mardi 9 juillet 2013

Mauvais calcul pour le budget de l'état par Nicole Grenet

L'annulation des comptes de campagne de l'UMP a un coût..

L'ex-président de la République avait saisi le Conseil constitutionnel parce qu'il contestait l'intégration dans ses comptes de campagne de dépenses effectuées avant le 15 février 2012 et sa déclaration de candidature au JT de 20 heures de TF1.

Des déplacements en province en début d'année, effectués en tant que chef de l'Etat, lui avaient été reprochés par ses adversaires qui estimaient que le président de la République n'aurait pas dû quitter l'Elysée et qu'il s'agissait donc de déplacements de campagne électorale.
De plus, le grand meeting de Villepinte du 11 mars 2012, qui avait coûté 3,042 millions d'euros pose problème, alors que celui de Hollande au Bourget n'en pose aucun au Conseil constitutionnel.
Selon la Commission des comptes de campagne, 80% du budget aurait dû être pris en charge sur le budget du candidat Sarkozy. Mais le meeting étant précédé d'un Conseil national de l'UMP, le parti en avait pris 50% à son compte. L'UMP se retrouve ainsi privé de 10,7 millions d’euros, que l’Etat devait initialement lui rembourser.
Confrontées, de plus, à la perte de 10 millions d’euros de dotations annuelles liées aux résultats décevants des législatives 2012, les finances du parti sont exsangues. la "grande souscription". En privant de recettes le principal parti d'opposition, l'Etat PS s'inflige une nouvelle charge.
Le pouvoir socialiste a en effet mal évalué les retombées d'une souscription nationale sur les caisses de l'Etat.
Dès jeudi soir, Catherine Vautrin, trésorière de l'UMP, avait calculé qu'il suffirait à chacun des 315.000 adhérents de l'UMP de "verser 35 euros" pour récolter cette somme.
Le parti pourrait inciter ses sympathisants à donner, et ainsi bénéficier d’une réduction fiscale. Les dons aux partis politiques ne peuvent néanmoins dépasser 7.500 euros.
Or, les dons à un parti politique donnent droit à une réduction d'impôts égale à 66% des sommes versées, dans la limite de 20% du revenu imposable.

9 commentaires:

Anonyme a dit…

Donc, on devrait laisser faire !!! Non, mais je rêve ! Et ce sont les mêmes personnes qui donnent des leçons de gestion aux élus locaux ! Ah bravo ! Mme Grenet, en un article, vous venez de faire tomber toute la qualité de vos autres publications !

Anonyme a dit…

Ce qui veut dire Madame Grenet c'est que pour les 10 millions 3.33333 millions seraient au final payé par les gens de droite et 6.666 par tous les contribuables ? Même anonyme de 16:07 ?

Anonyme a dit…

Pourquoi la colère @16h07, je ne vois qu'un constat de la part de Nicole Grenet, qui ne dit pas qu'il faut laisser faire ! Cela ressemble effectivement à l'arroseur arrosé c'est vrai, mais cela montre une fois de plus une incohérence de notre système. Nicole continuez pour moi rien n'est remis en cause... Dénoncez dénoncez dénoncez

DJ Antoine a dit…

Et la hausse des tarifs EDF on en parle?, Bruxelles en a révé, le PS et les Verts l'ont fait.
Une honte et un scandale encore une perte de pouvoir d'achat, merci la gauche, qui se couche devant l'Europe et sa dérèglementation en marche forcée.

EDF qui a réalisé 3 Milliards de bénéfice en 2011 et 3,3 Milliards l'année dernière en 2012.
On a cassé le service public et on matraque les contribuables.
Vraiment bravo le PS et les Verts nous avons un gouvernement fantastique la.

nicole grenet a dit…

bonjour anonyme de 16.07

RCS est une association de citoyens contribuables et cet article montrait parfaitement le coté ubuesque de notre système qui
d'un coté ne verse pas les 10 millions mais va, de l'autre, en ristourner sous forme de déductions fiscales les 2 tiers.
Loin de moi l'idée de laisser faire.
Nous ne donnons pas de leçon de gestion nous relevons les incohérences et le gaspillage.
amicalement

Lionel B a dit…

En gros PS et UMP font mumuse avec l'argent des contribuables ?

Anonyme a dit…

Et le contribuable fourni et paie la vaseline

Georges 2 a dit…

Merci Nicole de nous tenir informer. Tu fais partie des 7 ou 8% des personnes qui réfléchissent et analysent.
Même si nous sommes parfois impuissants, c'est tout de même mieux d'être au courant. Cordialement.

Anonyme a dit…

Mme GRENET, continuez de nous informer, vous étiez bénévole à la naissance de RCS, nous connaissons tout votre engagement de coeur pour cette ville, avec cette modestie et tout cet attachement citoyen.
Si tout le monde était comme vous, les villes seraient gérées efficacement, sans arrières pensées carriéristes politiques.
Mme GRENET, vous êtes une personne de confiance, pas une girouette qui tourne selon le vent.
MERCI MADAME