jeudi 6 décembre 2012

Et puis quoi encore... une prime de risques ? par Nicole Grenet

Prime de chauffage des fonctionnaires du Sénat


En plus de confortables salaires, les fonctionnaires du Sénat touchent une “prime de chauffage“, 4 623 euros nets en 2011, pour se chauffer à leur domicile.

 



Cette prime de chauffage est indexée sur les cours du pétrole.


Un administrateur du Sénat touche en moyenne 6000 euros nets par mois, un chauffeur 5000 euros, et un huissier 4000 euros.

Le Sénat, qui fait des efforts de réduction des dépenses ( 4 millions économisés depuis 2011), a décidé de réduire le montant de la prime de chauffage, aucune réduction des dépenses n’ayant encore été effectuée du côté des fonctionnaires.

La prime de chauffage passerait ainsi à 3 945 euros en 2013. Le Sénat souhaiterait également supprimer la prime de chauffage pour tous les nouveaux fonctionnaires recrutés à partir de la semaine prochaine.

Les fonctionnaires, qui ne veulent pas voir leur prime de chauffage diminuée, manifesteront ce jeudi 6 décembre 2012 devant le Sénat pour protester contre la décision des sénateurs.

Rappelons que la prime de chauffage a doublé en 10 ans et que 1120 fonctionnaires en bénéficient, pour un coût total avoisinant les 4,5 millions d’euros par an !

Source: RTL

7 commentaires:

Anonyme a dit…

Cela rentre dans le cadre des emplois particuliers, avec des évolutions différentes des autres.
Il est vrai qu’après chaque élection on parle de l'utilité du sénat et de son cout, mais on ne parle que des traitements et salaires des sénateurs pas de la machinerie autour.

Anonyme a dit…

C'est comme la prime charbon

Anonyme a dit…

quand on sait que les plus agés en difficultés, pour faire des économies, se chauffent moins et se gèlent chez eux, c'est indécent cette prime !

Anonyme a dit…

c'est normal que cela soit indexé sur le pétrole parce qu'en france on a pas de pétrole on a des idées.. que des idées et pleins d'idées

Anonyme a dit…

ras le bol de payer pour des régimes spéciaux d'un autre siècle, on a abolie les privilèges en 1789 trop de professionsdans la fonction publique ont des avantages indécents, il faut que ça cesse.

Anonyme a dit…

Le ministre du redressement productif Arnaud Montebourg dispose d’un budget de 679 058 euros par an destiné aux primes de ses collaborateurs.

Arnaud MontebourgPour les primes de ses 57 collaborateurs, dont 15 membres de cabinet, Arnaud Montebourg bénéficie d’une enveloppe de 679 058 euros par an. Chaque collaborateur d’ Arnaud Montebourg touche ainsi 11 913,3 euros de prime chaque année.

Au 31 décembre 2012, Arnaud Montebourg aura utilisé 422 000 euros sur l’enveloppe globale allouée aux primes de ses collaborateurs, soit 62% du budget total.

source: journaldunet.com
ET CA C EST POUR UN SEUL MINISTRE

ainsi parlait zarathoustra a dit…

La France soit disant pays des droits de l'homme, rions un peu avec la république; liberté, égalité, fraternité et pipeau, nous sommes plutôt le pays des privilèges et des passes droit et après nous allons donner des leçons de morale et de bien pensance au monde entier, alors que sous certains cotés nous sommes aussi corrompus que certaines républiques bananières.
Nous sommes vraiment les champions du monde du tout et du grand n'importe quoi dans ce pays.