dimanche 21 juillet 2013

6.6 milliards d'euros que les contribuables ont déboursé par RCS

L'arbitrage concernant la revente d'Adidas au travers de sociétés offshore, a rafraichit partiellement dans les mémoires les belles aventures du Crédit Lyonnais, pendant les années ou Tonton était au pouvoir.


Pourtant une Banque nous jouerait-elle un remake ?



Le sinistre de la banque franco-belge Dexia a déjà coûté quelque 6,6 milliards d'euros à l'Etat français ( ndlr L'état c'est nous !! ) mais la facture totale pourrait s'avérer encore plus lourde, estime la Cour des comptes dans un rapport publié jeudi.

La Cour souligne la responsabilité de l'ancienne équipe dirigeante, qui a accentué les prises de risques dans les mois précédant la crise financière de 2008, le manque de vigilance du conseil d'administration, l'absence d'alerte des régulateurs et une recherche tardive et incomplète des responsabilités.

"L'échec du sauvetage de Dexia a coûté à ce jour 6,6 milliards d'euros aux seules entités publiques françaises et des risques élevés et durables persistent pour les finances publiques", a déclaré le premier président de la Cour des comptes, Didier Migaud, en présentant le rapport à la presse.

Le coût pour l'Etat a été de 2,7 milliards et celui pour la Caisse des dépôts, son bras armé financier, de 3,9 milliards.
La Cour ne chiffre pas le risque dans le futur, surtout lié selon elle au scénario retenu lors du démantèlement de Dexia.

"Si le scénario macroéconomique et financier prévu, qui suppose une sortie de crise rapide, ne se réalise pas, il n'est pas exclu qu'une recapitalisation doive à nouveau intervenir, ce qui entraînerait un nouveau coût pour les finances publiques", a expliqué Didier Migaud.

La Cour souligne que le modèle de financement de Dexia reste très sensible à une hausse des taux et que l'extinction de la banque aura un horizon bien plus lointain que 2020.

Globalement, "les risques perdureront jusqu'au dé bouclage du dernier emprunt, dans quarante ans", a ajouté Didier Migaud.

LE RISQUE DES "PRÊTS TOXIQUES
Les risques tiennent aussi selon la Cour au financement des collectivités locales -une spécialité de Dexia- et notamment aux "emprunts toxiques", dont certains font l'objet de contentieux.

L'encours des crédits structurés "sensibles" est encore de 10,5 milliards et la Cour estime qu'il faut protéger l'Etat des risques liés aux recours des collectivités ayant souscrit ces prêts.

Un jugement de février favorable au département de Seine-Saint-Denis pourrait, s'il est confirmé, représenter un coût très important et "entraînerait un effet d'aubaine injustifié pour les collectivités qui ont contracté ces prêts risqués".
La Cour demande en conséquence au gouvernement de légiférer sur le sujet, une option confirmée par le ministre des Finances, Pierre Moscovici, dans sa réponse figurant dans le rapport.

La Cour estime en revanche que les risques liés aux garanties apportées par l'Etat à Dexia sont faibles.
Elle dénonce en outre l'absence de sanctions contre les anciens dirigeants de Dexia, qui ont au contraire pu bénéficier d'importants avantages comme des "retraites chapeau", avant pour certains d'entre eux de réintégrer la fonction publique.
"Pour les cadres dirigeants français responsables, souvent fonctionnaires d'origine, tout doit être mis en oeuvre pour revenir sur les avantages dont ils disposent", a dit Didier Migaud.
La Cour recommande plus largement d'instituer des dispositifs permettant de revenir sur l'octroi d'avantages financiers à des dirigeants d'institutions financières, en cas d'intervention publique.
Elle suggère de renforcer les sanctions pénales et financières pour les dirigeants et les membres des conseils d'administration d'institutions financières qui ont pris des risques inconsidérés ayant entraîné des pertes.
Elle recommande en outre de remettre en cause la possibilité pour les fonctionnaires de réintégrer la fonction publique tout en percevant des indemnités liées à la fin de leurs fonctions de dirigeant d'une entreprise publique ou soutenue par l'Etat.

Jean-Baptiste Vey, édité par Gérard Bon pour Capital.fr

9 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est surement la faute à Tapie et Sarko !!

Anonyme a dit…

Dexia, Dexia on parle bien de cette banque là :

http://www.fil-info-france.com/francois,rebsamen,dexia.htm

ou celle_la

http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2008/10/16/1289718_le-numero-2-du-ps-remunere-par-dexia-en-toute-transparence.html

Anonyme a dit…

Formidable !!!!

Anonyme a dit…

Quoi de plus normal, hein !

Aussi normal que ça :

"Encore des tensions à Trappes et aux alentours un jour après les émeutes"
http://www.midilibre.fr/2013/07/21/encore-des-tensions-a-trappes-et-aux-alentours-un-jour-apres-les-emeutes,736882.php


Agde (Hérault) : il provoque une course-poursuite alors qu'il devait être en prison
http://www.midilibre.fr/2013/07/21/course-poursuite-a-agde-le-conducteur-cense-etre-en-prison,736828.php


Pôle emploi s'excuse après s'être vanté d'être "le site préféré des Français"
http://www.midilibre.fr/2013/07/19/pole-emploi-s-excuse-sur-twitter-apres-s-etre-vante-d-etre-le-site-prefere-des-francais,736228.php


Brétigny : quatre plaintes recensées pour des faits de vol
http://www.midilibre.fr/2013/07/19/bretigny-quatre-plaintes-recensees-pour-des-faits-de-vol,736376.php

Aussi normal, que d'être témoin de scènes d'irrespect, cracher par terre, débordement verbal, jeux dangereux (se balancer de la crême solaire qui atterit dans l'eau et sur les bordures, rendant les bords glissant et l'eau salie), de la part de jeunes entre 10 et 14 ans à la piscine municipale.
Fort heureusement que notre maitre nageur et les dames de l'accueil, abordent ces situations avec énormément de pédagogie, de paroles sur le savoir être en société et en collectivité, voir les faire sortir de la piscine, afin que ces petits citoyens deviennent des citoyens responsables et égaux.
Une patience à toute épreuve, du professionnalisme, félicitations à ces agents municipaux.

DJ Antoine a dit…

http://www.meltybuzz.fr/emeutes-trappes-on-peut-attaquer-un-chretien-mais-pas-un-musulman-l-interview-qui-choque-twitter-a196161.html

Il est normal d'attaquer un chrétien mais pas un musulman ! voila la racaille que nous hébergeons et nourrissons au sein de notre république, vidéo et propos tenus par la mère de la femme voilée à l'origine des émeutes de Trappes.
Je n'ose imaginer les aides et allocations aide au logement, CAF etc que nous payons nous contribuables pour entretenir ce genre de tarés intégristes qui nous méprisent et nous crachent dessus.

Anonyme a dit…

La justice socialiste à la sauce Taubira a rendu sa sentence:

Lundi, six jeunes ont été jugés en comparution immédiate au tribunal de grande instance de Versailles, après les violences urbaines entre des jeunes et des policiers ce week-end à Trappes. Cinq étaient écroués depuis leur interpellation, le sixième a comparu libre sous contrôle judiciaire.

Yaya, 19 ans, a été condamné à six mois ferme, sans mandat de dépôt. Il sera convoqué ultérieurement par un juge pour effectuer sa peine.

Khalil, 20 ans, et Julien, 25 ans, ont eux été relaxés. Ils sont repartis libres.........., contre l'avis du ministère public, qui avait requis 9 mois de prison ferme contre Yaya, et 6 mois de prison ferme contre Khalil et Julien, assortis d'un mandat de dépôt.


Il semble qu'il vaille mieux ètre une racaille, un casseur, un intégriste islamiste barbu qu'un veilleur chrétien pacifiste dans la France socialiste de François Hollande.

Hommage a dit…

En ce qui concerne la piscine de Pont, je ne sais pas si nos élus et responsables en mairie se rendent bien compte de l'immense chance qu'ils ont d'avoir un maitre nageur éducateur de la trempe de celui que nous avons depuis tant d'années, bien peu de monde lui arrive à la cheville que ce soit au niveau des compétences (surdiplomé dans les métiers du sportet l'encadrement) que de la simplicité, l'honneteté et la franchise.

Réussir à gérer et garantir à lui tout seul, la bonne marche et la tranquilité de la piscine comme il le fait si bien depuis des années, face à des petites racailles incultes, n'ayant aucune notion du respect et de la politesse, dont les parents ont perdus tout sens des responsabilités, et bien chapeau et respect à lui et son petit staff qu'il dirige.

Beaucoup ont ou auraient à apprendre de lui et ses valeurs!!!

Anonyme a dit…

Je confirme votre hommage à Angel, très connue de toutes les familles Spiripontaines qui ont eu la chance d'apprendre à nager avec lui.
Ses qualités sont celles d'un grand sportif, la patience, le sens de l'effort, la volonté, l'énergie, l'efficacité, le physique et le mental, la bonne humeur et toujours le sourire.
Pour ce qui est de son relationnel avec les enfants, mes enfants qui atteignent 26 et 28 ans, en parlent encore.
A part que les miens d'enfants quand je les confiais à Angel, toutes les après midi de juillet-aout, il n'aurait pas fallu qu'Angel me signale un manque de respect de leur part parce que ......
Et ça mes enfants le savaient !

Bon courage à tous les travailleurs (animateurs,hotesse d'accueil ..) en relation avec le PUBLIC, des métiers de plus en plus difficiles qui nécessitent des qualités humaines impensables, perso, je ne pourrais pas.

Martine à la piscine a dit…

Concernant la piscine municipale, un très grand merci au maitre nageur qui grace à son expérience incomparable, ses compétences indiscutables, par un savant mélange de grande fermeté et de capacité au dialogue et à la pédagogie évite qu'on en arrive à ça (ce n'est que quelques exemples parmi des dizaines d'autres agressions au mois de juillet dans les piscines municipales en france):

En France certains bien pensants et autres adeptes du laxisme et de l'angélisme à outrance feraient mieux de soutenir nos maitres nageurs et policiers plutot que de mettre en doute leurs actes et paroles face à des racailles!

heureusement ce n'est pas le cas à pont avec un super maitre nageur éducateur apprécié de toute la population et qui fait l'unanimité pour ses capacités à gérer et faire régner l'ordre depuis toujours la piscine, chose qui n'est pas aisé quand on voit l'attitude irrespectueuse de certains "jeunes", pour ne pas dire plus.

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Vannes.-Interdit-de-piscine-pour-avoir-frappe-un-maitre-nageur_40771-2206059-pere-redac--56178-abd_filDMA.Htm




http://provence-alpes.france3.fr/2013/06/27/marseille-un-maitre-nageur-agresse-278079.html?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+France3-ProvenceAlpes-Info+%28France+3+-+Info+Provence-Alpes%29

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actualites/Agression-la-securite-de-la-piscine-du-Rhone-renforcee

http://www.estrepublicain.fr/faits-divers/2012/08/13/agression-a-la-piscine

http://www.forez-info.com/actualite/divers/17871-agression-dun-maitre-nageur-a-la-piscine-sommet.html

http://www.sudouest.fr/2013/07/25/eauze-32-la-piscine-vandalisee-le-gerant-du-camping-agresse-1124446-2277.php

http://franche-comte.france3.fr/2013/07/24/montbeliard-la-piscine-placee-sous-haute-surveillance-292725.html

a-oullins-ils-degradent-la-piscine-puis-cassent-la-dent-d-un-policier

http://www.maritima.info/depeches/faits-divers/miramas/23447/la-piscine-de-miramas-fermee-apres-une-rixe-entre-filles.html
http://www.leprogres.fr/ain/2013/06/19/des-incidents-a-la-piscine-lilo-de-saint-maurice-de-beynost

http://www.20minutes.fr/lyon/1187155-remous-piscine-rhone
http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Societe/Piscines-toujours-des-incidents