jeudi 7 février 2013

Un peu de publicité non subventionnée par RCS



LE SCANDALE DES SUBVENTIONS AUX ASSOCIATIONS
 


Aujourd’hui, une part importante des associations vit largement, et souvent uniquement, de subventions publiques.
Ce ne sont plus des associations libres, mais des émanations des collectivités qui les « aident ». Avec l’argent des contribuables bien sûr…
Ces fausses associations, dans tous les domaines où elles agissent, ne sont rien d’autre que des tentacules cancérigènes de la sphère publique. Et non pas, comme elles essayent de le faire croire, des entreprises citoyennes respectables, défendant « l’intérêt général ».
C’est pourquoi les Dossiers du Contribuable ont tenu à dénoncer cet odieux scandale dans ce numéro .

Elles nous coûtent un bras

L’Etat et les collectivités locales versent des milliards à des associations de toutes sortes ! Et sans jamais se demander si d’autres solutions ne seraient pas plus pertinentes…
Les motifs invoqués sont toujours les mêmes : l’efficacité de l’association, sa générosité, son action visant à l’intérêt général, les hautes motivations humanitaires, culturelles, sociales, de ses dirigeants. De quoi vous tirer des larmes…
A Contribuables Associés (qui ne touche aucune subvention), nous gardons l’œil sec et refusons d’entrer dans ces considérations. Ce ne sont pas les associations en elles-mêmes que nous attaquons (certaines peuvent en effet rendre de grands services), mais le principe même de l’ingérence de la sphère publique dans des affaires par nature privées. C’est le fait de prendre de l’argent à tous les contribuables pour, arbitrairement, le donner à certaines associations, avec les résultats que l’on connaît : copinage, clientélisme et gaspillage !

Elles menacent nos libertés

Elles se nomment SOS Racisme, UNADFI, DAL ou Jeudi Noir. Ces associations sont les grandes prêtresses du politiquement correct, les ayatollahs de la pensée unique.
Elles n’aiment pas plus les fumeurs que les automobilistes. Elles donnent la chasse aux pensées alternatives comme aux logements vides.
Sous couvert d’aide aux « plus démunis », aux « mal-logés » ou aux victimes supposées de racisme, elles entendent asseoir leur domination idéologique en présentant leurs choix de société comme seuls légitimes. Ces donneuses de leçon sont aussi des pleureuses ultra-subventionnées qui, pour préserver leurs intérêts et conserver leurs prébendes, n’ont de cesse de sucer la moelle du contribuable. Encore et toujours plus…

Elles pourrissent notre jeunesse

Quel singulier pays que le nôtre, où l’Etat finance des associations qui font l’apologie du cannabis et des drogues   dures !
Où des collectivités locales subventionnent des « ateliers sexe » dans les collèges et lycées !
Où les pouvoirs publics encouragent les provocations d’homosexuels extrémistes à l’encontre de ceux qui ne partagent pas leurs opinions…
Asud, l’association des « drogués heureux », touche 230 000 € en subventions pour le moins stupéfiantes !
Les régions Lorraine, PACA et Bretagne versent des milliers d’euros à la « Sexothèque » des Petits Débrouillards.
Et les khmers roses d’Act Up et SOS Homophobie s’en mettent plein les fouilles grâce à la générosité de nos élus...

A un moment où le gouvernement est contraint par la nécessité de réduire les dépenses publiques, il y a là un gisement d’économies possibles…
Vous êtes révolté par ce que vous venez de lire ?
Vous souhaitez en savoir plus ?

6 commentaires:

Jojo a dit…

Ce qu'il y a d'extraordinaire, c'est que ces associations, qui touchent tous les domaines, ont des subventions :
- des mairies
- des départements
- des régions
- de l'état
Qui connait le chiffre exact ???
A quoi est utilisé cette argent ???
Vous pouvez vérifier, certaines n'hésitent pas à faire appel aux dons.
Surtout ne pas oublier que certaines (en principe des pas très grandes) se dévouent réellement et cela bénévolement.

Anonyme a dit…

C'est un moyen comme un autre pour faire du lobbying qui arrange

http://www.observatoiredessubventions.com/2013/subventions-au-centre-lgbt/

http://www.observatoiredessubventions.com/2012/la-mairie-de-paris-a-distribue-203-millions-d-euros-de-subventions-en-2011/

http://www.nationspresse.info/?p=158526

Anonyme a dit…

"DÉCRYPTAGE - 34 milliards d'euros de subventions sont accordées chaque année par l'État et les collectivités locales à 250.000 associations. Action sociale des administrations, festivals culturels, clubs sportifs, défense des minorités... À l'heure des restrictions budgétaires, enquête sur l'étonnante opacité qui entoure le financement public des associations.

Il existe en France un curieux document. Certains, fiers de connaître son existence, entourent son nom d'une pointe de mystère ; d'autres, mieux initiés, chuchotent qu'il est plein d'erreurs... Quelques esprits chagrins osent même le déclarer inutilisable! Ce document, c'est le jaune budgétaire, un pavé en trois volumes de 500 pages chacun dressant la liste de toutes les subventions accordées par l'État à quelque 10.000 associations. Une somme publiée par Bercy tous les deux ans seulement.Piochant dans le cru 2012, correspondant aux subventions versées en 2010, on découvre au hasard: «L'Association sociale nationale des Tsiganes évangélistes: 144.500 euros ; l'Association de coordination technique agricole: 4.967.439 euros ; l'Académie de billard de Palavas-les-Flots: 2000 euros ; l'Association de pétanque livradaise: 95 euros accordés par les services du Premier ministre.»

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2012/06/29/20002-20120629ARTFIG00476-ces-tres-cheres-associations.php

Le CHANGEMENT, c'est pour quand déjà ?????????

Anonyme a dit…

Ce qui fait débat ce n'est pas qu'il joue pendant qu'il bosse ( avec nos impôts ) mais sur le fait que ses images soient sur les réseaux sociaux.

Normal on ne parle dans les médias que du Mali et du mariage pour tous donc il n'y a pas 1 500 chômeurs de plus par jours et le pouvoir d'achat augmente

http://www.leparisien.fr/politique/scrabble-twitter-et-delation-a-l-assemblee-nationale-05-02-2013-2542269.php

Anonyme a dit…

Des associations qui pour certaines font de la politique et du lobbying, le tout subventionnées avec de l'argent public, beau pays la France

Anonyme a dit…

Effectivement http://contribuables.aubagne.over-blog.com/article-sos-racisme-la-police-des-pensees-subventionnee-par-l-etat-115312233.html