vendredi 15 mars 2013

Pourquoi se gêner ? C'est le contribuable qui paye ! Par André Lacroix

Pourquoi se gêner ?....




C'est le contribuable qui paye !


On pensait déjà avoir atteint le summum de la bêtise à l'Assemblée Nationale avec la tournure que prenaient ces derniers jours les discussions sur le Mariage Pour Tous et il s'avère finalement qu'il est possible de faire encore bien pire!
 
 
Les Députés PS Thomas Thévenoud et Jérôme Guedj se sont brillament illustrés dans la nuit de dimanche à lundi par leur haut degré de "je m'enfoutisme" à assumer la charge qui devrait théoriquement être la leur et pour laquelle ils ont obtenu la confiance des électeurs!
 
 
 
Thomas Thévenoud
* Député de la 1ère circonscription de Saône et Loire
* Conseiller général du Canton de Montcenis
 
 
Jérôme Guedj
* Député de la 6ème circonscription de l'Essonne
* Président du conseil général de l'Essonne
* Conseiller général du canton de Massy-Est
 
Les montants brut des salaires de nos 2 députés
* Indemnité mensuelle: 7 100,15 €
* Indemnité représentative de frais de mandat : 6 412 €
* Cumul avec un mandat local, l'indemnité est écrêtée à 2 757,34 €
* Soit au total un salaire brut mensuel de 16 269,49 € pour jouer au Scrabble...
 
 
Les "petits" avantages liés à la fonction
En plus d'un avantageux salaire à 16 269,49 €brut/mois, nos 2 Députés ont droit à:
* Accès gratuit au réseau SNCF (1re classe)(carte payée par l'Assemblée Nationale)
* Taxis gratuits à Paris
* Quotas de déplacements aériens
* Lignes téléphoniques et courrier (forfait annuel)
* Allocation d'aide au retour à l'emploi pendant 3 ans pour assurer un revenu brut mensuel égal à l'indemnité parlementaire de base pour les députés non couverts par les Assedic, dégressive tous les 6 mois.
* Retraite de député : 1 549 € mensuels pour un seul mandat de cinq ans.
 
 
http://i.imgur.com/8mo4VWY.jpg
Source image: Lelab.europe1.fr
 



34 commentaires:

Anonyme a dit…

merci Monsieur Lacroix, avouez que trouver "branleur rare" ( voir photo) au scrabble, c'est énorme !!
Le changement, c'est sûr, c'est bientôt ;

L'Amiral Pédalo a dit…

Beaucoup considèrent le mot dictature comme un gros mot, d'autres vénèrent le mot démocratie, il semblerait que la démocratie à la "Française" est la pire des dictatures puisqu'elle est celle de la connerie!

Mais nous n'avons que la classe politique que nous méritons.

Continuons à voter comme des "anes" et à nous comporter comme des "moutons", après tout, nous sommes bien dirigés par un "pingouin".

nicole grenet a dit…

j'espère que ce n'est pas le contribuable qui a payé les tablettes car la nous toucherions le fond.

amicalement

Anonyme a dit…

amiral pédalo, les citoyens ouvrent de plus en plus les yeux grâce à l'engagement BENEVOLE, sans tablettes et autres artifices couteux aux contribuables, de personnes intègres comme mme Grenet, Mr Subirana et tant d'autres. On ne peut que les remercier, les soutenir et espérer un futur engagement pour Pont.
Il parait que l'on a augmenté (de 5 à 10) le nombre de cartouche de cigarette achetées à l'étranger, (pensées ce jour à notre GéGé National) et que l'on vient de créer le bonus malus énergie ?
on rigole ou on pleure !!!!!!

Poujade a dit…

Monsieur Lacroix, soit vous êtes sot, soit vous êtes malhonnête... ou pire, vous êtes les deux, c'est à dire un poujadiste.
Sous prétexte que 2 députés jouent au scrabble et se font "prendre" par la patrouille journalistique pour faire un petit de peu de sensationnel (et occasionnellement vendre leur feuille de choux) vous tirez des conclusions généralistes. Allez au fond des choses, ça changera. Regardez un peu la présence des dit "branleurs" (http://www.nosdeputes.fr/thomas-thevenoud et http://www.nosdeputes.fr/jerome-guedj) et leur travail en commission (l'émicycle n'étant que le théatre) comparez-là à d'autres, tels que http://www.nosdeputes.fr/lionel-tardy qui reste une référence ou http://www.nosdeputes.fr/gilbert-collard pour faire image locale. Sur l'IRFM, je trouve un peu facile de jeter le bébé avec l'eau du bain. Si sa gestion reste, malheureusement, très opaque, l'actuel locataire du perchoir a eu au moins la bonne idée de revoir son montant à la baisse (http://www.lexpress.fr/actualite/politique/irfm-5-choses-a-savoir-sur-l-indemnite-de-frais-de-mandat-des-deputes_1165866.html)... Bref, un peu facile, mais faire de l'amalgame, c'est tellement facile, et rassurant.

Apparatchik a dit…

Ce qui est en revanche perturbant Monsieur Poujade c'est que ces Messieurs ont besoin de se libérer l'esprit parce que leur travail parlementaire est trop "accaparant ", mais si cela est trop accaparant quand remplissent ils leur mission pour les indemnités qu'ils touchent pour d'autre mandats ?

Peucherette a dit…

Poujade, c'est réducteur et poujadiste de trouver scandaleux que des personnes payés par l'argent des contribuables jouent sur des tablettes tactiles ( payés peut être avec leurs indemnités ) pendant leur temps de travail ? Peut être que les loi en cours de discussion portaient sur l'augmentation des impôts pour payer les dépenses de l'état auxquels ces monsieurs participe.. Si monsieur lacroix est sot ou malhonnête alors vous vous classez comment ?

L'Amiral Pédalo a dit…

Comme de plus en plus d'électeurs, je jetterai pour ma part, le bébé avec l'eau du bain.

Ras le bol de notre classe ou devrai-je plutot employer le terme "caste" politique, beaucoup trop de députés, de sénateurs, de conseillers régionaux, généraux, de commissions, plus de 1000 agences gouvernementales (on n'en parle jamais) qui nous coutent des milliards d'euros emploient des effectifs pléthoriques qu'on pourrait tailler à la serpe et cerise sur le gateau maintenant des communautés de communes et d'agglo avec des petits roitelets qu'ils soient de gauche comme de droite.
Mais Poujade ne marche t'on pas sur la tète dans ce pays?

A quand une grande et vraie "révolution" de la vie politique et publique, plutot que de ponctionner les poches de toujours les mèmes, ne devrait on pas engager de vrais réformes structurelles de fonds afin d'éviter la faillite de l'Etat ?

Des économies par milliards sont possibles et devant nos yeux, à portée de main, il suffirait juste d'un peu de courage politique mais depuis 30 ans quelle déception, plus encore aujourd'hui pour ma part quand je vois le slogan mensonger "le changement c'est maintenant" que de bobards et de boniments ne nous a t'on pas vendu, la réaction sera à hauteur de la déception engendrée.


Bravo le PS et Gaston Deferre, le "pape" de la décentralisation à l'époque excellente idée de départ qui est devenue une perversion de la démocratie, créant de petits royaumes pour tout petits notables.

Vassaux, Serfs, taille, dime et gabelle n'auraient ils pas tendance ces derniers temps à un dangereux retour vers le futur, DeLorean (mème essence) en moins.

Je citerai Charles Peguy: "l'idéal c'est quand on peut mourir pour ses idées, la politique c'est quand on peut en vivre".

Est-ce une attitude Poujadiste et populiste que de trouver anormal et scandaleux que chaque député et sénateur dépense comme bon lui semble l’indemnité représentative de frais de mandat, sans justificatif à fournir ni contrôle ?

Faire une note de frais, y joindre des justificatifs est-ce si difficile et compliqué que ça?
Il y a beaucoup vu les technologies actuelles de possibilité de controler les dépenses et les frais de nos élus pourquoi rien n'est fait en terme de proposition de loi?


Pourquoi nos élus ne seraient pas traités comme de simples contribuables ou salariés ? après tout c'est nous qui les embauchons par notre bulletin de vote, ils doivent donc nous rendre des comptes, est-ce si choquant que cela d'écrire de tels propos? est-ce populiste? ou du simple bon sens? face à une caste totalement déconnectée des réalités de la vie courante, face à une caste sortant des hautes écoles type ENA ou de différents cabinets sans avoir jamais mis les pieds dans une entreprise ou tout ce qui se rapporte à la "vraie" vie.

Le fossé entre nos prétendues "élites" et le peuple ne cesse de se creuser, continuons sur ce chemin qui nous mène tout droit à la catastrophe.


Anonyme a dit…

ça allume, ça discute, ça débat, tant mieux, heureusement que vous existez RCS, car quel autre moyen d'expression pourrions nous avoir ?
Que les politiciens du gouvernement restent encore sourd, et en 2014, c'est un HARLEM SHAKE soit l'agitation dans tous les sens.
On nous a invité a rejoindre la rue pour la réforme des retraites Sarko, et que va faire Mr Hollande ?
ah les déçus de la gauche, dont je fais parti, peut-etre suis je seul, peut-être sommes nous très mais très nombreux, les un peu plus de 3 % qui feront basculer la nation en 2014.
Madame ou Mr Poujade restez sourd au ras le bol, et ses petites attitudes inexcusables justement quand on sait que la "patrouille journalistique" s'en régale .Par contre développez votre odorat et sentez le vent venir.
A pont, l'expérience me fait dire que des citoyens lambdas, inconnus, ont un odorat hyper développé
Quand aux travailleurs politiques, ils ne sont pas plus travailleurs que tous les ouvriers de France, ceux qui se lèvent tôt demain matin, avec les 3 jours de carence et payés au SMIC.
Quand aux chiffres du chômage, j'en tremble pour nos jeunes et moins jeunes.
Madame ou Mr Poujade, un peu de modestie et de réalisme, si vous me permettez la libre expression.
"facile et rassurant", si vous le dîtes !!!!!!!!!! c'est que ça doit être vrai

Kad ranine a dit…

Sot, malhonnête vous dites Poujade ? Vous devriez être un peu plus prudent. Imaginez que Monsieur Lacroix soit comme certains élus qui porte plainte facilement avec l'argent des contribuables...

L'ARA QUI RIT a dit…

Bonjour, c'est bien peu connaître MR LACROIX, son parcours professionnel et personnel, son engagement pour la ville, que de penser "sot et malhonnête". Etes-vous de PONT SAINT ESPRIT Poujade ?

Ce qui est certain, c'est que moi demain, si je joue au scrabble avec ma tablette perso, pendant mes heures de W, mon boss, il ne va pas apprécier voir me sanctionner.
Parce que mon boss, lui, il a créé sa boite avec son fric, et la valeur travail. Son fric pour investir, développer et embaucher.
Soyons sérieux "poujade", si j'avais voulu discrédité le gouvernement, je ne m'y serais pas mieux pris que ces 2 députés.
A bientôt RCS et merci pour tout.

nicole grenet a dit…

POUJADE A DIT

Mais pour l'avoir vécu ne serait-ce pas là une "injure publique" à l'encontre d'un contribuable.

En d'autres temps et pour moins que cela nous nous sommes retrouvés au tribunal.....

Mais POUJADE c'est anonyme donc.....

FS a dit…

Poujade, comme André et RCS assument leurs écrits assumez les vôtres sortez de l'anonymat.

Ne faîtes pas comme ces messieurs madames tous le monde le jour qui se transforment la nuit en insulteurs quasi professionnels écumant les forums ou ses élus qui disent blanc devant les journalistes ou les assemblées et noir en Off.





canette a dit…

FS, pour sortir de l'anonymat, il faudrait assumer ses idéologies et leur crédibilité, comme Nicole, Frédéric, André, et toute l'équipe transpolitique de RCS et la société civile.
Ben oui ! la société civile Poujade, les non encarté, les électrons libres, les plus nombreux quoi !
Ceux qui sont engagés dans des actions éco-citoyennes solidaires Spiripontaine depuis des années.
La vie Poujade, c'est pas simple comme un coup de fil !

André Lacroix a dit…

"M. Poujade", pourquoi avancer sous un faux-nez rose et ne pas dire qui vous êtes : un apparatchik d'un parti actuellement au pouvoir, qui vit très
grassement de plusieurs fonctions publiques, toutes aux frais des
contribuables. Allons, pour une fois ayez un peu de courage, avancez à
visage découvert !

Poujade a dit…

@André Lacroix : je ne vois pas pourquoi je ne resterai pas "anonyme", bien au contraire. Cela me permet de constater avec quelle facilité vous aimez mettre les gens dans des petites boites pour mieux faire de l'amalgame. Désolé, je ne suis pas de ceux qui jette le bébé avec l'eau du bain, je reconnais juste le fait qu'il y a des hommes et des femmes politiques, engagés, qui s'investissent pour le pays (aussi bien au niveau local que national). Prendre cet "exemple" de scrabble (qui, pour remettre la photo dans le contexte, correspond à un cliché pris une nuit (aux environs de 2h du matin, de mémoire) lors du débat sur le mariage pour tous alors que l'opposition "défendait" ses amendements similaires et faisait de l'obstruction parlementaire) pour partir sur ce tout-venant me semble facile... trop facile. l'IRFM est bien sûr à réformer, j'en suis le premier à le dire, mais déjà certains ont au moins le courage de la transparence : http://www.liberation.fr/politiques/2013/02/22/reserve-parlementaire-la-carte-de-la-transparence_883531 . Il faudrait arrêter avec cette vision manichéenne où tout va bien ou tout va mal, les choses sont bien plus nuancées que vous le dites.

Et puis, aux autres arrêtez de demander à autrui ce que vous n'accepterez pas pour vous, c'est à dire travailler avec du matériel payé par vos deniers (ça c'est pour les tablettes), pour pas un rond (puisqu'ils sont trop payés), sans limite de temps (ça c'est pour le temps passé en commission, par exemple) et surtout relâchement aucun (ça c'est pour le scrabble... sachant que d'autres dorment, lisent le journal ou répondent à leur courrier).

Bref, arrêtez d'être une caricature de vous-même.

FS a dit…

Monsieur Poujade je ne vois pas en quoi garder l'anonymat privilégie votre observation du site de RCS. Concernant le couplet sur ceux qui s'investissent pour le pays, merci bien l'investissement dans pas mal de cas il est fait à perte et toujours par les contribuables.

La capitalisation des mandats et postes n'a jamais été gage d'abnégation. Heureusement qu'il existe des élus qui sont la par conviction et ce de façon non alimentaire. Malheureusement et ce de plus en plus nous avons droit au cursus Etudiant- assistant ou attaché- premier poste d'élu - présidence ou vice présidence d'un epci ou autre .. et après la carrière est lancée.. Et voilà qu'un jour sans avoir travaillé dans la moindre entreprise ils expliquent aux créateurs d'entreprise ce qu'ils doivent faire, sans jamais avoir été salarié, sans jamais avoir été inscrit à pôle emploi, persuadés que le monde est fait de passes droit liés à l'appartenance à un parti...


Lionel B a dit…

Monsieur Poujade l'investissement des politiques est tel que notre société réclame de plus en plus de bénévole dans le social joli paradoxe non. C'est du barratin de politicien de métier

nicole grenet a dit…

En tant que BÉNÉVOLE dans une association je sais ce que c est de se sévir de son propre matériel. Je me sers de ma propre voiture de mon ordinateur de mon imprimante sans demander de dédommagement mon temps n est pas compte et du coup je me sens libre et indépendante et ne dois de compte à personne ce qui n est pas le cas des politiques ou autres présidents qui eux se servent de l argent des contribuables

cochon de payeur a dit…

Mr Poujade a tout à fait le droit de s'exprimer mème anonymement, cela ne me gène pas, il apporte sa contribution au débat, mème si je suis en total désaccord avec lui quand il écrit: " Il faudrait arrêter avec cette vision manichéenne où tout va bien ou tout va mal, les choses sont bien plus nuancées que vous le dites".

Je ne demande qu'à voir et qu'il me dise ce qui va bien actuellement dans ce pays?

Nous avons des politiciens en haut lieu et des gouvernants laches, pleutres et incompétents, cela dure depuis des années et ne date pas d'aujourd'hui mais surtout cela ne fait que s'accentuer.

On peut balayer tous les domaines:
économique, vie de l'entreprise, emploi, prévisions de croissance pipotée, enseignement, hopital et santé publique, défense nationale, insécurité galopante, faillite de notre système de retraites, inégalités entre privé et public, chomage endémique et qui va encore s'accroitre; laxisme terrifiant de la justice (avec Taubira on a tiré le gros lot) dette et déficit public, soumission totale aux diktats des technocrates de bruxelles, abandon de pans entiers de souveraineté nationale et je ne parle pas usines et industrie bientot il n'y en aura plus dans ce pays et patati et patata il y a encore des dizaines d'exemples à citer.

En face nous avons quoi, des politiques qui font l'autruche, totalement dépassés par les évènements, n'ayant aucune vision et cohérence, de la gouvernance à la petite semaine, une politique de gribouille.
La baguette magique c'est toujours plus d'impots, on va taxer les riches, une meilleure répartition des richesses, ils doivent participer à l'effort de solidarité nationale.

En réalité on assiste à quoi les hypers riches se barrent en Belgique, en Suisse ou ont assez de conseillers fiscaux pour défiscaliser au maximum et payer un minimum d'impots au final il reste qui pour payer ? les classes moyennes.

La solution miracle à la socialiste: augmenter les impots, la bonne blague.

Que nos gouvernants commencent par donner l'exemple, qu'ils commencent par sappliquer à eux mème l'effort qu'ils demandent à ceux qui paient toujours pour les autres.

Maintenant ça suffit, que nos gouvernants quels qu'ils soient osent s'attaquer à la fonction publique territoriale, qu'ils commencent à dégraisser le mammouth qui nous coute des milliards d'euros et ne rapporte rien, qu'ils commencent par se couper leurs petits privilèges.
Quel pays au monde à une administration telle que la France: commune, communauté de communes ou agglo, syndicats mixtes rattachés, conseil général, conseil régional, état soit 6 niveaux d'impots qui ne cessent d'exploser, d'augmenter comme les effectifs de certaines administrations.

RAS LE BOL de payer pour aller droit dans le mur.

Aujourd'hui la grèce, chypre, en état de quasi faillite, l'Espagne, l'Italie sur la mème voie, demain la France on y va tout droit, oui nos politiques nous mènent droit à la catastrophe et à des lendemains qui déchantent, pour un jeune quel espoir et perspectives d'avenir?.

Anonyme a dit…

bravo !! et merci Poujade, j'avais parié 1 pièce que vous y reviendriez, et je viens d'en parier 2 pour votre objectif en venant sur ce blog.
Soit dit en passant, vous noterez que vous n'êtes pas censuré par RCS qui vous laisse LA LIBRE EXPRESSION DE VOS OPINIONS. La politesse aurait voulu que vous les remerciez, enfin bref, on ne refait pas une éducation .La malhonnêteté, cher poujade c'est de s'attaquer à un homme courageux car identifié à visage couvert. Bel exemple de courage, chapeau bas poujade.
Vous avez raison de reconnaître que des femmes et des hommes engagés s'investissent pour le pays, LE BENEVOLAT, ça vous parle ?
"Travailler avec du matériel payé par leur denier par manque de subventions, pour pas un rond, sans limite de temps et surtout relâchement aucun " ( je mets les guillemets car je ne voudrais pas prendre une plainte pour plagiat)
Ces mêmes bénévoles poujade, viennent d'être sollicités pour LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES, ça vous parle poujade ?
Les politiques décident et faudrait que les bénévoles s'activent ?

@ MR Lacroix : il ou elle vous kiffe, vos beaux yeux bleus océan font envie !

A GAUCHE a dit…

Dîtes moi pas qu'il est à gauche poujade ? on sent comme une peur, des doutes ? Non je deviens parano, tout va bien, je vais bien .

Politique
"Les sondages se suivent et se ressemblent pour François Hollande. Selon le baromètre OpinionWay pour Métro et LCI, plus de 2 tiers des Français ne sont pas satisfaits de l'action du chef de l'Etat. Le baromètre BVA pour L'Express confirme quant à lui l'impopularité du président de la République."

http://lci.tf1.fr/politique/sondage-apres-sondage-hollande-confirme-son-decrochage-7887125.html

Ce soir, une tisane et au lit !!!!

Anonyme a dit…

Bsr, à 9h18 sur la toile Poujade, quelle chance ! en RTT, en CA, en direct du travail, en pause café, en poste, en horaire libre, en fini-parti .................

Monsieur SUBIRANA, Madame GRENET, je vous livre un secret et qu'à vous, la campagne est commencée.

L'Amiral Pédalo a dit…

@ Monsieur Poujade, vous m'ètes sympathique, donc je me permettrai de vous donner un petit conseil, si vous pouviez vous abstenir de citer en référence un article provenant d'un journal comme Libé dont nul n'ignore l'esprit archi partisan qui roule à fond pour le PS et donc c'est naturel un certain parti pris et un certain manque d'objectivité vis à vis de l'action gouvernementale.

Cela fait perdre toute crédibilité à l'ensemble de votre démonstration, sortir le truc qui tue: l'article de Libé (lol comme on dit nous les jeunes.....).

C'est comme si un militant de l'UMP basait toute son argumentation en prenant comme référence absolue un article du Figaro pour étayer son argumentaire ou si un communiste se référait à sa bible: l'Huma.

Joupade a dit…

Monsieur Lacroix, soit vous êtes lucide, soit vous êtes lucide ou pire les deux, c'est à dire un lucide bis.Sous prétexte que 2 députés trouvent "branleur rare", aucune lettre à 10 points, et ce font chopper par les médias, vous tirez des conclusions généralistes.Allez au fond du trou, celui de la sécu, des retraites, du chômage, ça changera.
Je ne jetterai pas le bébé avec l'eau du bain, la baignoire déborde, et le bébé va tomber.
Bref un peu facile et pas rassurant, mon entreprise va se casser la g..... et je vais me retrouver à poil, ainsi que tous mes amis.
Ceci dit, je vais pouvoir dormir, lire mon journal et répondre à mon courrier.
De toute façon, je peux écrire ce que je veux sur vous, je suis l'Ane, oh Nîmes !

Anonyme a dit…

A mon avis, ce POUJADE, il cherche la popularité, ce faire un nom voir défendre ses intêrets; J'en eu connu un, Jean_François me semble t'il,qui voulait conquérir Pont, sur un blog réputé, qui s'est retrouvé avec les chêvres en Lozère.

Pensées ce jour à Monsieur CLAUZIER et PNG.

L'Amiral Pédalo a dit…

allo, non mais allo quoi, t'es député et t'as pas de tablette

Anonyme a dit…

Monsieur Poujade, vous vivez dans notre région je pense, regardez autour de vous, vous voyez bien que bon nombre d'élus passés ou présent n'ont qu'un objectif boulimique des mandats et fonctions. Pensez-vous sincèrement qu'ils peuvent remplir correctement leurs multiples missions qui méritent individuellement un plein temps ?

Anonyme a dit…

Quand les conseils régionaux ont été créés,les conseils généraux n' ont pas été supprimés.Quand Mr Mitterrand a institué la proportionnelle pour l’assemblée nationale il a fallu plus de députés,quand il est revenu au scrutin majoritaire,Mr Chirac n'a pas supprimé ce surnombre.Droite et gauche sont également coupables de cette pléthore de parlementaires qui coute si cher.C'est vrai que celui qui voulait supprimer le Sénat par référendum en 1969 a été désavoué.En serait-il de même aujourd'hui?

Poujade le vrai revient on a besoin de toi a dit…

Lu sur un canard local:

C'est sur que c'est plus facile de taper sur le contribuables de la classe moyenne et de le mettre sans cesse à contribution.
Il y a de quoi vomir sur cette classe politique qui nous dirige.

" Au lendemain de sa démission du ministère du Budget, les langues se délient sur l'existence supposée du compte suisse de Jérôme Cahuzac. Un banquier de Genève, qui témoigne anonymement dans Le Monde, explique ce qu'il a dit aux enquêteurs.

Interrogé sous couvert d'anonymat par Le Monde sur les conséquences de la démission de Jérôme Cahuzac, un banquier suisse estime qu'une bonne partie de la classe politique française "doit trembler" après ce départ.

Sans donner plus de détail, le financier lâche une phrase pour le moins explicite : "une bonne partie de la classe politique française, à droite comme à gauche, connaît très bien les bords du Léman".

Le gestionnaire de fortune de Cahuzac en question

Le Monde assure que ce banquier genevois, présenté comme un "fin spécialiste de la gestion de fortune privée", est très proche de l'affaire Cahuzac, a été entendu pendant quatre heures en février, par "deux enquêteurs de la police judiciaire" française.

Le Monde affirme que le financier ne détiendrait pas "d'éléments de preuves" sur le compte suisse supposé de Jérôme Cahuzac. Néanmoins, le banquier explique "connaître la manière dont travaillait Hervé Dreyfus, le gestionnaire de fortune" de l'ancien ministre du Budget.

Une "coïncidence extraordinaire"

Selon ce banquier, Dreyfus "avait des réseaux politiques, à droite comme à gauche, avec parmi eux des hommes politiques, des chefs d'entreprise et des gens du show-business qui mettaient leur argent en Suisse". Il ajoute que, selon lui, "ce serait une coïncidence extraordinaire qu'il ne se soit pas occupé de Cahuzac".

Le banquier genevois aurait poursuivi en mettant les enquêteurs sur la piste de Dominique Reyl, le demi-frère d'Hervé Dreyfus, créateur d'une société de gestion d'actifs financiers pourdes clients privés à Genève.

Gérer plusieurs comptes sous une seule identité

Reyl aurait ainsi ouvert "dans différents établissements, dont UBS, des master accounts", poursuite le banquier suisse. Des comptes spéciaux qui, explique Le Monde, "permettaient de gérer sous une seule identité plusieurs sous-comptes de clients privés ainsi protégés ou dissimulés".

Les juges d'instruction Roger Le Loire et Renaud Van Ruymbeke ont été désignés ce mercredi pour mener l'enquête pour blanchiment de fraude fiscale dans l'affaire Cahuzac, a indiqué une source judiciaire à l'AFP".

L'Amiral Pédalo a dit…

J'adore le millefeuille mais le millefeuille administratif et politique Français est vraiment immangeable, rance et périmé.

Pierre F a dit…

La devise des lumières " Aie le courage de te servir de ton propre entendement ! " synthétisée en " Ose savoir ! " qui fut empruntée à Horace ( en latin Sapere aude ) est plus que jamais d'actualité. A l'heure ou au moindre article de presse ou à la moindre promesse politique, nous subodorons une carabistouille, la définition qu'Emmanuel Kant donne ne peut laisser indifférent « Le mouvement des Lumières est la sortie de l’homme de sa minorité dont il est lui-même responsable. Minorité, c’est-à-dire incapacité de se servir de son entendement sans la direction d’autrui, minorité dont il est lui-même responsable, puisque la cause en réside non dans un défaut de l’entendement mais dans un manque de décision et de courage de s’en servir sans la direction d’autrui. Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement ! Voilà la devise des Lumières. » Soit l'opposé du Poujadisme

L'Amiral Pédalo a dit…

En parlant des lumières, nous sommes loin d'avoir des "lumières" au gouvernement.

Anonyme a dit…

Dans le temps, on prenait des photos pendant qu'ils faisaient une sieste. Maintenant, c'est pendant qu'ils se détendent.
A quand une photo dans les toilettes ?