mardi 20 août 2013

Il est temps de sortir du rêve par Frédéric Subirana

En ce mois d’août en France, le gouvernement a affiché suite à un frémissement de croissance, un optimisme sans faille.
De ce frémissement on peut déduire un tremblement de plaisir ou un frisson fiévreux,
la fièvre d'une malade, la France...


 Il est temps de suivre Léonardo Dicapprio et de sortir du rêve.









 Il est grand temps de regarder les analyses d'urines, de selles et de sang de la patiente.

Dette : 200 milliards ( 95 % du PIB - la France est le plus gros emprunteur au monde )
Croissance du PIB pour 2013 : -0.3 % ( pour un PIB 2013 inférieur à celui de 2008 )
Taux de chômage : 10.4 % ( 8.4 % en 2007 )
Pouvoir d'achat : -0.4 %
Déficit public : plus de 4 %

  Ce frisson s'appelle la récession. Ce frisson nous rapproche de l'Espagne, de l'Italie et de la Gréce.

Tel Nostradamus, il est aisé de regarder au loin, jusqu'en 2025 et même après pourquoi pas, mais dans quel état sera la patiente dans  12 ans ?

Bien avant en septembre il faudra établir le budget pour 2014 et ce en admettant la vérité sans dénie..

Un choix historique devra être fait, loin des palabres et plaisanteries politico-carambardesques.

Soit accepter que la France passe sous la tutelle de l’Europe ou du FMI avec les réformes imposées.

Soit l’appareil de production compétitif est relancé et le marché du travail libéralisé, ceci accompagné d’une diminution des dépenses publiques.

Espérons que nos dirigeants fassent le choix numéro deux, plaçant ainsi l’intérêt général au dessus....

du leur....

Sources : INSEE, OCDE, Rapport Carrez

7 commentaires:

Anonyme a dit…

Sincèrement Monsieur Subirana, vous pensez qu'ils veulent en sortir de ce rêve qui n'est pour nous que cauchemar ?

Notre misère est leur gagne pain voila tout

Galinette a dit…

0% croissance, 100% décadence

Avec un tel niveau d'endettement, de récession, de chômage, ... nous sommes dans la même position que l'Espagne ou le Portugal.
Alors comment tenons nous encore le coup ?
Tout simplement en recourant de plus belle à l'emprunt !!!!!!
A Pont saint esprit nous avons été champion de France mais la France est championne du monde toutes catégories confondues ....
Outre la question de savoir comment nous allons rembourser la dette, se pose aussi la question de savoir à qui allons nous la rembourser ?
En d'autres termes à qui nos chers élus sont ils en train de "brader" notre pays ? La réponse risque de surprendre ....

Anonyme a dit…

Ils jouent avec le feu et puis un jour... c'est nous qui nous nous brulons

Anonyme a dit…

La dette de la France?Loulou a la solution un moratoire!

Martin the king a dit…

Même à l'étranger nous faisons rêver, enfin je crois http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20130820trib000780904/la-presse-etrangere-se-moque-gentiment-de-l-avenir-en-rose-que-se-predit-la-france.html

tchayapluk a dit…

bonjour aux spiripontains, depuis la Thailande... de la part d'un ancien de l'aéroclub (années 80) Je ne sais pas par ou vous êtes passé au niveau "politico-financier" mais si vous êtes plus mal que "Le France" qui coule..."nous sommes les maîtres du monde"... je vous plains. Pour moi, petit retraité vivant en Thaïlande, je suis effrayé de ce qui se passe... tant du gouvernement que des Franchouais qui critiquent mais qui au moment de voter pensent à leur "milieu" et font dans leur froc sous prétexte humano-financier et votent "comme vous savez". J'étais chez des amis "à Pont" en 81 lorsque Miteux er et passé et jéai dis à l'époque "on va vers un mur"... les amis m'ont ri au nez et traité de "droite"... mais le mur arrive.
Bon vent les Gardois

Anonyme a dit…

En cas de coup de barre, un Mars et cela repart. En cas d'aveu d'incompétence, une petite guerre et ça repart... Au mali j'ai retrouvé un peu de popularité. En Syrie j'irai chercher un peu ...