier.

Le Semsamar, société d’économie mixte qui construit des logements sociaux, des équipements publics ou des résidences privées de standing, emploie 75 salariés. Mais le train de vie de sa patronne, Maire-Paule Bélénus-Romana, est digne d’un dirigeant de multinationale.
> >
> > Maire-Paule Bélénus-Romana a droit à 221 000 euros de salaire fixe par an, soit 18 400 euros par mois.

De quoi vivre tranquillement sous les cocotiers, mais pas encore assez.

Elle touche aussi une part variable : 5 à 10% des bénéfices nets et 10% des dividendes recueillis dans d’autres filiales.

Le total a atteint “1,46 million d’euros en 2011 et autant en 2012″, selon le quotidien France-Antilles.
> >
> > Maire-Paule Bélénus-Romana a également droit à 2 berlines de fonction, l’une en Guadeloupe, l’autre sur l’île caraïbe de Saint-Martin, plus connue pour ses plages que pour ses logement sociaux, où la Semsamar a son siège historique…

S'y ajoutent une demeure de fonction à Saint-Martin et une “indemnité de logement” de 1500 euros par mois pour s’offrir un gourbi en Guadeloupe.

Presque un pourboire.
> >
> > Evidemment, une directrice aussi considérable bénéficie de “frais de représentation” ainsi que de billets d’avion, “en fonction de ses besoins“. Autant dire à discrétion…

Mais il y a encore plus exotique : ce contrat en or est garanti à vie ! Ou plutôt, précise l’article 11, “jusqu’à l’ouverture des droits

à le retraite” de l’indéboulonnable dirigeante.
> >
> > Toutes ces conditions ont été approuvées, en trinquant et avec le sourire, le 26 mai 2009 en conseil d’administration,

par les actionnaires de la Semsamar, majoritairement publics.

La Région Guadeloupe, la commune de Basse-Terre et la collectivité territoriale de Saint-Martin n’ont rien trouvé à y redire.

Il est vrai que la boîte ne fait pas que leur pomper des fonds publics : elle leur reverse des dividendes grâce à de juteuses opérations immobilières.
> >
> > Dans cette belle opulence, tous les salariés roulent en carrosse.

Comme l’a révélé “France-Antilles” :

- les secrétaires gagnent “3000 euros par mois”,

- les cadres intermédiaires “15 000 euros”,

- et les standardistes 5000 euros !!!
> >
> > Marie-Paule Bélénus-Romana ne comprend même pas qu’on lui cherche querelle :

Anonyme a dit…

écœuré, je n'en peux plus vivement les élections!

Anonyme a dit…

http://www.lejsl.com/edition-de-chalon/2013/11/06/quand-le-mariage-tourne-a-l-agression-sauvage

ça ne se passe pas à Marseille ou c'est devenu banal chaque semaine mais dans un petit village du centre.

Le laxisme made in France ou tout est permis ou certaines population se croient tout permis tous les droits et zéro devoir.

Deux côtes cassées, de multiples contusions, un possiblement décollement des poumons, huit jours d’ITT et l’impossibilité de se déplacer sans provoquer d’énormes douleurs.

C’est l’état dans lequel se trouve un automobiliste, domicilié dans le département, qui a été agressé, samedi après-midi, au beau milieu de la RCEA. « Vu ce qu’il a pris il ne s’en sort pas trop mal. » C’est une proche de ce père de famille qui a bien voulu témoigner hier. La famille (le père, la mère et les deux adolescents) est trop marquée pour parler directement des faits.

À hauteur du col des Baudots, la famille, comme d’autres automobilistes, se retrouve bloquée sur la RCEA : devant eux, un cortège de mariage obstrue la voie. « Les voitures étaient garées au milieu, les gens visiblement très excités, agitaient des drapeaux turcs. » Les automobilistes bloqués parviennent à se frayer un chemin en empruntant, à vitesse très modérée comme on peut l’imaginer, la bande d’arrêt d’urgence. Mais pour cette famille, ça ne passe pas. « Ils ont été bloqués et une voiture du cortège les a percutés par l’arrière. Aujourd’hui, ils sont persuadés que c’était intentionnel. »
Un fils diabétique

Pensant pouvoir rédiger un constat, l’automobiliste se gare quelques mètres plus loin sur un refuge. L’autre voiture le rejoint. Mais il n’y a pas eu de signature de constat. « L’auteur de l’accrochage s’en est alors pris au conducteur et il l’a frappé, mais il ne s’est pas laissé faire ! Et vu que l’homme n’avait pas le dessus, cinq autres individus s’en sont mêlés et l’ont frappé jusqu’à ce qu’il soit à terre. » À un contre cinq, le pauvre automobiliste s’écroule. À terre il prendra encore des coups de pied. Alors qu’aucune autre voiture ne s’arrête, l’épouse tente courageusement d’intervenir.

Mais profitant de la porte ouverte, un autre homme va prendre place au volant de la voiture de la victime, à l’arrière de laquelle se trouvent, effrayés, les deux enfants du couple. « Il fouillait partout et a même menacé de partir, avec les enfants ». Il va s’emparer de la carte électronique de démarrage alors que la fille réussit, avec son téléphone, à prévenir les gendarmes. Cette alerte a permis de mettre fin à l’agression. Les agresseurs, « ils étaient accompagnés de leurs épouses qui insultaient et menaçaient » prennent la fuite, non sans avoir menacé de mort la famille. « Ils ont pris des photos de la voiture et des plaques d’immatriculation en disant qu’ils allaient les retrouver. »

Les conséquences ne s’arrêtent pas aux seules blessures physiques du père. Les deux enfants, traumatisés, n’ont pu retrouver le chemin de l’école ce lundi. Le fils, diabétique et insulino dépendant, a du fait du stress, fait une poussée d’hyperglycémie. « La mère avait son mari étendu par terre et son fils à soigner à l’arrière de la voiture ! »

Les gendarmes qui étaient dans le secteur sont arrivés juste après la fuite des agresseurs. Ils ont tout de même des descriptions et des indices qui leur permettront d’avancer leur enquête. La famille a déposé plainte. « J’espère que justice sera rendue car tous les quatre, aujourd’hui, ils sont cassés. Physiquement et moralement. »

Anonyme a dit…

4 Congolais escroquent 450 000 euros à la sécu avec des dizaines de fausses cartes vitale.

Qui va rembourser?

Le contribuable?

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/des-arnaqueurs-a-la-carte-vitale-ecopent-de-plus-de-3-ans-de-prison-ferme_1297277.html

Anonyme a dit…

Et ça ce n'est pas une honte et un scandale:

Les clandestins bénéficiaires de l’AME ont droit également à 75% de réductions à la RATP

Première préoccupation des franciliens, les transports en commun sont également un important facteur de cohésion sociale. C’est pourquoi le STIF, met tout en œuvre pour faciliter chaque jour vos déplacements et fédérer tous les acteurs afin d’améliorer les transports d’aujourd’hui et de demain.

Qui peut en bénéficier ?
Bénéficiaires de la CMU-C, du RSA, de l’aide médicale de l’ État (et l’ensemble du foyer), demandeurs d’emploi titulaires de l’allocation de Solidarité Spécifique (ASS)…

http://www.solidaritetransport.fr/

Anonyme a dit…


Les Roms se préparent à envahir l’Europe : les systèmes sociaux sont sur le point d’être pillés


A partir de janvier, les Roms et les Bulgares vont pouvoir entrer librement en Grande Bretagne [et dans toute l'UE] et exiger des aides sociales comme tout citoyen européen.


Les agences de recrutement sont bombardées de demandes – non pas de travail – mais pour savoir comment remplir les demandes d’aides sociales.

Une entreprise de Birmingham a expliqué qu’elle refuse de répondre à des dizaines de demandes de Roms qui veulent savoir à quelles aides ils ont droit. « Des gens m’appellent, et me demandent :


« Comment je fais pour obtenir des aides sociales? ».

Des agences proposent déjà aux Roms de les aider à réclamer de l’argent à l’Etat, en échange d’une commission. « Des familles de Roms vont arriver en Grande Bretagne avec 7 ou 8 enfants, et réclamer « leur » pension de 3,600 euros par mois.

Beaucoup vont se déclarer en tant que « travailleur indépendant » afin d’obtenir une carte de sécurité sociale, dont ils demanderont ensuite les bénéfices pour toute la famille.

« Il y a des forums roumains ou les gens parlent de ça. Il y a même des publicités pour des sociétés qui proposent d’aider à réclamer les aides sociales.

Le contribuable va souffrir. Et le système social est sur le point d’être pillé

Daily Mail