jeudi 23 mai 2013

Quels sont les effets de la " Boite à Outils " par Nicole Grenet

Une étude réalisée par l'IREF en collaboration avec les Contribuables Associés en fait une analyse.



En 2012, l’Etat ponctionnait aux Français près de 44,9 % de la richesse nationale. Les nouvelles taxes créées par le gouvernement devraient accroître ces prélèvements de plus de 50 Milliards d’euros selon le dernier rapport des prélèvements obligatoires. Ces nouveaux prélèvements, loin d’accompagner une éventuelle reprise de la croissance, vont au contraire pénaliser les entreprises, donc la croissance économique et l’emploi.

Ainsi, les 12,2 Milliards d’euros de prélèvements supplémentaires sur les entreprises auront un effet très négatif sur l’emploi. En effet, ces hausses d’impôts, ciblées sur les grandes entreprises, vont avoir un effet négatif mesurable sur leurs investissements directs, mais également sur leurs sous-traitants et leurs fournisseurs que sont les PME. Au total l’étude de l’IREF calcule que ces hausses d’impôts vont, directement et indirectement, détruire 70.000 emplois supplémentaires en France.


• 12,2 Milliards € de nouveaux impôts sur les entreprises,
• Un fardeau fiscal responsable de 0,5 % de croissance en moins,
• 99.500 emplois détruits en 2012 dans le secteur marchand, plus de 160.000 destructions prévues pour 2013,
• 70.000 emplois seront perdus en 2013 à cause de la hausse de la fiscalité,
• 21,5 % dans les grandes entreprises, 78,5 % dans les PME.

22 commentaires:

Anonyme a dit…

Vous êtes surs http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/05/23/97002-20130523FILWWW00600-previsions-noires-pour-l-assurance-chomage.php?m_i=D0ED%2BPrLFQ2CYEhtSssIrG6yKXcBfds2pDesIrqQhrsX86zDL#xtor=EPR-31-[l-unedic-prevoit-une-hausse-du-chomage-en-2013-et-2014]-20130523-[plus_d_info]

Anonyme a dit…

j'attends une grosse création d'entreprise avec emplois, de la part du plus gros donneur de leçons, mr Montebourg. Allez Arnaud, quand on se permet de critiquer des patrons, on montre l'exemple

Anonyme a dit…

ça circule sur le net, à écouter sans modération :

http://petitions.institutpourlajustice.com/mur-des-cons/index.php?utm_source=mail20130521&utm_medium=lien-email&utm_campaign=mur-des-cons

c'est signé

nicole grenet a dit…

petitions.institutpourlajustice.com/mur-des-cons.

j ai signé

Anonyme a dit…

A Anonyme de 23:46, l'institut pour la justice... bien sûr, cette petite officine aux jolis relents d'extrême droite. Que du bonheur, et de l'objectivité

Lionel B a dit…

Fait également Nicole. Pour anonyme de 09:00 quels que soient les relents dont vous parlez factuelle-ment qu'avons nous ?

journaliste - info - conseil de discipline

Auriez-vous fait le même commentaire si les personnes sur le mur était de gauche, le journaliste à la CGT, le site de libération plutôt qu'Atlantico et le syndicat et le pouvoir en place de droite ?

nicole grenet a dit…

Nous avons l’habitude à RCS selon le commentaire que l'on formule d'être systématiquement mis dans une catégorie ou dans une autre et c'est cela que je revendique d'être de TOUS les fronts droite ou gauche extrême ou pas du moment que j'y trouve une forme justice.
A BON ENTENDEUR

nicole grenet a dit…

ALLEZ UNE PETITE BLAGUE NI DE DROITE NI DE GAUCHE......



Test du policier
Vous êtes policier:

Vous marchez dans une rue déserte avec votre femme et vos deux enfants.
> > > > > > Soudain, un "jeune"
> > > > > > (c'est comme ça que les journalistes les appellent)
> > > > > > se précipite sur vous avec un grand couteau.
> > > > > > Vous avez votre arme de service sur vous.
> > > > > > Vous avez quelques dixièmes de secondes pour réagir.

LE POLICIER CHINOIS
> > > > > >

Une balle en plein coeur le voyou est mort.

LE POLICIER RUSSE
> > > > > >
> > > > > > Une balle entre les deux yeux, le voyou est mort.

LE POLICIER AMÉRICAIN
> > > > > >
> > > > > > Pan, pan, pan, pan, pan,
> > > > > > Pan, pan, pan, pan, pan,
> > > > > > Clic ! Changement de chargeur
> > > > > > Pan, pan, pan, pan, pan, le voyou est mort.

LE POLICIER ARABE
> > > > > >
> > > > > > Dans la seconde le gars est égorgé, émasculé, énucléé et bouffé par les chiens, bref, mort.
> > > > > > > LE POLICIER FRANCAIS
> > > > > > Je garde mon sang-froid et j'analyse la situation...
> > > > > > Si je tire : - Suis-je en état de légitime défense ?
> > > > > > A-t-il un permis pour le port de ce couteau ?
> > > > > > Ai-je bien vérifié que ce n'est pas un Arabe, parce que, dans ce cas, tuer au couteau fait partie de sa "culture" et je n'ai donc pas le droit de m'y opposer ?
> > > > > > Les médias vont-ils en faire une victime ?
> > > > > > Est-ce un "jeune" de quartier incompris par la société ?
> > > > > > Est-ce que cela va être vu comme du racisme s'il fait partie de la diversité ", des "minorités", etc.
> > > > > > Est-ce que la ville va être ensuite mise à feu et à sang par les "jeunes" des quartiers ?
> > > > > > Est-ce que je vais être poursuivi:
> > > > > > par la Halde , le MRAP , SOS et autre
> > > > > > Est-ce que ma famille sera traînée dans la boue, ma vie disséquée depuis la maternelle, mes enfants menacés ?
> > > > > > Est-ce qu'on va parler de "bavure" dans les média et me condamner ?
> > > > > > Combien de dizaines de voitures vont brûler si je tire ?
> > > > > > l'État devra-t-il par ma faute négocier la paix sociale dans les «quartiers» ?


> > > > > > QUELQUES JOURS PLUS TARD !!!!:
> > > > > >
> > > > > > Le Ministre de l'Intérieur Français
> > > > > > "En vertu des pouvoirs qui m'ont été conférés,
> > > > > > je vous fais à titre posthume
> > > > > > Chevalier de la Légion d'honneur !..........




> > > > > >
> > > > > > VIVE LA FRANCE

Anonyme a dit…

Je vais surement être censuré mais anonyme de 9h pouvez-vous nous faire passer la liste des sites politiquement correct ? Ceux qui parlent des gens de droite en affaire, parce qu'il arrive par mégarde que nous tombions malencontreusement sur des sites qui parle du mensonge de l'ancien ministre du budget, qui parle de la toujours députée du PS des bouches du Rhone, de l'ancien député du nord, de l'annulation des mises en examen... A la limite pouvez-vous nous envoyer la liste des pétitions moralement acceptable, parce que je vous l'accorde, nous avons tendance à réagir en fonction de notre tête plutôt qu'avec notre carte de parti ( que nous n'avons pas d'ailleurs ). Maitre à penser aider nous

le type de l'interview a dit…

A anonyme de 9H00 vos propos sont la preuve éclatante que certains dont vous faites parti sont totalement "à l'ouest" et déconnectés de la réalité du terrain.
Essayez de réfléchir 2 minutes, pourquoi Marine Le Pen explose dans les sondages intentions de vote et dans l'adhésion à ses idées? et pourquoi elle va faire un carton dans les futures élections?
Parce que c'est à cause de réactions de gens comme vous qui se voilent la face, anonyme de 9H00 que les classes populaires se tournent massivement de plus en plus vers le rassemblent bleu marine et maintenant se sont les classes moyennes.
Vous êtes anonyme de 9H00 le meilleur agent électoral de l’extrême droite que vous prétendez dénoncer.
Continuez à fermez les yeux et baisser la tète, vous avez l'air d'aimer ça et d'en redemander, chacun ses gouts.

Anonyme a dit…

Serait il possible SVP Madame ou Monsieur de 9h, de développer le contraire de ce qui est dénoncé sur ce site ?
Pensez vous qu'il est NORMAL que des proches de victimes soient insultés sur ce mur ?
Pensez vous qu'il est NORMAL que des MAGISTRATS se permettent tout cela ?
Et si votre tête était apparu sur "ce mur des cons" ?
Pour un petit tract rempli d'humour, RCS s'est retrouvé au tribunal ?
Je n'ai que faire de l'extrême droite, ni de l'extrême gauche et de tout autres partis politiques, en fait vous avez du mal à entendre, parce que je crois que vous avez parfaitement compris, LA VERITE, LA DOULEUR, LES HURLEMENTS du PEUPLE.
C'est le monde à l'envers, les travailleurs sont pauvres, les policiers et les instituteurs pas respectés, les services d'urgence se vont agressés, les personnes agées ne se sentent plus en sécurité, on tue pour un tel portable ou un regard, et on nous taxe, taxe et re-taxe.
Je vous passe les derniers scandales.
Regardez les chiffres des dernières élections Gardoise, ils vous font peur ? moi pas, ils ne sont que le reflet du ras le bol et ce qui a changé, c'est que les citoyens disent ouvertement pour qui ils vont voté, je ne sais si ça va être du "bonheur" et de "l'objectivité" mais nombreux sont ceux qui veulent d'engager à Pont pour les municipales. Effectivement, il y en a quelques uns qui vont se retrouver sans "boulot"politique.
Mais vous et moi, anonyme de 9h, on n'a rien a craindre, nous sommes de simples citoyens, ouvriers, travailleurs de plus en plus pauvres.


Anonyme a dit…

tout a fait chère Nicole, certains veulent et souhaitent vous étiqueter, c'est mal connaitre les membres et les soutiens d'RCS, d'ailleurs ça devient drôle et significatif ce peu de connaissance des Spiripontains. Parce que, connaissant certains adhérents, s'ils sont d'extrême droite, je mange mon chapeau !
Par contre le seul parti qui arrivent à nous unir, c'est le parti des CONTRIBUABLES. Pas de fédé, pas de "salariés" du parti et surtout pas de chef,pas d'intérêt personnel, pas de recherche de pouvoir. Que des bénévoles empreint de valeurs, de convictions, de cohérence et surtout un parti qui était en première ligne dans la résistance Spiripontaine, dans le soutien moral et financier aux justiciables. Un parti qui a permis l'élection de l'équipe municipale et là personne ne vous taxer d'extrême droite.
Si des élus l'ont oublié, nous , on l'a longue, très longue, la mémoire bien sûr !
MERCI CHERE NICOLE, MERCI MONSIEUR SUBIRANA, MERCI A TOUTE VOTRE EQUIPE, on n'oubliera jamais ce que vous avez fait pour Pont.
Pensées à Virginie et Vincent

Anonyme a dit…

CONSEIL SUPERIEUR DE LA MAGISTRATURE :

"2. Les obligations déontologiques et le principe du déport

Les membres du CSM qui appartiennent à la magistrature sont soumis aux obligations déontologiques qui sont celles de tout magistrat. Les membres du CSM doivent notamment respecter l’obligation de déport qui s’impose à tout magistrat afin d’éviter que puisse naître un doute sur l’impartialité des décisions prises par le Conseil.

Depuis 2010, figure expressément dans la loi organique la mention des exigences qui s’imposent aux membres du CSM : indépendance, impartialité et intégrité. Sont également explicitement prévues les conditions dans lesquelles un membre du CSM ne peut rapporter un dossier, ni siéger dans une affaire, lorsque sa participation est susceptible de faire naître un doute sur l’impartialité de la décision rendue. La formation plénière du CSM est chargée d’apprécier si un des membres du CSM a manqué à ses obligations et peut, le cas échéant, prononcer un avertissement, voire la démission d’office de l’intéressé."

http://www.assemblee-nationale.fr/14/rapports/r1050.asp


lien ci-contre, peut-être que ce nouveau texte est la "réponse" au scandale du mur des cons.
Ce qui ne semble pas choquer notre ami de 09:00, semble choquer les politiques de 2013, tout comme les textes parus en 2008, soit toute la classe politique, non ???
Bon week end à tous, amitiés

Anonyme a dit…

Bonsoir, s'en prendre à la cour des comptes, ça me rapelle quelqu'un, mais j'sais plus qui, je suis atteint de SMCS ( Syndrome de la Mémoire Courte et Sélective), à ne pas confondre avec MST (Mémoire Stratégique et Tactique)

http://www.midilibre.fr/2013/05/24/dma-le-rapport-de-la-chambre-regionale-des-comptes-debattu-a-la-region,703122.php

Anonyme a dit…

Anonyme de 23:52, en généralisant votre coup de loupe sur le rapport de la CRC, force est de constater que les institutions, organismes ou associations dénonçant des anomalies, défaillances ou irrégularités sont souvent ( voir toujours ) utilisés comme experts fiables par les élus lorsqu'ils sont dans l'opposition. Étrangement cela change radicalement lorsqu'ils accèdent au pouvoir.
Il s'agit d'une évidence bonne à être rappelé.

Anonyme a dit…

"4.2.6. Frais de bouche
Les mandats analysés recouvrent un domaine pouvant être identifié sous le vocable de
« frais de bouche », c’est-à-dire les dépenses de traiteur, de restaurant, d’achat d’alimentation, d’achat
de boissons alcoolisées ou non et les hôtels / restaurants. Ces dépenses avoisinent les 400 000 €
cumulés en « hors marchés » sur l’année 2010.
Il convient de noter que la région a conclu par ailleurs un marché de « services traiteurs »
dont les montants s’ajoutent à ces frais de bouche comptabilisés en « hors marchés "

http://www.ccomptes.fr/Publications/Publications/Region-Languedoc-Roussillon-Conseil-regional


Hôtel restaurants, alcool, non, non, ce n'est pas le rapport concernant Pont, c'est la droite, non, non, c'est la gauche.
Ce doit être, ENCORE un "complot", mot tant de fois entendu avant 2011 et qui faisait bondir........ la gauche

Anonyme a dit…

Surement dans une autre vie, mais je me rappelle un gestionnaire public épinglé pour des bizarreries dans sa gestion, s'en prendre au préfet, à la CRC, à la France et à la Navarre...

Cette fois ci c'est très fort remettre en cause le cout même de l'analyse de la CRC http://www.midilibre.fr/2013/05/24/le-budget-2012-de-la-region-dans-le-retro-bourquin-etrille-le-rapport,703241.php

Chapeau bas

ainsi parlait zarathoustra a dit…

Bourquin Baumet mème combat.
Avis de tempète sur le PS

ECO LOGIQUE a dit…

L'argument pour excuser ce rapport va t'il être "extrême droite" ? gros argument à la mode quand on critique la gauche. En fait si tu es contre la gauche, t'es facho.
Moi, je suis écolo-citoyen solidaire, et avec mes amis de RCS, ont a soutenu et participé à des actions éco-citoyennes solidaires avec nos tripes et nos coeurs bénévoles.J'affirmerai donc, qu'il y a des éco-logique et éco-nomique à RCS.
Des arguments ? des preuves ? la responsable d'une grosse association éco-citoyenne solidaire SPIRIPONTAINE vous en donnera.

Le pouvoir, c'est comme le chocolat, il fond et se liquéfie, et la flamme, ce sont les électeurs qui l'allumeront. Parce que le pouvoir, ce sont les électeurs. Contrairement à vos écrits bloggueur d'hier, ils ne sont pas aux extrêmes, ils sont écolo mais ils sont contre cette politique de taxe permanente et d'impôts. Ils ont été choqué et marqué par la plainte de Mr Talon, et s'en exprimeront, en tant voulu, patience, patience !
Bien à vous

L'Amiral Pédalo a dit…

Tous les signaux d'alarme sont au rouge vif, l'unedic prévoit un déficit record et pire encore en 2014, avec une courbe du chomage qui hélas va encore s'accroitre en 2013 et encore 2014, la France est entrée en récession avec pour la seconde fois consécutive un trimestre avec une croissance négative et nos bisounours socialistes avec leur grand schtroumpf qui déclarent que la crise est derrière nous.
Hallucinant.

Anonyme a dit…

Anonyme de 9 heure 26, RCS en sait quelque chose non ?

Anonyme a dit…

La Commission européenne a publiquement mis le gouvernement français sous pression. Le clientélisme et l’électoralisme ont conduit notre pays à devenir le maillon faible de l’Europe. En plus d'un isolement de plus en plus marqué par ses propositions dépensières et protectionnistes, aucune des réformes jugées nécessaires par nos partenaires n'a été engagée. Les Français le payent au prix fort avec la multiplication des faillites de PME, un taux de chômage élevé et une confiance en berne. Ce n'est certes pas à la Commission de dicter ce que la France doit faire. Mais c'est au gouvernement d'avoir le courage d'affronter la réalité et d'engager les réformes de structure et le recentrage de l'Etat sur ses missions régaliennes.

Le gouvernement a déjà renoncé à respecter ses engagements de réduction du déficit. L'impact désastreux de l'explosion des impôts et taxes ces dernières années explique notre croissance anémique. Résultat, les recettes fiscales baissent et le déficit public est déjà attendu à 4,2% pour 2014, loin des 3% exigés par l'Europe. Ce laxisme n'est plus tenable. D'autant plus qu'un rapport de la Cour des comptes estime la dette réelle des administrations publiques proche de 5.000 milliards d'euros. Aux 1.833 milliards officiels, le pays doit ajouter 3.090 milliards d'engagements qui correspondent à une dette certaine future.

Il est totalement irresponsable de laisser chaque Français porter une dette de 77.000 euros. Une diminution importante de la dépense publique accompagnée d'un "choc de croissance" pour relancer l'emploi est plus nécessaire que jamais