samedi 12 janvier 2013

La cour des comptes appelle le gouvernement à réduire les dépenses publiques par Nicole Grenet

La Cour des comptes délivre une piqûre de rappel au gouvernement. Dans son audience solennelle de rentrée, le président de l'institution, Dider Migaud, a appelé l'exécutif à ne pas relâcher son effort sur la réduction du déficit en 2013.

© REA

 

 
 
 
 
 
 
 
"Le retour à l’équilibre doit demeurer une priorité car il s’agit d’un enjeu essentiel pour que la France conserve (…) sa souveraineté, et que les générations futures ne soient pas pénalisées lourdement par une dette publique croissante", a-t-il souligné.
 
Didier Migaud estime que la priorité doit être donnée à la diminution des dépenses de l'Etat, plutôt qu'à la hausse des impôts. "Le niveau atteint par les prélèvements, la concurrence fiscale qui s’exerce entre Etats (…) et le déficit de compétitivité dont souffre la France (…) limitent la possibilité d’action sur les recettes".

Côté dépenses, en revanche, il reste de nombreux dispositifs peu efficaces, voire inutiles. "La dépense publique a atteint 1.119 milliards d'euros en 2011, soit plus de 56 % du PIB, ce qui place la France au deuxième rang de l’OCDE, alors même que son classement n’est pas aussi haut lorsqu’il s’agit de mesurer l’efficacité et la qualité de l’action publique", déplore Dider Migaud.

Nul doute que la Cour des Comptes donnera de nombreuses pistes de coupes dans les dépenses lors de son rapport annuel sur les finances publiques, qui doit être publié dans les semaines à venir.
 
© Capital.fr

1 commentaire:

Anonyme a dit…



Au total, le Conseil constitutionnel coûte 76 677,76 euros par mois pour les salaires de ses membres

une goutte +une goutte ça peut faire un océan