dimanche 28 avril 2013

Un drame Français : la dépense publique par RCS


 Le constat est accablant:

en 2014, le taux de prélèvements obligatoires, c’est-à-dire le total des impôts et des cotisations sociales de tous ordres représentera 46,5% de la richesse nationale, du PIB contre 45% fin 2012.

Le poids des dépenses de l’Etat, de la sécurité sociale et des collectivités locales atteint quant à lui 56,9% du PIB.

  Il ne faut pas se leurrer, sans une baisse de ces poids vers les niveaux moyens de la zone euro (c'est-à-dire 41 % pour les prélèvements obligatoires et 49 % pour les dépenses) la France restera enfermée dans la récession et la crise de la dette.

 Comme dans toute entreprise du secteur privé, les comptes futurs sont fondés sur des prévisions de croissance, hors de façon systématique et récurrente, peu importe le gouvernement en place, les prévisions gouvernementales sont constamment fausses, ce qui permet de ne pas faire les réformes indispensables pour moderniser la puissance publique et par là même l'économie française.

Consternant car le mensonge public est ainsi institutionnalisé.

Tôt ou tard, la productivité de la fonction publique devra être abordée.

Il est normal et logique que les fonctionnaires soient bien payés s'ils sont productifs et efficaces mais pour ceux qui sont payés grassement en faisant pas grand-chose, on fait quoi?

 Le sujet est explosif et fait l'objet d'une opacité totale. Notre niveau de dépense publique place la France au 2ème rang sur 27 pays en Europe.

 Logiquement, un investissement public doit être un accélérateur de croissance, par exemple si la France décidait d'investir massivement dans les réseaux de fibre optique, la dépense publique contribuerait fortement à des gains de productivité dans le secteur privé.

Le problème est que cette théorie est détournée de son sens. Elle est invoquée pour justifier n'importe quelle dépense publique, Comme si gaspiller l'argent dans le service public allait par principe contribuer à la croissance.

Nous sommes pourtant gouvernés par des énarques (ah la fameuse promotion Voltaire chère à Hollande), des gens théoriquement dotés d’un QI hors norme mais pourtant incapables de résoudre le problème et de voir que le vrai danger réside dans le fait que le poids des prélèvements obligatoires et des dépenses publiques dans le PIB atteint des niveaux stratosphériques et prohibitifs pour la bonne marche de l'économie française.

 Au final, en dépit d'une gabegie de dépenses publiques, la croissance économique est nulle depuis six ans et le chômage ne cesse de flamber. Cela prouve bien que ce n'est pas un problème de quantité de dépenses publiques, mais de qualité de ces dernières.
Recruter des fonctionnaires sans savoir à quoi ils vont effectivement servir est une saignée dans le corps de la nation, qui ne sert absolument à rien, sauf à produire des boulets que le secteur privé doit traîner derrière lui pendant 40 ans.

Cela n'a rien à voir avec de l'investissement public.

Globalement, depuis vingt ans, les Français paient de plus en plus pour une administration qui fonctionne de moins en moins bien.


L’exemple le plus frappant étant celui de l'école, dont le coût est sans cesse plus élevé mais la performance sans cesse plus basse.
Se ruiner en impôts pour financer des écoles qui décérèbrent nos enfants est une aberration.

Il n’y a hélas vraiment pas de quoi être optimiste vu les décisions prises et l’évolution politique de notre pays.

20 commentaires:

sergeG a dit…

Lobby land : écrit il y a 20 ans

Pour satisfaire aux demandes pressantes des entreprises de travaux publiques et des syndicats agricoles de notre région, le Conseil régional de Franche-Comté décide de créer un grand parc d’attraction d’un genre nouveau probablement unique en Europe, voire au monde!

Ce projet innovant permettra de mettre en valeur la situation géographique exceptionnelle de notre région au coeur de l'Europe. Outre l’intérêt touristique évident, il permettra de satisfaire aux besoins d’activité de nos entreprises de travaux publiques, de les maintenir à un haut niveau de compétitivité et de maintenir l’activité agricole dans nos campagnes. Cette idée novatrice permettra aussi de limiter au maximum les nuisances sur l’environnement dans l’espace.

Sur une surface de quelques hectares, sera créé une véritable activité, où de véritables entreprises très spécialisées creuseront de véritables trous qui seront vraiment rebouchés par d’autres entreprises spécialisées en rebouchage.

Les engins seront alimentés en carburant par un vrai produit du terroir : du diester, faux pétrole fait avec du vrai. Ils seront conduits par de vrai professionnels vraiment mal payés.

Lors de la mise en chantier de chaque trou, un vrai ruban sera vraiment coupé par un vrai élu. A cette occasion sera systématiquement organisée une grande soirée de prestige.

De façon à stimuler la compétitivité, des appels d’offre seront régulièrement organisés.

Ce haut lieu de tourisme mondialement connu, ne manquera pas d’attirer de nombreux visiteurs, et notamment des Français, qui entre deux” roues de la fortune” pourront, à leurs frais, se gausser des turpitudes de leurs représentants élus vraiment démocratiquement !

Anonyme a dit…

Vous me decevez RCS.
je partage un certain nombre de vos analyses et constats mais contrairement à vous, je ne crois pas que l'école soit l'exemple le plus frappant de dépenses inutiles. Au contraire.
De la même manière, tous les fonctionnaires ne sont pas des boulets !
Tous les élus ne sont pas des pourris qui ne sont là que pour s'en mettre plein les poches au mépris du service public.

Je vous préférais plus nuancé et moins tenté par les amalgames faciles.

Bien cordialement.

Lionel B a dit…

Anonyme de 9:20, je trouve au contraire que l'éducation nationale est symptomatique de notre façon de dépenser. Comme pour la santé il s'agit de dépense indispensable mais force est de constater que d'année en année le budget augment, le nombre d’élèves diminue, le nombre d'enseignants sans élèves augmente et le niveau recul. Le mot d'ordre c'est manque de moyen alors cherchez l'erreur.

Anonyme a dit…

Au contraire l'école montre bien l’incompétence ou inefficacité de nos politiques. A chaque gouvernement une nouvelle réforme ( ou tentative ) et au final plus de moyen ( globaux pas sur la reconnaissance du personnel ), sans contre partie pour exemple la méthode syllabique..

Anonyme a dit…

Combien d'enseignant payé sans classe et combien d’élèves sans enseignants ?

Fonctionnaire a dit…

Bonjour RCS, bonjour anonyme de 9H20, je n'ai pas compris dans le post que les dépenses de l'école étaient "inutiles" et que les fonctionnaires étaient TOUS des boulets. J'ai compris que les dépenses avaient augmentées mais que le service public,( avez-vous essayé de joindre une administration après 18h, entre midi et deux ou le samedi ?) rendu n'était pas à la hauteur, et que nos enfants avaient un problème de lecture et de niveau scolaire.
Etant moi-même fonctionnaire-ouvrier, catégorie C, je ne me sens pas du tout attaqué par RCS,car les chiffres et analyses du modèle Français sont têtus.
Bien sûr que TOUS les élus et TOUS les fonctionnaire ne sont pas tous pourris, ceux que l'on peut côtoyer dans nos villages sont même géniaux, compétents et ont un grand sens du service public et de la démocratie.
Personnellement je regrette que la mise en lumière de notre travail passe par la suppression du jour de carence tombé à 0 et resté à 3 pour les ouvriers du privé, je regrette que les contrats précaires CAE dans nos administrations institutions n'ai pas les mêmes droits: A TAVAIL EGAL, DROIT ET SALAIRES EGAUX.
Seulement voilà, l'actualité n'ai plus aux batailles PRIVE-PUBLIC, notre pays va très mal, les licenciements, la fermeture des entreprises, LE CHOMAGE pour nos jeunes.......
Quand le respect de l'uniforme,et le respect de parents de victimes a disparu, comment ne pas réagir et s'inquiéter :

Pont-Saint-Esprit : il joue aux auto-tamponneuses avec les gendarmes

http://www.midilibre.fr/2013/04/28/pont-saint-esprit-place-en-garde-a-vue-apres-avoir-joue-aux-auto-tamponneuses-avec-les-gendarmes,687616.php


Pont-Saint-Esprit : Saoul, il menace de mort les militaires

http://www.midilibre.fr/2013/04/28/pont-saint-esprit-saoul-il-menace-de-mort-les-militaires,687596.php

La présence des parents de victimes sur le "mur des cons" fait réagir

http://www.midilibre.fr/2013/04/25/pour-claude-bartolone-le-mur-des-cons-n-est-pas-supportable,685602.php

Bien Cordialement à tous

Anonyme a dit…

Pour l'école est ce que le problème ne vient pas du fait que l'on a oublié que son rôle était d'enseigner ?

Anonyme a dit…

coup de bambou, je viens de déclarer mon chiffre d'affaire trimestriel et les prélèvements sociaux ont augmenté. Un premier trimestre de ventes qui ne permet pas d'atteindre un SMIC mensuel pour de nombreuses heures de production-vente, et l'augmentation de la matière première.
Alors Mr SAPIN, il faudra qu'il m'explique :" les entreprises doivent s'adapter à la crise sans pour autant licencier"
Le problème c'est que nos gouvernants n'ont été ni entrepreneur, ni en situation de précarité au vu de leur déclarations de patrimoine.
C'est eux qui dirigent le bateau et c'est nous qui ramons !

Quand au com précédent, c'est évident que les dépenses de l'éducation Nationale et les dépenses de santé sont très utiles, c'est les résultats objectifs-moyens qui sont plus délicats.
Autre questionnement, les 35 h ?
Ha mais, attention, "TOUCHE PAS A MES 35 H"

Le COQ FRANCAIS ?
"C'est le seul oiseau capable de chanter les pieds dans ***********"

Lionel B a dit…

Anonyme de 9:20 regardez un exemple de mauvaise gestion uniquement piloté par l'idéologie

On refuse la fusion région département en abrogeant la loi sur le conseiller territorial et on fait des économies sur la défense. cherchez l'erreur

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/04/29/97001-20130429FILWWW00341-le-livre-blanc-de-la-defense-prevoit-la-suppression-de-34000-postes-entre-2014-et-2019.php?m_i=LmMLca9iBMdFfHCGjOsY7jwngtZ0d8_BdCTdxptRGBPmIJJf5#xtor=EPR-31-[le-livre-blanc-de-la-defense-prevoit-la-suppression-de-34000-postes-entre-2014-et-2019]-20130429-[titre]

Anonyme a dit…

et notre modèle social ?

Un grand bravo à tous ces amis bénévoles :

http://www.midilibre.fr/2012/12/17/le-secours-populaire-reprend-son-souffle-et-appelle-a-l-aide,613070.php

mais le nombre de demandeurs ne va t'il pas augmenter, le chômage ayant explosé et les travailleurs pauvres aussi ?

LE CHANGEMENT ?????????????

Anonyme a dit…

Bjr, tout à fait anonyme de 12h5, milles mercis à tous ces bénévoles du coeur, acteurs actifs auprès des personnes en difficultés. Je reconnais Fred sur la photo, le plus ancien bénévole il me semble, BRAVO BRAVO BRAVO FRED et MERCI

Charly-magne a dit…

Ce qu'il y a de bien avec l'éducation nationale, c'est que c'est ceux qui ne savent pas comment ça se passe qui en parle le plus... et pas le mieux.

"L’exemple le plus frappant étant celui de l'école, dont le coût est sans cesse plus élevé mais la performance sans cesse plus basse.
Se ruiner en impôts pour financer des écoles qui décérèbrent nos enfants est une aberration."

Amusez-moi 5 minutes en me définissant la "performance" que vous voulez de l'école. J'en connais un qui est ravi de participer à l'effort de décérébralisation de vos gamins, surtout quand on voit le niveau moyen des écoles primaires de Pont.

Anonyme a dit…

Anonyme Charly-magne a dit...

Ce qu'il y a de bien avec l'éducation nationale, c'est que c'est ceux qui ne savent pas comment ça se passe qui en parle le plus... et pas le mieux.

C'est sur nous ne sommes que des parents qui suivent leurs enfants et qui leur font faire des dictées le dimanche ou qui leur expliquons des polycopiées inadaptés ou obsolètes.
C'est sur nous n'avons pas été formé pédagogiquement donc nous ne savons pas.
Nous ne sommes que des parents donc trop cons..


Anonyme a dit…

Effectivement Charly-magne
"Ce qu'il y a de bien avec l'éducation nationale, c'est que c'est ceux qui ne savent pas comment ça se passe qui en parle le plus... et pas le mieux."

La réforme des rythmes scolaires est un grand exemple, le gouvernement de Mr Peillon sort la réforme au bon vouloir, 2013 ou 2014
Les institutrices (teurs) montent au créneau
Les BENEVOLES sont sollicités
Les communes socialistes ne partent pas en 2013
Une commune dans l'agglo de Mr REY, part

Amusez-moi 5 minutes en me définissant la "performance" que vous voulez des réformes de l'état" Charly-magne

Je me marre !!!!!

Anonyme a dit…

Bonsoir RCS,
Grammaire parfaite, accord et temps des verbes parfaits, pluriels parfaits,orthographe parfaite, je parie que anonyme charly magne est un ancien, cheveux blancs ....du moins d'une génération où la majorité des élèves savaient lire donc écrire.
Bonne nuit RCS et nombreux Spiripontains

André a dit…

Bonjour a toutes et tous
Il faut laisser les enseignants enseigner
mais vous les parents faites l'éducation de vos chérubins qui ne connaissent et ne respectent rien(politesse respect d'autrui etc) et surtout pas les enseignants

Anonyme a dit…

"Le fils de Fabius s'offre un appartement à 7 M€ : la justice s'y intéresse"

http://www.midilibre.fr/2013/04/30/thomas-fabius-il-s-offre-un-appartement-a-sept-millions-d-euros,688843.php

et ce jeune homme ne paie pas d'impôt ?
Moi non plus je n'ai plus les moyens d'être de gauche.

Anonyme a dit…

Toujours aucun souci avec le niveau scolaire de nos enfants, ben voyons !
C'est ENORME, le BUZZ :

"Et voilà que les services administratifs de Bercy s’y mettent. Certains auront noté que le dernier formulaire de déclaration de revenus comporte une faute grossière (joindre obligoirement un RIB, voir illustration). L’envie nous prendrait presque de renvoyer au fisc sa copie surmontée d’un infamant « zéro sur vingt » écrit au feutre rouge, accompagné de la mention « copie à revoir ». Pas sûr que l’humour fasse mouche…

S’ils sont aussi bons en mathématiques qu’en orthographe, pas étonnant que les inspecteurs du fisc affichent chaque année des performances médiocres dans leurs contrôles fiscaux."

http://www.lecri.fr/2013/04/30/a-bercy-la-maitrise-de-lorthographe-est-facultative/40102

Anonyme a dit…

Depuis Montesquieu, le monde entier sait que les droits de l’homme ne peuvent être garantis que par une séparation des pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire.

http://www.lecri.fr/2013/05/01/moralisation-de-la-politique-gare-aux-derives-antiparlementaires/40112

nicole grenet a dit…

côtes-d’Armor. L’Urssaf s’offre 70 000 € d’arbres !
Faits de société vendredi 03 mai 2013

Dans les Côtes-d’Armor, l’Ursaff vient d’emménager dans de nouveaux locaux, à Plérin. Avec une allée de pins maritimes à 67 200 €.

Fin mars, l’Urssaf (Union pour le recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d’allocations familiales), a quitté ses locaux du boulevard Clemenceau à Saint-Brieuc pour s’installer dans un bâtiment flambant neuf de 3 000 m2 à Plérin, doté d’un parc paysager.

Sur la parcelle, une allée de pins maritimes de plusieurs mètres de haut a été plantée du côté d’un lotissement de maisons individuelles.

Facture qui fait tousser

La facture de ces pins maritimes fait tousser en ces temps de crise. « Ces pins reviennent à 1 400 € l’unité. Et l’Urssaf en a fait planter 48, soit 67 200 €, dénonce un paysagiste. On aurait pu planter des arbres jeunes, à moins de 50 € l’unité »

La direction de l’Urssaf confirme le montant de l’investissement paysager. « C’est le seul luxe de notre bâtiment cubique. On n’a pas abusé des matériaux. Et ça ne représente pas une part majeure de notre investissement de six millions d’euros », explique Guy Mascart, le directeur.
a vous de juger....