samedi 1 décembre 2012

Le principe des impots par Cêlqueux Joséphine

Le principe des impôts semble pouvoir s'expliquer par une logique assez simple.



Mais beaucoup pourtant, ne le saisissent pas toujours ...


  
 
Comme c'est la saison des taxes, laissez-moi vous l'expliquer en termes simples que tout le monde peut comprendre.




 Imaginons que tous les jours, 10 amis se retrouvent pour boire une bière et que l'addition totale se monte à 100 euros. (On reste dans le simple : cela ferait 10 euros par personne !)
Mais nos 10 amis décidèrent de payer cette facture selon une répartition qui s'inspire du calcul de l'impôt sur le revenu !

Ce qui donna ceci :
- Les 4 premiers (les 4 plus pauvres !), ne paient RIEN.
- Le 5ème paye 1 euro
- Le 6ème paye 3 euros
- Le 7ème paye 7 euros ·
- Le 8ème paye 12 euros ·
- Le 9ème paye 18 euros ·
- Le dernier (le plus riche !) paye 59 euros.

Les dix hommes se retrouvèrent chaque jour à boire leur bière et semblaient assez contents de leur arrangement. Jusqu'au jour où le tenancier décida de leur faire une remise de fidélité !
"  Comme vous êtes de bons clients, j'ai décidé de vous faire une remise de 20 euros sur la facture totale... ... vous ne payerez donc désormais vos 10 bières que 80 euros ! "

Le groupe décida de continuer à payer la nouvelle somme de la même façon qu'ils auraient payé leurs taxes. Les 4 premiers continuèrent à boire gratuitement.
Mais comment les 6 autres, (les clients payants) allaient-ils diviser les 20 euros de remise de façon équitable ???
Ils réalisèrent que 20 euros divisé par 6 faisaient 3,33 euros. Mais, s'ils soustrayaient cette somme de leur partage, alors le 5ème et 6ème homme, devraient être payés pour boire leur bière !!!
 Le tenancier du bar suggéra qu'il serait plus équitable de réduire l'addition de chacun d'un pourcentage du même ordre.

Il fit donc les calculs ... ce qui donna ceci :
- Le 5ème homme, comme les quatre premiers ne payeront plus rien.
- Le 6ème payera 2 euros au lieu de 3 (33% réduction)
- Le 7ème payera 5 euros au lieu de 7 (28% de réduction)
- Le 8ème payera 9 euros au lieu de 12 (25% de réduction)
- Le 9ème payera 14 euros au lieu de 18 (22% de réduction)
- Le 10ème payera 50 euros au lieu de 59 euros (16% de réduction)

Chacun des 6 « payants » paya moins qu'avant et les 4 premiers continuèrent à boire gratuitement !!!
Mais ... une fois hors du bar, chacun compara son économie :
 « J'ai eu seulement 1 euro sur les 20 euros de remise ! », dit le 6ème et, en désignant du doigt le 10ème il ajouta : « Lui, il en a eu 9 !!! »
 « Ouais ! dit le 5ème, j'ai seulement eu 1 euro d'économie moi aussi ... »
 « C'est vrai ! » s'exclama le 7ème « pourquoi le 10ème aurait-il 9 euros d'économie alors que je n'en ai eu que 2 ? ... ... c’est anormal que ce soit le plus riche qui bénéficie de la plus importante réduction ! »
 « Attendez une minute » cria le 1er homme, « nous 4 n'avons rien eu du tout ... donc, ce système exploite les pauvres !!! »
 Les 9 hommes cernèrent le 10ème et l'insultèrent ...
Le lendemain notre 10ème homme, (le plus riche !) ne vint pas boire sa bière !
Aussi, les 9 autres s'assirent et burent leur bière sans lui. Mais quant vint le moment de payer leur note, ils découvrirent quelque chose d'important : Ils n'avaient pas assez d'argent pour payer ne serait-ce que la moitié de l'addition !
 Et cela, mes chers amis, est le strict reflet de notre système d'imposition.
 Les gens qui payent le plus de taxes tirent le plus de bénéfice d'une réduction d’impôts, mais ceux qui ne paient pas d'impôt s'estiment lésés !
 Taxez les plus forts, accusez-les d'être riches et ils risquent de ne plus se montrer désormais ...
et d'aller boire leur bière à l'étranger !!!

13 commentaires:

Numéro 9 a dit…

Est ce que les villages autour de PSE sont considérés comme l'étranger ?

numéro 8 a dit…

C'est un peu ce qui c'est passé à Pont, beaucoup sont allé boire leur bière à saint quelque chose

marcel, julien, alexandre, andéol, nazaire, paulet...

contribuables 6 a dit…

"L'homme est un animal sociable qui déteste ces semblables"
( Eugène Delacroix )
on a des problèmes avec la réussite sociale, si tant est qu'elle soit financière, en France et ceux qui vivent du fruit de leur travail.Et si les quatre premiers payaient au prorata de ce qu'ils touchent,on appliquerai le même taux à tous les autres, et ça c'est de l'équité sociale. Parce qu'à force d'abreuver les autres, on finis par avoir soif.


tous ensemble ! tous ensemble, yé, yé !! a dit…

un peu la répartition pour payer l'adhésion syndicale à la CGT, 1% du salaire, que l'on soit salarié en contrat précaire avec temps partiel subi, ouvriers, technicien ou cadre, contribuables 6 !

Anonyme a dit…

Midi libre du JOUR, REGION P2

"GARD Deux mois pour trouver 42M d'euros
Le conseil général du Gard est en quête de 42M d'euros d'économie pour boucler son budget 2013 d'içi le 15 février. Preuve que la situation s'aggrave, l'an passé, le Département recherchait 20Md'euros. En cause, la hausse des charges sociales et de fonctionnement, la suppression de la taxe professionnelle et la stagnation des recettes."

Donc si j'ai bien compris, 6 personnes sur 10 combleront le trou, avec 50 % de la somme comblée par les plus aisées ?
on peut comprendre que des citoyens quitte la France

Anonyme a dit…

Je reviens de la planète Mars ou j'ai séjourné 10 ans et je tombe sur un article du midilibre "Du côté de l'opposition, c'est Jean-Pierre Colombet, de la liste Pont de tout cœur, qui intervenait dans le débat d'orientation budgétaire. Cette année, cette orientation budgétaire sera plus générale et politique. L'opposition se dit d'autre part déterminée et sa priorité première sera "la baisse des impôts", oh combien nécessaire à Pont. La liste conteste toujours le taux insupportable de 50 % sur les taxes locales imposées par le préfet. La Ville ayant retrouvé toute son autonomie, l'opposition propose une baisse significative des trois taxes communales, compte tenu des excédents budgétaires tant en fonctionnement qu'en investissement, sans oublier la taxe des ordures ménagères qui sera gérée par la nouvelle agglo. Les priorités sont également : la propreté et le fleurissement de l'ensemble des points d'entrées de la ville. Le renforcement et l'intensité de l'éclairage public. La création de plateaux multisports pour les ados. Des animations spécifiques d'été et de fin d'année.... " je n'ai pas tout suivi mais pourquoi le préfet a exigé une hausse des impôts il y a 2 ans ? et pour les festivités pourquoi ne pas organisé un village de noël avec patinoire, spectacle....

Anonyme a dit…

au niveau local c'est la même chose, si le pourcentage de ceux qui payent est inférieur à celui de ceux qui ne paye pas ( ou en dessous du vrai prix ), il suffit de s'assurer la sympathie des majoritaires. Le taux des impôts ils s'en moquent en revanche l’absence de festivités les déranges.....

Anonyme a dit…

et 2 feux d'artifices, l'un en ouverture des festivités de noêl, l'autre en fermeture, par les professionnels du groupe F :
http://www.groupef.com/
Flûte ! le 18 Décembre ils seront à Doha (QATAR), et le 31 Décembre à DUBAI
pas de bol !!!!!!!!!!!
L'opposition ne se moquerait elle pas des CONTRIBUABLES SPIRIPONTAIN ?
En attendant, on continue de payer,
oh la belle bleue !

Anonyme a dit…

Bsr, a relire sans modération le rapport de la CRC
page 50, 8.1-LES FESTIVITES DE NOEL
court extrait:
"peluches sur glace : 129 765 euros"
Factures de Noêl 2006 payées en 2007 pour un montant non négligeable de 424 945,56 euros.......etc....."

Vigilance a dit…

Désolée, je ne comprends pas bien l'intérêt de cet article...on ne doit pas vivre dans le même pays : où donc avez-vous lu qu'il était question de baisser les impôts.
Il me semble au contraire que notre gouvernement a annoncé qu'il allait devoir ponctionner quelques dizaines de milliers d'euros de plus sur les ménages....
TVA, CSG...rassurez-vous tous le monde va payer !!
Je me permets également de vous rappeler que TOUT LE MONDE PAYE des impôts : TVA, taxe sur les produits pétroliers

FS a dit…

Vigilance, il ne faut pas voir dans cet article de lien avec la politique gouvernementale actuelle, mais une explication du fonctionnement de notre système de calculs des impôts.
Il apparaît clairement qu'en cas de variation de ces derniers, les plus impactées sont les couches moyennes.

En transposant cette "histoire" sur PSE et sa sociologie, il est facile de comprendre pourquoi les hausses d'impôts n'ont pas fait le poids électoralement,au début, face aux feux d'artifice et autres fêtes.

à gauche a dit…

tout à fait FS, alors que mes impôts locaux avaient explosé, d'autres foyers(pas ou peu contribuables en impôts locaux) réclamaient des fêtes excentriques, feu d'artifice, villages de noêl, ect..... Dans le même temps, nous avons le plus grand golf routier, des écoles et gymnases a rénové, station d'épuration .......dont nous payons encore les rénovations.
En 2010, quand j'ai fait estimé la valeur d'un modeste bien immobilier, il était à -30% de sa valeur et je n'ai pas pu quitter Pont.
N'y voyait pas là Vigilance, une critique des peu ou pas imposables, mais à Pont, la classe moyenne que je suis en a marre d'entendre, "y'a pas de village de noêl, de patinoire, de feux d'artifice " ect......
Nous sommes tout de même les plus impacté financièrement pour reconstruire cette ville.
Et vous avez raison, tout le monde paye des impôts, plus ou moins. A Pont, c'est plutôt plus, depuis quelques années.

"Panem et circenses (traduite mot à mot : Pain et jeux du cirque) est une expression latine utilisée dans la Rome antique pour dénoncer l'usage délibéré fait par les empereurs romains de distributions de pain et d'organisation de jeux dans le but de flatter le peuple afin de s'attirer la bienveillance de l'opinion populaire. L'expression est attribuée au poète latin Juvénal, qui lui donne un sens satirique et péjoratif.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Panem_et_circenses

Anonyme a dit…

Ce qui est inquiétant, c'est que des citoyens en viennent à regretter l'ex-municipalité pour le grandiose de toutes ces festivités et la presque gratuité de certaines ex prestations municipales. Force est de constater que ce n'est pas ceux qui payent le plus d'impôts locaux qui l'exprime.
Allez discuter avec des Bagnolais et la patinoire de noel.