jeudi 3 octobre 2013

Le premier adjoint réagit par RCS

Suite à notre article Ah si j'étais Maire du 30 septembre 2013, le premier adjoint a souhaité réagir.


Pour mémoire, nous avons réalisé un sondage suite à un article dans le Midi libre relatant une passe d'armes entre majorité et opposition au sujet de dépenses non engagées mi novembre 2011.
La majorité ayant fait le choix de re déployer 546 000 €, l'opposition ayant préférée une baisse des impôts.




" Je réagis à l'article paru sur le site de RCS ce matin.

Contrairement à ce qu'a annoncé J.P. Colombet qui, comme d'habitude , n'a rien compris à tout ce qui touche aux affaires financières de la commune,  il ne s'agit pas de 546 000 € de trésorerie nouvelle ou de fonds apparu subitement comme par miracle. Il ne s'agit même pas de trésorerie mais de lignes budgétaires plus exactement le total des chapitres 20 et 21 qui constituent le total des dépenses d'équipement. Les 546 000 € dont on parle, sont ceux prévus au budget 2011 (546 600 € exactement) qui à la date du mail, 17 novembre 2011, n'avaient pas encore été suffisamment engagés en réalisation alors que la fin de l'année approchait. Nous éprouvions à l'époque beaucoup de difficultés à réaliser nos projets en temps et en heure. Les choses se sont bien améliorées depuis.

Dans le mail brandi par Colombet, Roger Castillon ne faisait que motiver ses troupes pour faire avancer les choses, ce qui est son rôle. Il le dit à sa manière et il n'y a rien de secret dans ses propos.
Pour mémoire, le surplus du budget de fonctionnement 2011 a été réparti entre les 546 600 € d'autofinancement d'investissement, objet de la polémique de Colombet, et un peu plus de 14% de baisse des taux d'imposition communaux des taxes sur le foncier bâti et le foncier non bâti dont l'incidence sur le budget  était de 596 287 € de réduction de recette fiscale pour le budget de la commune et donc autant d'impôt en moins à payer pour les Spiripontains.
"








10 commentaires:

Georges 2 a dit…

Comme dit la chanson, comme d'habitude JPC n'a rien compris et en plus il s'énerve, "contre lui même".
Il n'y a pas de honte à rien comprendre aux affaires financières de notre ville, mais lorsqu'on pense qu'il a été longtemps premier adjoint, ça fait fremir, à sa place je la ramènerai pas. Ce n'est pas étonnant que notre ville ait été en faillite sous l'ancienne municipalité.

Anonyme a dit…

Si Colombet avait compris quelque chose aux affaires financières, il y a longtemps qu'il aurait dû démissionner sous l'ère Baumet, devant le désastre financier qu'il a provoqué grandement en tant que 1er adjoint chargé des finances. Mais que voulez-vous, il fallait bien remercier le maire d'avoir embauché sa femme, sa fille et son petit-fils!
Et ce pauvre avait dû en plus assumer piteusement, devant les caméras de FR3 en 2009, la révélation de M. Seguin, alors président de la CDC, de n'être pas allé retirer sciemment un recommandé de la CRC, fin 2007, qui dévoilait la catastrophe financière peu avant les élections municipales de 2008!

Anonyme a dit…

On ne fera jamais d'un ane un cheval de course !

L'Amiral Pédalo a dit…

Colombet et Esparza pour réagir de la sorte, ont du suivre les cours d'économie dispensés par leur mentor.

Pour renforcer leur niveau et combler leurs lacunes voici 2 livres que je leur conseille:

http://www.pourlesnuls.fr/images_livres/zf/9782754032438.jpg

http://www.images-chapitre.com/ima2/original/671/1329671_3242321.jpg

André Lacroix a dit…

La transparence de la gestion municipale était une attente forte de ceux qui ont “dégommé” Baumet, le Rassemblement des Contribuables Spiripontains en tête, ....et une promesse tout aussi forte du candidat Castillon. Alors pourquoi ne pas publier cette note controversée de R. Castillon, interne pour les uns, secrète pour les autres et mettre ainsi fin à cette polémique sur la “franchise” du Premier Magistrat de la commune ?
A quelques mois des élections municipales le maire de Pont Saint Esprit ferait ainsi acte de “citoyenneté responsable” !

Dark va dehors a dit…

Il faut savoir parfois prendre un peu de recul, lever la tète et relativiser les choses.

Plutot que de prèter l'oreille à une énième pitoyable tentative de déstabilisation, il serait bon de se remémorer d'ou l'on (re)vient, de quoi parle t'on et ou nous en sommes?.

Après des articles au titre racoleur style "Roger Castillon a préferé investir plutôt que de baisser les impôts" (qui ont pourtant baissé, le titre est fallacieux) appuyé les commentaires péremptoires de 2 petits apprentis économistes très crédibles vu leur parcours, sont tellement dérisoires.


L'intérèt de la ville passe avant les minables petites combinaisons d'étiquettes politiques et de partis, d'ailleurs, la droite et la gauche ça n'existe plus, c'est périmé, totalement has been comme concept, hormis pour attraper les gogos qui n'ont encore rien compris au film, et protéger le système en place dans ce pays.

andré a dit…

Si je me souvient bien Colombet était le dernier aux commandes
donc il devait savoir ce qu'il y avait dans les caisses
il était au courant pour les 540000£
et il le ressort maintenant là je me pose des questions ?????????????
pas vous

Anonyme a dit…

Bonsoir, pour la transparence avec un Conseil Municipal par mois, c'est limpide. Combien de Conseils municipaux avant 2011 ?
Pour les taux d'imposition (foncier et habitation), Mr Castillon R. avait promis un retour aux taux de 2007, et là aussi, on y arrive.
OK avec vous "Dark va dehors", pour 2014, pas question de gauche ou droite, une liste d'union avec des Spiripontains engagés dans tous les domaines.

Anonyme a dit…

J'ai l'impression que tout le monde est contant de Castillon, alors pourquoi tant de haine envers Colombet et Esperza qui ne représente que qq voies, vous les mettez en valeur en parlant d'eux avec tant de méchancheté.

Anonyme a dit…

Certains vu leur passif feraient mieux de se faire oublier et tout petit, au contraire ils pérorent en grands donneurs de leçons dans les colonnes d'un canard ou ils semblent avoir portes ouvertes.

C'est je trouve non seulement indécent mais particulièrement provocateur, surtout que la justice semble avancer à la vitesse d'un escargot.

On est méchants donc, c'est la meilleure de la journée, merci anonyme de 13h03 vous m'avez bien fait rigoler.