mercredi 27 mars 2013

Eoliens économes ? Par Frédéric Subirana

Si l'objectif de la transition énergétique au travers notamment de la loi "Brottes" est de rendre la France plus verte, combien peut couter cette verdure ? 




 Selon la Fédération Environnement Durable " UN GOUFFRE FINANCIER "


Communiqué de presse de la Fédération Environnement Durable
Paris le 27 mars 2013

LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE "UN GOUFFRE FINANCIER" METTANT EN PÉRIL DES CENTAINES DE MILLIERS D'EMPLOIS

Mme Delphine Batho Ministre de l'Écologie soutenue par le parti EELV les verts sous couvert de « Transition Énergétique » et de "Loi Brottes" s'engage dans une politique contraignant la France à importer 11.000 éoliennes terrestres en provenance d'Allemagne du Danemark et de Chine, pour un montant de l'ordre de 33 milliards d'euros soit l' équivalent de 430 Airbus A320 (*1), pratiquement le double du montant du contrat historique que vient d'annoncer le Gouvernement.
Dans le contexte de crise mondiale ou la recherche de la compétitivité est une donnée vitale, produire de l'électricité, en copiant le modèle allemand est une erreur pour l'économie française et pour l'emploi.
L'Allemagne a déjà des prix de l 'électricité du double par rapport à la France (*2) et elle voit littéralement la facture de ses consommateurs s'envoler. C'est dû au développement des énergies renouvelables, et en particulier des éoliennes non compétitives (*3), aléatoires (*4) et subventionnées. Les principaux énergéticiens Allemands prévoient des réductions massives d'emplois dans le secteur de l'énergie électrique.
En copiant la « Transition Énergétique Allemande» Mme Delphine Batho met en péril la compétitivité du tissu industriel français en « plombant » les factures d'électricité des sociétés.
Elle porte une atteinte insupportable au pouvoir d'achat de 26 millions de foyers dont plus de 4 millions sont en situation énergétique précaire et qui n'accepteront pas de voir leurs factures doubler alors que leurs ressources sont amputées quotidiennement.
La FED demande une suspension immédiate du programme éolien français terrestre (*5) et un audit complet de cette filière notamment des circuits financiers qu'elle utilise dont le seul objectif est de faire du profit sans risque avec la garantie de l'État français au détriment de la collectivité.

contact@environnementdurable.net

Télécharger ce CP
Annexes
(1) - exportation de 234 Airbus A320 soit 18 milliards d'euros
     - Importation de 11.000 éoliennes terrestres soit 33 milliards d'euros
 (2) En 2013 le prix de l'électricité Allemande est de 27 centimes le KWh soit déjà le double de celui de la France qui se situe à 13 centimes d'euro le KWh. L'Allemagne vient d'annoncer une hausse de ses tarifs pouvant atteindre 50% en 2014
(3) L'Allemagne rattrapée par le défi de la transition énergétique
les échos du 14 mars 2013
http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/energie-environnement/actu/0202640380778-l-allemagne-rattrapee-par-le-defi-de-la-transition-energetique-546844.php
Les groupes d'énergie traversent une crise sans précédent outre-Rhin.
..... la transition énergétique se heurte à des difficultés majeures : explosion de la facture, développement hésitant des réseaux et, surtout, marginalisation des énergies conventionnelles au profit des renouvelables. Les conséquences sont majeures. Confrontées à des surcapacités, aggravées par une demande en berne, même les centrales à gaz les plus modernes ne sont plus rentables. Vendredi, le suédois Vattenfall a dû annoncer la suppression de 1.500 postes, soit un dixième de ses effectifs allemands. Avec E.ON, RWE et EnBW, cela porte à près de 25.000 le nombre de suppressions d'emplois en Allemagne depuis la décision du gouvernement.
Le modèle énergétique allemand est en train d'être complètement renversé, écrit le Boston Consulting Group dans une étude sur l'Allemagne à paraître ce matin. Le résultat final pourrait être une industrie à peine reconnaissable par rapport à aujourd'hui.....

(4) Tant qu'on ne saura pas stocker l'électricité, des sources aléatoires comme l'éolien et le photovoltaïque poseront des problèmes insolubles à ceux qui les auront implantées. L'électricité est une énergie non stockable actuellement et la transition vers les énergies renouvelables est une démarche ruineuse car il est impossible scientifiquement de remplacer des sources permanentes et fiables par des productions intermittentes.

(5) L'éolien en France ne vit depuis sa création que par la captation de subventions publiques, de tarifs préférentiels, de défiscalisations et d'autres mesures de protections administratives. La poursuite du programme dans le cadre delà transition Energétique conduit à l'augmentation de plus de 50% du prix de l'électricité des ménages alors que quatre millions d'entre eux sont déjà en situation énergétique précaires que la France est au bord de la récession. Cette filière oblige à un triple investissement : la construction des éoliennes, la construction des centrales à gaz ou à charbon qui sécurisent leur production lorsqu'il n'y pas de vent et des milliers de km de nouvelles ligne à haute tension dont le montant est évalué par RTE à plus de 39 milliards d'euros. Depuis 2002 La France a déjà importé 4200 éoliennes principalement du Danemark et d'Allemagne pour un montant dépassant 10 milliards d'euros.
En 2013 les éoliennes n'ont produit que 2% de l'électricité fabriquée par la France.
________________________________________________________________
DES MILLIERS DE KM DE NOUVELLES LIGNES HAUTE TENSION SUR LA FRANCE
39 à 50 milliards d'euros sont nécessaires à ERDF pour implanter plusieurs milliers de km de lignes à HT et THT destinés à raccorder les parcs éoliens et les autres sources d'electricité aléatoires
, POUR PRODUIRE "QUELQUES %" D'ÉLECTRICITÉ INUTILE EN PLUS

4 commentaires:

Rolland Robert a dit…

C'est révoltant les écolos avec le peu de voix dans le corps électoral qu'ils obtiennent sont surreprésenté au parlement.Sans l' alliance avec les Socialistes ils n' auraient pratiquement pas d' élus et ne pourraient pas ruiner le pays comme ils sont en train de le faire.Peu leur importe les emplois et la fiscalité verte,ils ne pensent qu'à leur idéologie néfaste sur bien des plans.

JMR a dit…

Frédéric, le photovoltaïque semble avoir des vertus similaires pour nos chers européens écologistes et verts cogérant de notre destinée. Regardes ce lien http://www.impots-economie.com/a-qui-profite-le-photovoltaique/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+Impots-Utiles-com-Actualites-Des-Impots-Fiscalite-pression-fiscale+%28impots-economie.com%2C+actualit%C3%A9+des+imp%C3%B4ts%2C+argent+public+%29

Anonyme a dit…

Très français, un subtil mélange de démagogie et de fric

Anonyme a dit…

Une nouvelle marche contre le nucléaire. Deux questions sans réponses : de quoi vivent ses marcheurs ? et par quoi remplace-ton le nucléaire ? http://www.midilibre.fr/2013/04/14/ils-mobilisent-les-energies-pour-atomiser-le-nucleaire,678541.php