vendredi 19 avril 2013

La transparence a des limites par RCS

Ce n'est pas leur patrimoine que les Français veulent connaître, car au même titre qu'un élu issu du public n'est pas forcément plus compétent qu'un salarié du privé non initié au rubik's cube des administrations, le volume du patrimoine n'est pas un handicap aux compétences en bonne gestion.




Ce qui intéresse les Français et tout spécifiquement les contribuables ce sont les RESSOURCES des élus.


La priorisation au programme parlementaire de la loi sur le mariage pour tous par rapport à celle sur le cumul des mandats, nous en dit long sur l'envie de voir s'étaler les petits privilèges liés au régime d'imposition des élus par l'état.

Nulle envie de faire savoir que prés de  25% de l’indemnité parlementaire d’un député ou d’un sénateur ( environ 15 000 euros sur 63 000 euros par an) n’est pas imposable.

Nulle envie de faire savoir que leur “indemnité représentative de frais de mandat” ( environ 6000 euros par mois) ne l'est pas non plus.

Nulle envie non plus de faire savoir que contrairement à n'importe quel salarié du privé ils n'ont pas à déclarer comme avantage en nature leur éventuelle voiture de fonction ( avec ou sans chauffeur).

Nulle envie encore moins de faire savoir en quoi consiste le régime de la “retenue à la source”. ( il ne faut pas le dire mais le revenu d’un multiple-élu est divisé en autant de parts que de mandats, et chacune est imposée séparément. Ainsi, chaque indemnité reste dans les tranches les plus basses donc autour de 20%. Pour exemple selon les chiffres 2010 fournis par Monsieur H ( transparence oblige ) lui-même au Canard enchaîné, a gagné cette année-là 101 456 euros. "Sur cette somme, il a réglé 10 113 euros, soit un taux d'imposition de 10%", indique l'hebdomadaire. Or, "pour un quidam à situation familiale équivalente, la facture se serait élevée à 20 000 euros. Économie : 10 000 euros, soit 50%".)

En conclusion, cette baisse d'envie ne peut être imputable à une baisse de libido mais vraisemblablement pour nous motiver à accepter les hausses d'impôts et taxes en tout genre contribuant ainsi à la solidarité nationale...

12 commentaires:

Anonyme a dit…

cela me rappelle un merveilleux article plein d'amour et de complicité

http://www.midilibre.fr/2013/02/19/combien-gagnent-les-elus-du-gard-rhodanien,647251.php

ou au final une brume épaisse nous enveloppée sans que nous sachions combien gagnaient les 5 intervenants

L'Amiral Pédalo a dit…

Le père Noêl vous prie d'enregistrer le dernier mot de notre belle langue française, avec la définition par l'un de ses plus farouches défenseurs:

L'INAPTOCRATIE !

Un billet d'humeur de Jean d'Ormesson.

> INAPTOCRATIE : un système de gouvernement où les moins capables de gouverner sont élus par les moins capables de produire et où les autres membres de la société les moins aptes à subvenir à eux-mêmes ou à réussir, sont récompensés par des biens et des services qui ont été payés par la confiscation de la richesse et du travail d'un nombre de producteurs en diminution continuelle.

"Les socialistes, c'est comme Christophe Colomb, quand ils partent ils ne savent pas où ils vont et, quand ils arrivent, ils ne savent pas où ils sont."

D'où l'invention du GPS : Guide Pour Socialiste !

A l'école primaire des socialistes, on apprend les 4 opérations :

> - L'addition des impôts
> - La soustraction des revenus
> - La multiplication des fonctionnaires et des immigrés
> - La division du travail.


Aux élections prochaines, votez pour Ali Baba.
Au moins vous serez sûrs de n'avoir que 40 voleurs.

Jean d'Ormesson.











Anonyme a dit…

http://www.dailymotion.com/video/xz3cl7_hollande-l-homme-qui-ne-savait-rien_news#.UXD8HrJVBmu.gmail

Anonyme a dit…

merci pour cette vidéo, il n'y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre. A l'image de leur "patron", certains ne veulent pas entendre, un grand RDV en 2014.

« Les politiciens, il y en a, pour briller en société, ils mangeraient du cirage. »

« Homme politique, c’est une profession où il est plus utile d’avoir des relations que des remords. »

« C’est pas compliqué, en politique, il suffit d’avoir une bonne conscience, et pour ça il faut avoir une mauvaise mémoire !

« La chambre des députés, la moitié sont bons à rien. Les autres sont prêts à tout. »

« Le gouvernement s'occupe de l'emploi. Le Premier ministre s'occupe personnellement de l'emploi. Surtout du sien. »

« La différence qu’il y a entre les oiseaux et les hommes politiques, c’est que de temps en temps les oiseaux s’arrêtent de voler ! »

« Y’a un truc qu’on est sûr quand on est ministre, c’est qu’on retournera pas à l’école, tandis qu’en prison, faut voir ! »

« Le Conseil des sinistres, c'est le mercredi, le jour des gosses. Ils vont au sable, ils font des pâtés, c'est sympa. Le Garde des seaux est là. »

« La droite a gagné les élections. La gauche a gagné les élections. Quand est-ce que ce sera la France qui gagnera les élections ? »

« Moi, les hommes politiques, j’appelle ça des timbres. De face, ils vous sourient, ils sont figés. Mais si jamais vous leur passez la main dans le dos, alors là, ça colle ! »

« Certains ont l’air honnête, mais quand ils te serrent la main, tu as intérêt à recompter tes doigts. »

« Le plus dur pour les hommes politiques, c’est d’avoir la mémoire qu’il faut pour se souvenir de ce qu’il ne faut pas dire. »

RIP Monsieur COLUCHE

Anonyme a dit…

ma prime de chaussure de sécurité incluse dans mon salaire d'ouvrier, est imposée et quand je demande pourquoi, on me répond "mais c'est une rentrée d'argent" !

Je réserve les boules du sapin de noêl pour Mars 2014, bien les boules !

Anonyme a dit…

Dans le ML de ce jour on peut lire les mots du maire de bagnols à propos d'un million du au SDIS "... on a quatre mois de retard. Mais on a d'autre priorités....le président du SDIS qui a mon numéro doit avoir un peu de mal à communiquer ." avez-vous des infos ? Ils prennent le même chemin que nous parce que s'ils priorisent c'est qu'il y a soucis non ?

Anonyme a dit…

Le citoyen qui ne paye pas son dû à EDF, GDF, son eau, on lui coupe sans hésitation, voir l'actualité avec ce salarié qui a refusé de le faire.
Mais Monsieur Rey, lui, 4 mois de retard, c'est pas grave et 1 MILLION parait être une bagatelle.

http://www.midilibre.fr/2013/04/20/les-comptes-ne-font-pas-les-bons-amis,682610.php

On a vraiment pas les mêmes valeurs

Lionel B a dit…

Anonyme de 20h54 effectivement il semblerait qu'ils ont des Problèmes de trésorerie. Mais entre vous et le sitdom, le maire de bagnols avec celui de tresque et avec son opposition de l'autre coté de la céze leur plus gros souci c'est la communication.
Amicalement

L'ARA QUI RIT a dit…

Bonjour, Ben evidemment c'est les autres qui savent pas communiquer, RCS, Monsieur A.PISSAS.
Et MR REY, si j'ai bien compris son allusion,dit :
"regardez d'ailleurs à quoi ils le dépensent" MIDI LIBRE
c'est les dépenses au tribunal ?
Alors là, sur cette phrase,il aurait mieux fait de s'abstenir de le dire, après la plainte contre vous du SitDom.
Parfois, je confirme, il ne vaut mieux pas communiquer

nicole grenet a dit…

Quelle belle langue que la nôtre !

Loin des vieux livres de grammaire,
Écoutez comment un beau soir,
Ma mère m'enseigna les mystères
Du verbe être et du verbe avoir.

Parmi mes meilleurs auxiliaires,
Il est deux verbes originaux.
Avoir et Être étaient deux frères
Que j'ai connus dès le berceau.

Bien qu'opposés de caractère,
On pouvait les croire jumeaux,
Tant leur histoire est singulière.
Mais ces deux frères étaient rivaux.

Ce qu'Avoir aurait voulu être
Être voulait toujours l'avoir.
À ne vouloir ni dieu ni maître,
Le verbe Être s'est fait avoir.

Son frère Avoir était en banque
Et faisait un grand numéro,
Alors qu'Être, toujours en manque.
Souffrait beaucoup dans son ego.

Pendant qu'Être apprenait à lire
Et faisait ses humanités,
De son côté sans rien lui dire
Avoir apprenait à compter.

Et il amassait des fortunes
En avoirs, en liquidités,
Pendant qu'Être, un peu dans la lune
S'était laissé déposséder.

Avoir était ostentatoire
Lorsqu'il se montrait généreux,
Être en revanche, et c'est notoire,
Est bien souvent présomptueux.

Avoir voyage en classe Affaires.
Il met tous ses titres à l'abri.
Alors qu'Être est plus débonnaire,
Il ne gardera rien pour lui.

Sa richesse est tout intérieure,
Ce sont les choses de l'esprit.
Le verbe Être est tout en pudeur,
Et sa noblesse est à ce prix.

Un jour à force de chimères
Pour parvenir à un accord,
Entre verbes ça peut se faire,
Ils conjuguèrent leurs efforts.

Et pour ne pas perdre la face
Au milieu des mots rassemblés,
Ils se sont répartis les tâches
Pour enfin se réconcilier.

Le verbe Avoir a besoin d'Être
Parce qu'être, c'est exister.
Le verbe Être a besoin d'avoirs
Pour enrichir ses bons côtés.

Et de palabres interminables
En arguties alambiquées,
Nos deux frères inséparables
Ont pu être et avoir été.

Anonyme a dit…

Ne sommes nous pas dans le mélange des genres ? http://www.lecri.fr/2013/04/23/cacophonie-a-la-bpi-un-mauvais-presage-pour-les-contribuables/40005

Anonyme a dit…

Cela concerne les directeurs de CAB, les assistants et collaborateurs et les présidents d'EPCI aussi ?

N° 1000

_____

ASSEMBLÉE NATIONALE

CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958

QUATORZIÈME LÉGISLATURE

Enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale le 24 avril 2013.

PROPOSITION DE LOI

visant à rendre publique la déclaration de patrimoine
de toute personne dont le mandat ou la fonction dirigeante
est rémunéré par des fonds publics,

(Renvoyée à la commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l’administration générale
de la République, à défaut de constitution d’une commission spéciale
dans les délais prévus par les articles 30 et 31 du Règlement.)

présentée par

MM. Lionnel LUCA, Jean-Pierre GORGES,
Jean-Pierre DECOOL et Nicolas DUPONT-AIGNAN,