jeudi 25 avril 2013

Conseil municipal le 29 avril 2013

Le prochain conseil municipal se tiendra le 29 avril 2013 à 18h à l’Hôtel de ville.



5 commentaires:

Anonyme a dit…

Vous avez vu que le Sitdom est passé après Pont saint esprit mais suivi de prés par les contribuables et RCS ?

Dans vos "mots clefs"..

Anonyme a dit…

Vous ne vous étiez pas engagés à assister au conseil syndical du sitcom ? parce qu'en janvier il y a en a eu un et pas de trace de compte rendu ni chez vous ni chez eux ? http://www.sitdom30.fr/Le-conseil-syndical-et-les-proces

Anonyme a dit…

L'absenteisme et les jours de congés illégaux dans la fonction publique, avec 0 jours de carence adopté récemment.
L'équité sociale, mais bien sûr !
très intéressant cet article, j'aimerai connaitre l'avis des syndicats de fonctionnaires

http://www.observatoiredessubventions.com/2013/cout-de-l-absenteisme-dans-la-fonction-publique/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+ObservatoireDesSubventions+%28Observatoire+des+subventions%29

contribuables ouvriers contribuez !!!!!!!!!!!!!

ainsi parlait zarathoustra a dit…

Si le secteur public produisait de la richesse ça se saurait. Bien au contraire, il prend à la richesse nationale, mais n’y ajoute rien.
La politique de l’emploi du gouvernement consiste à mettre en place des emplois aidés, financés par les contribuables, pour être utilisés par un secteur public, financé aussi par les contribuables.

L’emploi se trouve dans les entreprises.
Elles seules peuvent créer de vrais emplois, durables et créateurs de richesses.
Mais au lieu de le soutenir ou, mieux, de les laisser tranquillement faire leurs affaires, le gouvernement les matraque fiscalement. Conséquence : plus la fiscalité augmente, plus la rentabilité diminue. Si la rentabilité diminue, il y aura moins d’investissement et moins de capacité d’embauche.

C’est un cercle vicieux au bout duquel les travailleurs sont les victimes ultimes car une entreprise moins rentable, c’est une entreprise qui perd des commandes et donc a moins de travail à proposer.
Le poids de la fiscalité a tué le tissu entrepreneurial français et augmenté le chômage.

Anonyme a dit…

Pourquoi demander la réforme des collectivités locales pour mauvaise gestion si même quand la justice passe réparation n'est pas réalisée http://www.midilibre.fr/2013/04/27/claude-pradille-ne-paiera-pas-1-56-meur-a-l-office-hlm,687069.php