lundi 8 avril 2013

Les contribuables Marseillais doivent ils payer ? par RCS

              Selon une délibération votée la semaine dernière, les frais de justice de Jean-Noël Guérini vont être pris en charge par le Conseil général et donc par les contribuables.




 Deux pétitions ont été lancées pour s'y opposer.
       
       La résistance s'organise à Marseille afin que les contribuables ne payent pas les frais judiciaires de Jean-Noël Guérini. La semaine dernière, le Conseil général des Bouches-du-Rhône a en effet voté une délibération pour prendre en charge ces frais. Rapidement, deux pétitions citoyennes ont été lancées sur Internet sur Change.org et sur Avaaz.org. L'une d'elles dénonce "la gabegie des finances publiques du département des Bouches du Rhône" et demande au préfet l'annulation de cette délibération.

"Ce n'est pas aux contribuables de payer les déboires judiciaires des élus. Si Jean-Noël Guérini distribue l'argent public comme si c'était le sien, il est hors de question qu'il fasse payer sa défense par les contribuables", estiment les pétitionnaires. Ce samedi, c'est la ministre déléguée aux Personnes handicapées et à la Lutte contre l'exclusion, Marie-Arlette Carlotti, par ailleurs candidate à la mairie de Marseille, qui dénonce la prise en charge des frais de défense de Jean-Noël Guérini par le département. "La décence aurait voulu que Jean-Noël Guérini ne cherche pas une nouvelle fois à faire assumer financièrement ses ennuis judiciaires par la collectivité. Dans cette situation particulière, ce que le droit permet, la morale la plus élémentaire le réprouve", écrit-elle sur son blog.

Comme le rapporte La Provence, cette délibération a été votée par la majorité départementale (socialistes, communistes et indépendants). Toutefois, Marie-Arlette Carlotti ainsi que deux autres élus de gauche se sont abstenus. Seule la droite s'y est opposée en votant contre.


 Sources:
 Le contribuable va payer la défense de Guérini (La Provence)
http://www.laprovence.com/actu/region-en-direct/2285685/le-contribuable-financera-la-defense-de-guerini.html

 Que reproche-t-on à Jean-Noël Guérini (Nouvel Observateur)
http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20130402.OBS6382/que-reproche-t-on-a-jean-noel-guerini.html

6 commentaires:

L'Amiral Pédalo a dit…

Comment le modeste petit citoyen que je suis, ne peut pas ètre écoeuré par cette scandaleuse prise en charge, parce que de présomption d'innocence la il n'y en a pas, les faits sont avérés!

Les bras m'en tombent de lire ça: "cette délibération a été votée par la majorité départementale (socialistes, communistes et indépendants)".

Comment les instances nationales du PS et du PCF, la rue Solférino, la place du colonel Fabien peuvent tolérer que leurs conseillers généraux du département 13, votent une telle délibération qui est une honte et que je reçois comme une insulte à la démocratie! sans les exclure sur le champ de leur parti?

Comment Mme Carlotti une ministre socialiste du gouvernement Hollande/Ayrault, qui a pour ambition de devenir le prochain maire de Marseille, peut-elle s'abstenir et ne pas oser voter contre une telle délibération scandaleuse?

Je ne comprend plus la, j'ai perdu toute confiance en notre démocratie, en nos institutions, la défense des valeurs de la république, mon oeil.

Mais lisez donc le livre de Jean Michel Verne "Main Basse sur Marseille" éditions nouveau monde, tout le système mafieux, sur la corruption et le clientéliste qui règnent au conseil général des Bouches du Rhone dirigé par l'élu PS Jean Noel Guerini et son frère Alexandre, défendu en son temps par une vieille connaissance des Spiripontains: Maitre De Castelnau, lui mème impliqué dans cette affaire lors d'écoutes téléphoniques réalisées par la police judiciaire.

Lisez absolument ce livre et vos dernières certitudes sur la république exemplaire et irréprochable s'envoleront.




Anonyme a dit…

Cela fait parti de la moralisation de la vie politique, il devient urgent de faire quelque chose, les sirènes hurlent !

Quel succés RCS, vous êtes dans le midi libre avec une intervention de Mr Serre.
Pour un site, où il ni aurait qu'une dizaine de personnes (dixit un intervenant), c'est impressionnant non ?
Ce qui m'intrigue, c'est la vitesse de remontée de ces posts, vous êtes sûr de ne pas être sous contrôle de la CIA, du FBI et du KGB ? (mdr)
C'est comme ce tract, exclusivement distribué à Pont qui s'est retrouvé à Bagnols
Trop fort !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! de la publicité gratos !!!!!!!!!

Je suis d'accord avec Mr Serre, les Français n'ont pas voté pour Mr Hollande, avec les affaires de la droite, mais contre Mr Sarkozy. Le même scénario qu'à Pont en 2011

Trop fort RCS

Anonyme a dit…

Bonjour,
des frais d'avocat payés par nous, contribuables, ça me rappelle, heuuuuu !!!!!!
des élus qui ont cautionnés cela, ça me rappelle, heuuuu !!!!!!

Mr Lacroix, encore dans le ML, la malhonnéteté intellectuelle ?, des casseroles, une batterie, une cuisine en kit :

http://www.atlantico.fr/decryptage/affaires-casseroles-socialistes-interessent-peu-medias-bertrand-janicaud-288148.html

http://www.atlantico.fr/decryptage/affaires-casseroles-socialistes-interessent-peu-medias-bertrand-janicaud-288148.html

http://pierre.parrillo.over-blog.fr/article-liste-des-elus-ps-et-de-gauche-condamnes-98170356.html

http://www.atlantico.fr/decryptage/epines-rosier-affaires-compromettantes-gauche-moralite-roland-hureaux-345970.html

nicole grenet a dit…

Ma réponse est NON NON NON ça suffit
je veux payer des impôts pour les routes les collèges les écoles etc.... mais pas pour assurer un revenu aux élus quelque soit leur couleur politique.

Anonyme a dit…

Précision utile, cela concerne une autre affaire qui n'a rien à voir avec la "gestion" particulière de Mr Guérini. Dans le cas présent c'est une histoire de licenciement abusif : http://www.lefigaro.fr/politique/2013/04/04/01002-20130404ARTFIG00449-une-petition-contre-la-prise-en-charge-des-frais-de-justice-de-guerini-par-le-conseil-general.php. Donc, si c'est avéré, ce n'est pas complètement déconnant comme décision, si la prise en charge s'arrête à cette affaire.

L'Amiral Pédalo a dit…

Concernant le post d'anonyme de 12H18 au sujet de l'histoire de licenciement abusif, de quoi parle t'on?

une information judiciaire contre X pour "détournement de fonds publics" et "recel" a été ouverte concernant les indemnités de licenciement qui ont été versées à Jean-David Ciot, lors de son départ du cabinet du président du Conseil général, mi-2011.

La justice se demande si le député d'Aix et patron de la Fédération du Parti Socialiste des Bouches du Rhone qui est considéré comme un proche de Jean-Noël Guérini, a bénéficié d'un licenciement de complaisance qui lui a permis de toucher 20 000 euros.

Jean-David Ciot a passé neuf ans au cabinet du président du Conseil général où il était notamment chargé de "l'évaluation des politiques publiques".

Le départ de Jean-David Ciot avait des raisons très politiques puisqu'il lui permettait de devenir premier secrétaire du PS13.
De même, cela lui autorisait une candidature aux législatives, les membres de cabinet étant inéligibles un an avant une élection.