dimanche 30 décembre 2012

Mauvais en compétitivité mais bon en dépenses publiques par Nicole Grenet

français, saignez-vous, serrez-vous la ceinture, sacrifiez-vous, leurs fastes le valent bien

imgres

Baisse de votre pouvoir d’achat, hausse de vos impôts, récession fièrement évitée à 0.1% près par le gouvernement (1), chômage qui va bientôt dépasser le record absolu de la France, les mauvaises nouvelles ne finissent pas d’arriver ? Vous n’avez encore rien vu.
Les économies du gouvernement existeront pourtant, oui, mais sur votre dos : moins de remboursement de soins, moins de retraite, moins d’indemnités.
Et pendant que vous tirez la langue, la Cour du prince a ses aises :
Montebourg : 679 058 € de primes pour ses collaborateurs
Le ministre du redressement productif Arnaud Montebourg dispose d’un budget de 679 058 € (2) destiné aux primes de ses collaborateurs. Chacun de ses collaborateur va toucher 11 913,30 € de prime.
Moscovici, une cagnotte de 730 304 € à dépenser
Quand au ministre de l’Economie et des Finances Pierre Moscovici, c’est une cagnotte de 730 304 € dont il dispose pour les primes de ses collaborateurs (3), soit 10 900,06 € par collaborateur.
Elle est pas belle la vie : ils ont l’argent, le pouvoir, et ils vous font la morale pour que vous soyez solidaires.
Mais comme rien n’est jamais trop beau, les largesses d’un système qui gaspille sans compter se retrouvent un peu partout.
Dijon : 1 626 852 € pour reloger des squatters
Prenez une ville moyenne, Dijon (4). Le conseil municipal vient de décider de dépenser 1 626 852 € pour reloger des squatters anarchistes, qui occupent illégalement les Tanneries. Ce sont les habitants, ceux qui payent leurs impôts locaux, qui vont être contents…
UE : retraite à 50 ans avec 9 000 € par mois
Ou bien prenez l’Union Européenne (5). La retraite à 50 ans avec 9.000 € par mois pour les fonctionnaires de l’UE a été approuvée. Cette année, 340 fonctionnaires partent à la retraite anticipée à 50 ans avec une pension de 9.000 € par mois. C’est à dire que pour que leur retraite soit meilleure, la vôtre sera minable.
Exemple, Giovanni Buttarelli, « contrôleur adjoint de la protection des données », a acquis, après moins de 2 ans de service une retraite de 1.515 €/ mois. L’équivalent de ce que touche un salarié moyen, après 40 ans de travail bien entendu.
Ils le valent bien n’est ce pas ?
Hélas, comme ils sont en train de confisquer la richesse accumulée pendant ces 40 dernières années, ils ont encore du temps devant eux pour nuire, puisqu’ils ont contraint les français a commencer à puiser dans leurs bas de laine pour leur donner leurs économies.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

En ce qui concerne le sieur MOSCOVICI il faut s'attendre à tout. En 2003, il avait déclaré au conseil régional : «  Le fait que la situation financière de la région est saine nous interpelle d’ailleurs sur son degré d’ambition, d’audace et de satisfaction des besoins  ».

Jojo a dit…

Je pense qu'une révolution s'impose.
Cela ne peut plus durer

ainsi parlait zarathoustra a dit…

Le changement c'est surtout pas maintenant et encore moins demain avec cette clique la au pouvoir.
Les princes changent les habitudes détestables restent et perdurent.

Anonyme a dit…

L'avantage de la crise c'est que cela va mettre les élus, et surtout leurs électeurs, devant leurs responsabilités.
Encore un peu de patience ... la position n'est plus tenable actuellement.
La situation de la France et l'attitude des élus me rappelle celle d'une petite bourgade du haut Gard avant la révolution de ses contribuables.
Saperlipopette ! Impossible de me rappeler le nom de cette petite ville qui était pourtant joyeuse et solidaire ...