mercredi 3 juillet 2013

Des surprises qui n'en sont plus par Frédéric Subirana

Que ce soit sous des cirés à Saint Malo, ou sous des parapluies à Lyon, après avoir définitivement renoncé à la venue d'un vrai Printemps, nous voilà prêt à incinérer des tonnes de cierges pour avoir un vrai été.

Et c'est face à cette incertitude climatique que nous nous raccrochons à ce qui arrive à coup sûr  chaque année, à savoir les surprises quasi institutionnelles.


La TVA augmente sur les services à la personne 

Seulement sur certains secteurs, qui sont le jardinage, le gardiennage, les cours à domicile (en dehors du soutien scolaire), l'assistance informatique et la prestation d’inter médiation. La TVA passe de 7% à 19,6%.

Mise en place d'une taxe sur les CDD

Conséquence de la mise en place de l'accord sur l'emploi, les CDD de courte durée subissent une hausse des cotisations patronales. De 4 à 7% pour les contrats de moins d'un mois et de 5,5% pour les contrats entre un et trois mois. A l'inverse, les employeurs peuvent bénéficier d'une exonération de charges s'ils embauchent un jeune de moins de 26 ans en CDI. Cet allègement de la note porte sur les trois premiers mois du contrat, après la période d'essai.

La participation débloquée

L'offre ne vaut que pour six mois : le Parlement a accepté de débloquer la participation et l'intéressement des salariés dans leurs entreprises. Si votre employeur a ouvert de tels plans, vous pouvez les débloquer, sans justifier des habituels motifs (mariage, décès, surendettement…), à hauteur maximale de 20.000 euros.

Nouveau calcul pour les congés maternité 

L'indemnisation journalière de sécurité sociale (IJSS) voit son mode de calcul changer : le taux de cotisation devient unique et est fixé à 21%.

La CMU revalorisée… 

 Il faut désormais gagner 716 euros maximum par mois pour bénéficier de la couverture maladie universelle (CMU), l'Assurance maladie des plus pauvres. Ce plafond a été revalorisé de 8,3%, dont 1,3% au titre de l'inflation. Même chose pour l'aide à la complémentaire santé, qui concerne les personnes qui ne passent au-dessus du plafond pour la CMU-complémentaire. Ces revalorisations font entrer 750.000 nouveaux bénéficiaires dans ces dispositifs. … comme les allocations chômage

L'allocation minimale et la partie fixe de l'allocation d'aide au retour à l'emploi (ARE) sont revalorisées de 0,6 % : elles passent ainsi respectivement à 28,38 euros par jour (contre 28,21 euros actuellement) et à 11,64 euros par jour indemnisé (contre 11,57 euros actuellement). Cette augmentation concerne les deux tiers des chômeurs indemnisés, soit environ 1,5 million de personnes.

La fourrière augmente 

Attention à la note qui grimpe! Les maxima ont été relevés : l'enlèvement passe à 115,10 euros, l'immobilisation à 7,60 euros et la journée de fourrière à 6,10 euros.

Le prix du gaz aussi 

Les onze millions de foyers abonnés au gaz voient les tarifs augmenter de 0,5%, selon l'arrêté publié dimanche au Journal officiel.

Les prix de la téléphonie baissent… à l'étranger 

Bruxelles a obtenu une baisse des plafonds de tarif de 11 à 36% sur les appels, les envois de textos et la consultation des mails passés depuis l'étranger, en Union européenne.
Dans le détail, un appel coûtera 24 centimes hors taxe de moins à la minute, la réception d'un appel 7 centimes de moins, l'envoi d'un SMS 8 centimes de moins et la consultation des mails baisse de 45 centimes par megaoctets.

Un couvre-feu pour les enseignes commerciales

Les vitrines de magasins, les éclairages de façades non résidentiels, les publicités lumineuses et les bureaux devront éteindre leur éclairage de 1h du matin à 7h. Plusieurs raisons ont guidé la mise en place de cette mesure de la loi Grenelle II : une économie de 20 millions d'euros (la consommation de 750.000 ménages chaque année), une baisse de 250.000 tonnes de CO2 rejetées dans l'atmosphère et… un ciel plus visible la nuit, ce qui plait aux humains et aux animaux, l'éclairage perturbant leur migration et leur alimentation. Les contrevenants risquent jusqu'à 750 euros d'amende.

Bientôt une augmentation du paquet de cigarettes

La hausse des taxes a bien eu lieu ce lundi 1er juillet. Mais les cigarettiers ont décidé d'offrir 15 jours de répit aux acheteurs. A la mi-juillet, le paquet le moins cher coûtera 6,30 euros et chaque paquet augmentera de 20 centimes.

9 commentaires:

Anonyme a dit…

"Quelles associations bénéficient des plus importantes subventions ? Ce sont les associations ayant pour objet la formation et l’éducation qui récupèrent les plus grosses aides publiques, pour un montant total de 211 millions d’euros, soit 30% du montant total versé aux 200 associations les plus subventionnées."

http://www.observatoiredessubventions.com/2013/ou-vont-les-plus-grosses-subventions-aux-associations/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+ObservatoireDesSubventions+%28Observatoire+des+subventions%29

Contribuables contribuez !

Anonyme a dit…

J'en appelles aux députés hors Gard !! Faites comme notre ministre des affaires étrangères " Bien que député de Seine-Maritime en 2011, Laurent Fabius a utilisé un quart de sa réserve parlementaire pour rénover le village du… Carla-Bayle, situé dans l’Ariège, et à 800 km de sa circonscription.

Une passion pour un village occitan qui masque in fine le fait que Le Carla-Bayle était le lieu de villégiature de l’actuel ministre des Affaires étrangères jusqu’à sa nomination au Quai d’Orsay.

En 2011, l’aide s’est découpée ainsi : financement de la réfection des façades de la «maison Couloumiès», sur la place de la mairie (21.347€ versés sur les 57.111€ du coût total du projet), et réhabilitation de la «salle des Flots Bleus», une salle des fêtes (28.653€ sur 57.307€).

C’est en 2003 que Laurent Fabius achète une maison dans le village – la demeure est estimée à 680.000€ selon la déclaration de patrimoine du ministre.

S’il peut paraître surprenant, ce financement n’en est pas moins légal…"

Anonyme a dit…

Anonyme de 20:06 quel rapport avec l'éducation ? Ou alors il faut avoir l'esprit mal tourné

http://www.observatoiredessubventions.com/2013/centre-lgbt-clientelisme-et-grosses-subventions/

Ou alors ?

http://actualites.forum.orange.fr/messages/index/150061/-cdata-francois-hollande-70-milliards-en-2012.html

Anonyme a dit…

500 millions d’économie sous l’ère Sarkozy, ça me rappelle cette promesse du candidat Hollande : embaucher 12.000 fonctionnaires par an dans l’Éducation nationale, pour un coût, madame, monsieur, de seulement 500 millions ! Seulement ! s’était réjoui le pékin. Alors allons-y, embauchons ! Évidemment, en campagne, on ne peut pas tout dire, il faut romancer un peu, sinon on s’en sort plus. C’est vrai que si on calcule tout net net, 60.000 fonctionnaires à payer pendant 40 ans, sans compter la retraite, ça nous met plus près des 100 milliards… Mais cette petite omission est bien naturelle, on n’est quand même pas élu par ceux qui paieront l’addition

Anonyme a dit…

Ils vivent sur une autre planète http://www.leparisien.fr/international/tunisie-francois-hollande-annonce-500-millions-d-euros-de-prets-et-dons-05-07-2013-2957457.php

DJ Antoine a dit…

Je n'en peux plus de cette nomenklatura et de ces apparatchiks.
Virons les tous!

Rain Man a dit…

«En revanche, je suis garant des institutions, c'est la fonction qui m'a été donnée par les Français le 6 mai dernier»

- et pour la justice ( le mur des cons et l'acharnement )
- et pour le référendum refusé ?
- et pour les nominations ?
- et pour ...

Anonyme a dit…

Delphine, *Ségolène, Benoît, Harlem, Malek…. et les autres……



Au PS : ils auront bien du mal à justifier leur "enrichissement " sans causes réelles et sérieuses, à savoir ( la création de richesses par leurs idées, leurs investissements, leur travail, leurs entreprises, leurs employés….)



Notre nouvelle noblesse d'état à fabriquer une cléricature publique qui vit très bien sous les dorures des palais de la république. A gauche, les enfants gâtées sont issus des annexes du PS, Syndicats, associations, et autres fromages de la république : Conseil économique et « très » social, SOS racisme, FIDEL, HLM, Agence étatique, Cabinets Ministériels, UNEF, etc…



Eux qui investissent dans des résidences de « plaisir » et qui diabolisent et taxes ceux qui finance et dirigent nos entreprises ?



A L’exemple De *Ségolène Royal, la madone des pauvres et de François Hollande ! Ennemis de la finance. Elus, qui sans jamais avoir travaillé (produit des biens ou des services) ont réussi à avoir un capital taxable a l’ISF. Fruit d'indemnités payées par les impôts des français.



* Ce n'est pas un sort enviable que de monter à 23 ans dans une voiture avec chauffeur pour n'en plus sortir. L'ENA, le stage en préfecture. Puis droit sur l'Elysée. Parachutage dans une bonne circonscription. Là, on laboure un minimum. Le blanc au zinc, le marché le dimanche. Puis l'assemblée, un petit ministère, et sitôt après le fauteuil en région ou en département. Ces états de service bien enchaînés font assurément une carrière (gauche ou droite), rarement un caractère. ) *extrait d'un article de Régis Debray. Célèbre révolutionnaire ? De gauche !

DJ Antoine a dit…

Virons les tous! Dehors!