mercredi 10 juillet 2013

Maire, conseiller, président, roi du monde par Frédéric Subirana

A défaut de voir un jour naître une vraie loi sur le non-cumul des mandats et autres fonctions, et après avoir assisté pendant des jours et des jours, à un autre cumul, celui des arguments, affligeants d’hypocrisie, et des justifications à 2 balles, voilà qu'un texte est sorti......


      Après nous avoir imposé un questionnement quasi Cornélien, sur « l’indispensabilité » d’être à la fois Maire d’une grande ville et parlementaire, on a occulté, par inadvertance bien sûr, le cumul institutionnel que pratiquent des maires, des conseillers en tous genres, des présidents ou vice-présidents et bien d’autres fonctions donnant droit à des euros. 


A l'issue de trente ans de décentralisation, le mandat local est aujourd’hui un mandat à part entière.Il n’est pas un mandat accessoire, mais un mandat qui doit être exercé à temps plein.
Il paraitrait totalement absurde d'être à la fois Aide soignant - Infirmier - Médecin, Maçon - Dessinateur - Architecte ou Instituteur - Conseiller d'orientation - Conférencier  ( avec 3 traitements complets chaque fois bien sur ). 
Alors pourquoi en politique cela est-il humainement possible ?

Combien de directeur de cabinet - Conseiller ou adjoint - président d'EPCI ?

Combien de Maire - Conseiller généraux ou  régionaux - président ou vice président d'intercommunalités ?

Ces cumuls amènent d'autres réflexions :

Est-il normal que parce qu'un maire est en même temps président d'un EPCI et vice président d'un conseil régional ou général et donc trouve sa disponibilité toute relative fasse assumer ses responsabilités Politique à un directeur de cabinet ou à des fonctionnaires ?

Est-il normal qu'en cumulant les mandats et les fonctions, un tel élu puisse être mis en situation de devoir arbitrer entre plusieurs intérêts locaux et finalement devoir privilégier certaines collectivités au détriment d’autres ?

Car au final qu'il s'agisse du traitement de ces élus ( ou non élus ) ou des budgets dont ils ont la responsabilité, il ne faut pas perdre de vue qu'il s'agit avant tout de nos impôts.... 
 

24 commentaires:

L'Amiral Pédalo a dit…

Je suis tellement écoeuré et scandalisé par ce qui se passe....les mots me manquent tellement j'ai la haine de toute cette caste.
Plus jamais je ne mettrai un bulletin de vote pour les partis du système, c'est terminé cette fois, qu'ils aillent tous au diable.

mahatmat a dit…

Et les élus font des élus qui font des élus... On se croit en Inde

Anonyme a dit…

S'ils sont élus c'est qu'ils peuvent l'être. Considérer qu'ils ne peuvent pas assumer plusieurs fonctions relève du procès d'intention et sous entendre qu'ils peuvent choisir à qui donner des subventions peut être un peu de diffamation, non ?

le type de l'interview a dit…

à anonyme de 17h40 quand vous sous entendez le terme diffamation,
vous en pensez quoi de fabius le ministre socialo qui arrose de 50 000 euros une paille avec sa réserve parlementaire le village ou il passe ses vacances, situé à des centaines de kilomèttres de son ancienne circonscription.

http://www.francetvinfo.fr/politique/reserve-parlementaire/info-francetv-info-reserve-parlementaire-quand-laurent-fabius-subventionnait-le-village-de-ses-vacances_361204.html

l'argent n'a jamais poussé sur les arbres, l'argent se sont nos impots nous contribuables.
tout à fait d'accord avec l'amiral, j'ai ouvert les yeux moi aussi.

Anonyme a dit…

Le petit village ariégeois de Fabius

Laurent Fabius, alors député de Seine-Maritime, a donné un quart de sa réserve, une enveloppe légale mais opaque de 50.000 euros à la petite commune de Le Carla-Bayle (Ariège), à plus de 800 kilomètres de la circonscription du député de Seine-Maritime. L'actuel ministre des Affaires étrangères possède une résidence secondaire dans ce petit village de 800 âmes.


Philippe Marini ou l'amour des chevaux

Le sénateur de l'Oise Philippe Marini, actuel président de la commission des finances du Sénat et alors rapporteur de la commission des Finances, a subventionné à hauteur de 340 000 euros la rénovation du stade équestre de Compiègne. Sa femme, Monique Marini est la présidente de l'Association Compiègne équestre, principale utilisatrice de ces infrastructures.


Charité bien ordonnée pour Gilles Carrez

Gilles Carrez, député-maire du Perreux sur Marne (Val-de-Marne) est un des mieux doté pour l'année 2011. Il a bénéficié de 3,75 millions d'euros qu'il a quasiment intégralement destinées à sa commune. Au programme : nouveau mobilier urbain, réfection de la voirie, un nouveau portail d'accès au centre de loisirs Paul Doumer...et aussi la pose de stores dans le préau de l'école maternelle Jules Ferry.

Mais depuis, les choses ont un peu évolué

quelques exemples.......

DJ Antoine a dit…

Sentez vous monter la colère et le vent de révolte, dans les conversations en ville, au travail, sur le net.

Hausse des impôts, hausse des cotisations, hausse des mutuelles, hausse des loyers, hausse des carburants, hausse de l'alimentaire, hausse d'EDF, hausse du tabac, hausse des assurances, hausse des matières premières, hausse des taxes diverses et variées, hausse de la précarité, hausse de la précarité, hausse de l'insécurité et explosion des incivilités.

Aucune hausse des salaires, et même baisse puisque hausse des cotisations.

Il est ou le changement?
tout est pire qu'avant et déjà c'était pas reluisant avant.

Anonyme a dit…

Un lien intéressant ( cherchez PSE ) http://www.francetvinfo.fr/politique/reserve-parlementaire/comment-votre-depute-et-votre-senateur-ont-depense-leur-reserve-parlementaire-en-2011_366982.html#department=30

Anonyme a dit…

" sous entendre qu'ils peuvent choisir à qui donner des subventions peut être un peu de diffamation, non ?

Vous avez très cher anonyme, 410 cas de subventions qui font polémiques, est-ce de la diffamation ou un constat, peut-être des coincidences ou la faute à ............ pas de chance

http://www.observatoiredessubventions.com/category/les-subventions-qui-font-polemique/

Le cumul d'activité dans la fonction publique, est interdit pour les fonctionnaires ouvriers qui aimeraient faire un autre petit boulot, (extras dans la restauration, bars ........) car ils ne joingnent plus les 2 bouts.
Donc :
" Considérer qu'ils ne peuvent pas assumer plusieurs fonctions relève du procès d'intention" dixit

Que l'on ne vienne pas me parler d'équité sociale, quand un élu peut assumer 2, 3 fonctions et quand un fonctionnaire n'a pas le droit au cumul

Anonyme a dit…

bonsoir, merci anonyme de 21:20, mais je n'ai trouvé ni Pont Saint Esprit, ni Monsier Fabrice Verdier.
J'ai dû mal me servir du lien ou rien n'a été donné à Pont ?

Georges 2 a dit…

Je pense exactement comme l'amiral pédalo de 17h16. Ce qui donne encore plus de colère c'est lorsque vous voyez certains fraichement élus entrer dans des réseaux, ils vous connaissent que pour se faire élire.
Je crois qu'à l'avenir je voterai plus que pour les municipales.

açahira a dit…

Vous parlez de roi ? on en est pas loin http://www.bvoltaire.fr/christianvanneste/nous-avons-retrouve-le-charme-de-la-monarchie-finissante,28780?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=a75e44d74d-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-a75e44d74d-30405737

Général Pédaluile a dit…

A l'anonyme de 21:47, la réserve parlementaire consultable couvre l'année 2011. Il est donc normal que Verdier n'apparaisse pas.

Je trouve que la synthèse et le moteur de recherche du Monde est plus pratique : http://www.lemonde.fr/politique/visuel/2013/07/10/le-montant-de-la-reserve-parlementaire-enfin-devoile_3445469_823448.html

Où l'on constate, par exemple, que Jean-Marc Roubaud à piocher une paille, 100K€, pour subventionner de l'aménagement urbain (déplacement doux) pour... Villeneuve. Comme quoi, on n'est jamais aussi bien servi que par soi-même.

Anonyme a dit…

@21:47 c'est normal, il s'agit de la réserve parlementaire de 2011, Mr Verdier n'était pas élu. Vous vous doutez bien que nous n'allons pas avoir celle de 2012... Bien que comme beaucoup disent nous sommes en démocratie... Ce qui est impressionnant c'est que vous pouvez chercher PSE : résultat Rien.
La preuve que par rapport à leur guerre entre ex socialiste ou ex ump, nous simple citoyens nous sommes de la ....

Anonyme a dit…

à 10 juillet 2013 17:40

Divers élus locaux confirment ce jour dans le Midi libre qu'ils sont contre le cumul de mandats,et la difficulté d'assumer plusieurs fonctions, tous ces "procés d'intention", pas bien, pas biennnn !!

Si c'est Monsieur Subirana qui l'écrit, ça gratte, si c'est les élus locaux, ça gratte moins, anonyme de 17:40 ?

Pourquoi attendre 2017 pour ce non cumul ?

FS a dit…

@Georges 2, ce qui est navrant c'est de constater que trop d'élus perdent leur esprit critique lorsqu'ils passent de l'opposition à la majorité. Mais chose bizarre cet esprit critique il disparait uniquement sur les thématiques concernant leurs " camarades " de parti. L'histoire récente de RCS nous en fait d'ailleurs la démonstration.

L'Amiral Pédalo a dit…

Mon général, en ce qui me concerne, je suis pour la suppression pure et simple de la réserve parlementaire qui est une hérésie totale permettant d'entretenir le plus détestable des clientélismes, c'est une forme d'achat de votes ou un moyen de se faire des obligés redevables.

Que les parlementaires soit PS ou UMP ou UDI ou FDG ou Verts ou PRG ou NI ou Modem ou FN.

Il faut supprimer la réserve parlementaire car qui peut croire encore que majorité de députés PS va faire des cadeaux ou preuve de largesse à une municipalité UMP, ou un député UMP à une municipalité FDG ou PS.
On se sert d'abord, puis ses amis et après il reste pas grand chose et c'est valable pour tous de droite à gauche.

Petite question mon général, si en 2014 une vague ou plutot ce qui risque d'ètre un tsunami bleu marine emporte de nombreuses villes dans le Gard type St Gilles, Vauvert, voire des villes comme Bagnols dans le cadre d'une triangulaire ou quadrangulaire.
Que vont faire les députés des circonscriptions en question avec leur réserve parlementaire d'après vous mon général vis à vis des villes qui basculeraient RBM?


Est-ce que ces villes vont être traitées comme des sous villes avec des sous citoyens ou vont elles bénéficier de la réserve parlementaire des députés?
D'après vous mon général, vous en pensez quoi?

Anonyme a dit…

Tout à fait mon Général Metdelhuile, mais Monsieur Jean Marc Roubaud obtient la note de 17/20 pour la gestion de sa commune, presque la même que celle de Pont.
Pour Bagnols, c'est un petit 13

sources : lien Argus des communes ci contre

Exempté hétéro au 51 a dit…

A l'huile et à l'eau,
la ou villeneuve et Pont sont fort c'est que dans les 2 cas pour un 17 et un 18/20 en 2012, ils l'ont fait sans les subventions du département ni de la région, contrairement à BSC.

Général Pédaluile a dit…

C'est sur que s'il a reçu une bonne note de la maîtresse, c'est que c'est un bon élève... enfin, perso une note ne fait le comportement. Visiblement ça ne choque personne que Roubaud use de sa réserve parlementaire mais principalement pour sa commune (la circonscription me semble un peu plus vaste, non?), ni qu'il "profite" de son poste d’ambassadeur du fumeux "Plan de relance" pour qu'un des grands chantiers soit la Chartreuse... de Villeneuve (C'est sur que la Rhodanienne, ce n'est pas prioritaire).
Donc, désolé "Anonyme Exempté hétéro au 51", mais Villeneuve a touché des subventions, BCS. Comme quoi, on peut avoir une gestion bien notée de sa commune et faire comme bon nous semble des deniers du poste que l'on occupe (Député de ce coté çi, "Ambassadeur" de coté là).
Pour rejoindre L'amiral, je suis de ceux qui pense que le système de financement par le biais de la réserve parlementaire devrait disparaître, vu le clientélisme qui est fait. Accoyer, Fabuis et, plus localement et dans une moindre échelle, Roubaud, en sont de parfait exemples.

Anonyme a dit…


Anonyme Général Pédaluile a dit...

....Comme quoi, on peut avoir une gestion bien notée de sa commune et faire comme bon nous semble des deniers du poste que l'on occupe ..

Je suis tout à fait d'accord, seulement pour éviter cela il faut qu'il y ai une parfaite transparence. Malheureusement on en prend pas le chemin. Rien que sur leurs traitements les élus essayent de nous embrouiller alors sur les budgets à gérer c'est pire. pour exemple un article affligeant sur le site du ML ou les apparatchiks attaquaient le seul travaillant réellement, sans que nous sachions vraiment combien ils gagnaient vraiment ni eux ni leurs assistants ou autre
http://www.midilibre.fr/2013/02/19/combien-gagnent-les-elus-du-gard-rhodanien,647251.php

Anonyme a dit…

Bonjour,
ce qui me choque le plus, que l'on appelle cela réserve parlementaire, subventions,.... soit DE L'ARGENT PUBLIQUE issue du travail et des citoyens, ce sont les DEPOTS DE PLAINTES avec l'argent du CONTRIBUABLES contre d'honnêtes citoyens que l'on a voulu condamné "pour délit d'expression"
D'ailleurs et c'est encourageant, la majorité des procés ont été perdu par les accusateurs. Reste que les ex-justiciables, se sont retrouvés au tribunal avec des dépenses d'avocats, très chéres.
J'ai une grande pensée pour Vincent, Francis, Myriam, Virginie et vous RCS.
Vivement 2014

le type de l'interview a dit…

il est plus que temps de mettre un grand tour de vis, un peu d'ordre et beaucoup de contrôles dans certaines pratiques concernant l'utilisation de l'argent public et ce que certains en font au travers les subventions.

Anonyme a dit…

Où vont les réserves parlementaires ?


VILLENEUVE-LEZ-AVIGNON ROUBAUD Jean-Marc 100 000 € l'aménagement de déplacements doux sur les boulevards De Lattre de Tassigny et des Cévennes

Les écolos sont normalement à gauche et c'est la droite qui fait les aménagements doux.
Mais chut ! ho mon bateau, ho, ho ho !

Très interressants, allez au n° 30 et vous verrez !

http://www.rue89.com/2013/07/10/liste-tous-les-projets-finances-reserve-parlementaire-2011-244139

Anonyme a dit…

Il y en a qui ferait mieux de se taire http://www.lepoint.fr/economie/bartolone-on-peut-vivre-avec-4-de-deficit-pas-forcement-avec-4-degres-de-plus-12-07-2013-1703303_28.php