samedi 20 avril 2013

Il veut privatiser l'un et nationaliser la métallurgie ou est la cohérence ? par Nicole Grenet

Selon l'agence Reuters le 14/04/2013

Le gouvernement envisage de céder des participations de l’État



"Arnaud Montebourg a confirmé dimanche que le gouvernement réfléchissait à des cessions de participations d'entreprises dont l’État est actionnaire, tout en excluant de les privatiser.

"Dans certaines entreprises, on a par exemple 36% de participation. On peut passer à 33%, qu'est que ça change ?", a dit le ministre du Redressement productif sur France 5.

Il a évoqué aussi des groupes dont l’État détient "85% du capital". Même s'il ne les a pas nommés, "pour ne pas provoquer des réactions inutiles sur les marchés boursiers", il faisait clairement allusion à EDF (EDF 16.2 +0.22%) et GDF (GSZ 16 -0.96%) Suez, dont l’État français détient respectivement près de 85% et 36% du capital.

"Ce sont des choix qui seront discutés devant le Parlement (...). Il ne s'agit pas de les interpréter comme une privatisation", a-t-il assuré.

Les changements envisagés, qu'il avait dévoilés dans une interview début avril au Wall Street Journal dans le cadre des efforts de consolidation budgétaire du gouvernement, sont des "changements qui protègent nos intérêts stratégiques et ne diminuent pas l'influence de l'Etat", a encore dit Arnaud Montebourg.

A la question de savoir si l'expression intérêts stratégiques renvoyait au secteur de l'énergie, il a répondu : "Il n'y a pas que l'énergie, il y a beaucoup de choses, les transports (...), tout ce qui organise la société française."

"Il s'agit de les choisir avec soin, de le faire avec tempérance et en maintenant les intérêts de l'Etat", a-t-il encore indiqué.

Une première opération du genre a été menée fin mars avec la cession par le gouvernement de 3,12% du capital de l'équipementier aéronautique Safran, notamment pour financer un renforcement des fonds propres de la Banque publique d'investissement."

Yann Le Guernigou

16 commentaires:

Lionel B a dit…

Bonjour, connaissez vous une association à Vers parce que la tout les sujets que vous abordez sont réunis ? http://www.midilibre.fr/2013/04/19/pont-du-gard-william-dumas-persiste-et-signe,682071.php#xtor=EPR-2-[Newsletter]-20130420-[Zone_info]

Anonyme a dit…

RIFIFI DU COTE DE L'AGGLO

MIDI LIBRE DU JOUR :
"les elus Spiripontains de l'Agglo ne veulent pas payer deux casernes de pompiers....."


"Le SDIS attaque la ville de Bagnols"

"le Sdis n'est pas à un million près", Jean Christian Rey, maire de Bagnols

L'Amiral Pédalo a dit…

Vaste débat Madame Grenet.

Dans quels domaines et dans quelles entreprises l'Etat a t'il vocation à ètre ou demeurer actionnaire?

Le 1er qui me vient à l'esprit c'est le scandale de la privatisation de nos autoroutes.
Quelle débilité et manque de vision politique, elles étaient une rente pour les finances de l'Etat.
L’opération qui s’est achevée en 2005 avait été préparée par la gauche plurielle en 2001.
Le ministre de l’économie d'alors Fabius et le ministre des transports Gayssot avaient décidé de privatiser 49% des Autoroutes du Sud de la France.

Depuis la privatisation du réseau en 2005, des milliards filent dans les poches de concessionnaires privés.
Une manne qui enfle à rythme constant, mais dont ni l’Etat, qui en aurait bien besoin, ni les usagers ne profitent.
Dominique de Villepin sous la présidence Chirac en 2005, parachevait la privatisation engagée par la gauche sous Jospin en 2002.
Cette opération qui consistait à céder pour vingt-sept ans ces machines à cash pour un prix ridicule de 14,8 milliards d’euros est un scandale d'Etat, encore un.

De 2005 (dernière année avant la privatisation) à 2010, le prix moyen du kilomètre s’est envolé de 16,4 %, soit deux fois plus vite que l’inflation !
Il n’aura pas fallu longtemps aux citoyens automobilistes pour prendre la mesure de l’arnaque. Passées au privé, les autoroutes se sont en effet révélées des poules aux œufs d’or.
Et la crise n’y change rien, l’or gris du bitume continue de couler à flots.
Même quand le trafic baisse de 0,9 %, comme ce fut le cas au deuxième trimestre 2011 sur les routes de Vinci, le chiffre d’affaires progresse imperturbablement : + 2,7 %.

Les coupables se sont nos politiques, les Fabius, Gayssot, De Villepin, Chirac qui ont pris la décision de vendre les bijoux de famille au lobby des sociétés d’autoroutes concédées aux géants du BTP, Vinci (ASF, Cofiroute, Escota, Vinci), Eiffage (APRR) et l’espagnol Albertis (Sanef).


L'Amiral Pédalo a dit…

Actuellement ou en est-on, quelle est la situation ?

l'Etat est déjà l'un des plus gros actionnaires en France.
Malgré les privatisations des années 80, il reste à la tête de 60,3 milliards d'euros de capitalisation boursière, soit 10% de la capitalisation du Cac 40.
En comparaison, l'endettement de l'Etat atteint 1700 milliards d'euros.
S'il vendait toutes ses participations, l'Etat serait encore lourdement endetté!

L'Etat est donc présent au capital de 58 groupes ou entreprises:

Agence pour la diffusion de l’information technologique (Adit).

Aéroport de Bâle-Mulhouse.

Aéroports de Paris (ADP).

Aéroports de province demeurant de la responsabilité de l’État.

Air France-KLM.

Areva.

Arte France.

Audiovisuel extérieur de la France (AEF).

Caisse nationale des autoroutes.

Casino d’Aix-les-Bains.

Charbonnages de France (CDF).

Civipol conseil.

CNP-Assurances.

Compagnie générale maritime et financière(CGMF).

Dexia.

DCNS.

Défense conseil international (DCI).

Entreprise minière et chimique (EMC).

Électricité de France (EDF).

Erap.

Établissement public de financement et de restructuration (EPFR).

Établissement public de réalisation de défaisance (EPRD).

European Aeronautic Defence and Space company (EADS N.V.).

Fonds stratégique d’investissement (FSI).

France Télécom.

France Télévisions.

GDF Suez.

Giat Industries.

Groupe La Poste.

Imprimerie Nationale.

Laboratoire français du fractionnement et des biotechnologies (LFB).

La Française des Jeux.

La Monnaie de Paris.

Ports autonomes et grands ports maritimes.

Radio France.

Régie autonome des transports parisiens(RATP).

Renault SA.

Réseau ferré de France (RFF).

Safran.

Semmaris.

Société concessionnaire française pour la construction et l’exploitation du tunnel
routier sous le Mont-Blanc (ATMBAutoroutes et tunnel du Mont-Blanc).

Société de financement et d’investissement pour la réforme et le développement (Sofired).

Société nationale maritime Corse
Méditerranée (SNCM).

Société de prise de participation de l’État(SPPE).

Société de valorisation foncière.

Société de gestion de garanties et de participations (SGGP).

Société de gestion et participations aéronautiques (Sogepa).

Société des chemins de fer
luxembourgeois.

Société financière de radiodiffusion(Sofirad).

Société française d’exportation de
systèmes avancés (Sofresa).

Société française du tunnel routier du Fréjus (SFTRF).

Société internationale de la Moselle.

Société nationale des chemins de fer français (SNCF).

SNPE.

Thales.

Thermes nationaux d’Aix-les-Bains.

TSA.

Il est clair à la lecture de cette liste qu'il y a certaines questions à se poser, espérons que ce soient les bonnes, pas comme la privatisation des autoroutes et leur concession qui ne se terminera qu'en 2030.

Anonyme a dit…

Amiral, le gouvernement planche sur les vilains métiers qui ne doivent pas être en doublons des mandats. Combien d'ancien HF sont à la tête de ces groupes ? Et pour la banque privé combien d'anciens inspecteurs des finances ou autres ?

Anonyme a dit…

bonjour,
Quand dans des établissements publics, le nombre de contrat CAE, CDD et CDI est nombreux, contrat de droit privé dont les salariés font le même travail que les fonctionnaires, peut-on penser que c'est de la PRIVATISATION ?
A noter que les CAE, sont des citoyens à temps partiel subi, en situation de précarité.
A quand une grève pour ces travailleurs pauvres ?
Bon dimanche RCS

Anonyme a dit…

Merci anonyme de 9:37
Un site permet une communication PUBLIQUE gratuite, je ne retrouve pas le site de notre AGGLOMERATION, avec les ordres du jour, les documents que tout Spiripontains est en droit de connaitre avec cet épisode caserne, la transparence quoi ?.
S'il faut acheter le Midi Libre, c'est de la communication Privé payante, quoique leur site est sympa, mais rien sur l'agglo à cette heure :
http://www.midilibre.fr/gard/pont-saint-esprit/

Anonyme a dit…

attitude envers Bagnols qui semblerait logique de la part de Mr Pissas :
souvenirs pour les mémoires courtes, quand Pont ne payait pas le SDIS:

https://www.youtube.com/watch?v=kYmGPU7uvDc

http://militant.socialiste.30.over-blog.com/259-categorie-10850575.html

a gauche aussi, mais pour combien de temps ? a dit…

J'avais bien apprécié l'intervention d'Alexandre PISSAS lors d'une réunion publique à Pont, cohérence, le maitre mot.
bon week end, amitiées RCS et merci

Anonyme a dit…

petit rectificatif Anonyme de 10H57, le plus gros média gratuit c'est le marché de Pont (lol)
On y apprends toutes les rumeurs, de l'info et de l'intox
Il se profile une nouvelle liste ou colistiers issus des collecteurs de canettes qui vont ratisser large, jeunes, anciens, femmes, hommes, de gauche et de droite, résistants de première heures et défenseurs de la LIBRE EXPRESSION.
Il nous les a bien énervés Mr Jérôme TALON avec son dépôt de plainte contre vous, et pour les connaitre, ils sont bien déterminés et combatifs.
Alors heureux, Jérôme !

Anonyme a dit…

Arnaud Montebourg

L'Amiral Pédalo a dit…

Avec 1000 chômeurs en plus par jour en France, Montebourg devrait moins communiquer mais plutôt agir !

Anonyme a dit…

L'ARGENT PUBLIC, C'EST NOTRE ARGENT :

http://contribuables.aubagne.over-blog.com/article-l-argent-public-c-est-notre-argent-117247145.html

MERCI RCS, NE NOUS ABANDONNEZ PAS

Anonyme a dit…

Messieurs, mesdames,
je lis depuis peu votre site et j'y apprend de nombreuses informations simples, sur notre système et sur nos élus Français, proches de chez nous.
Votre site est riche de communiqués et je voulais remercier votre association et toutes les personnes qui témoignent.Je souhaitais juste apporté mon petit témoignage.
On se sent moins seul à regretter notre vote, on rectifiera notre grosse erreur en 2014

"Le président de la République se retrouve à un niveau inférieur à l'ancien chef de l'Etat, Nicolas Sarkozy, lorsque celui-ci était au plus bas dans ce baromètre, à 28% en avril 2011.

Il détient le record des "mécontents" dans ce baromètre avec 74%. Nicolas Sarkozy détenait le précédent record avec 70% en avril 2011.

François Hollande enregistre une forte baisse chez les sympathisants du PS, où il passe de 77 à 64% de satisfaits. Chez ces mêmes sympathisants PS, Jean-Marc Ayrault passe de 73 à 59% de satisfaits."

Sources actu-orange

Tous mes espoirs et ceux de ma famille, mes enfants ont été trompé.

"Plus l’espérance est grande, plus la déception est violente."
Franz-Olivier Giesbert

« Renoncer au rêve d'une vie, à l'ambition d'une existence, au moment précis où l'on touche au but, il n'est que ceux à qui pareille déception arrive pour savoir ce qu'il en coûte. »
Paul Michaud

Je vous remercie, nos adhésions sont en cours, au plaisir de vous rencontrer


Anonyme a dit…

bonjour, anonyme 10:21, comme entendu au tribunal lors du procès de notre ami VINCENT CLAUZIER, du blog, PONT NOUVELLE GENERATION, "c'est toujours plus difficile avec les ex"

Bon courage............

Anonyme a dit…

"ATOMIC GIRL", késako, mais si vous la connaissez ...

"Le gouvernement créé un nouveau «machin» dédié à l’innovation

Le bilan désastreux d’ « Atomic girl »

Pourquoi parachuter Anne Lauvergeon, à qui son statut d’ancien sherpa de François Mitterrand semble conférer une forme d’insubmersibilité, à la tête de cette commission ?

Pour des raisons politiques, bien entendu car sur un plan économique, le bilan « d’atomic girl », ainsi que la surnomment certains de ses anciens anciens collaborateurs, est mauvais. Très mauvais.

L’ancienne patronne d’Areva à transformé la filière nucléaire française en champ de décombres : naufrage financier des chantiers EPR en Finlande et à Flamanville, échec d’Areva à Abu Dhabi, achat de réserves africaines d’uranium à un si prix pharaonique qu’il a occasionné une provision de 1,5 milliard d’euros dans les comptes d’Areva.

L’herbe mettra du temps à repousser derrière Anne Lauvergeon.

La principale réussite de l’ancienne associé gérante de Lazard Frères concerne ses finances personnelles. Selon Challenges, elle aurait perçu 1,98 million d’euros après son départ d’Areva, dont 167.500 euros de rémunération variable.

Le groupe public a aussi pris sa charge ses frais de secrétariat, et de sécurité jusqu’à l’été 2012. Montant de ces agapes : 314.000 euros."

"En France, 700 commissions presque toutes inutiles

« Pour enterrer un problème, nommez une commission », disait déjà Clemenceau. La cellule Lauvergeon va s’ajouter aux 700 autres machins que l’on recense en France et qui, pour la plupart, ne produisent rien d’autre que des notes de frais épongées avec de l’argent public.

Le nombre de ces commissions va encore s’élargir avec le décret qui vient de légitimer la création du Commissariat général à la stratégie et à la prospective. Il se substitue au Centre d’analyse stratégique, lui même issue du Commissariat général au Plan, supprimé en 2005 parce qu’il ne servait plus à rien…

La part d’innovation à la française ne doit pas être sous-estimée : elle a déjà engendré le mouvement administratif perpétuel !"

http://www.lecri.fr/2013/04/22/le-gouvernement-cree-un-nouveau-machin-dedie-a-linnovation/39972