jeudi 13 décembre 2012

E.T. par Frédéric Subirana


  Qui n'a pas entendue cette phrase ?

" Les classes moyennes ne seront pas touchées par les hausses d’impôts ni de taxes "


Pourquoi cette photo ?


Que nous disent les trois lois de finances ?





D'abord les ménages : création d’une nouvelle tranche d’impôt sur le revenu à 45 %, baisse du quotient familial, et augmentation de la redevance audiovisuelle.

Puis les retraités : création d’une nouvelle contribution dépendance au taux de 0,3 %.

Puis les salariés : application d’un forfait social de 20 % sur les indemnités versées en cas de rupture conventionnelle du contrat de travail.

Puis les propriétaires de terrain à bâtir : alourdissement de la taxe foncière et de la taxe sur les friches commerciales, suppression dès 2013 de l’abattement pour durée de détention dans le calcul de la plus-value et intégration en 2015 de cette même plus-value dans le barème progressif de l’impôt sur le revenu.

Pour tous les propriétaires : création d’une surtaxe sur les grosses plus-values portant l’imposition totale à plus de 40 % et aggravation de la taxe sur les logements vacants, et les droits de succession plafonnés à 100 000 euros alors qu'ils l'étaient à 160 000.

Pour les inconditionnels du placement exotique : taxation d’office à 60 % des comptes bancaires et des contrats d’assurance vie dissimulés à l’étranger ( y compris en Suisse ).

Pour les amateurs de blondes, brunes ou rousse : augmentation de 160 % de la taxe sur la bière.  

Pour les automobilistes roulant autrement qu'en voiture électrique : qui souhaitent que leur voiture dépasse les 50 km/h en ligne droite, aggravation du malus automobile.

Pour les travailleurs indépendants et les exploitants agricoles :  augmentation des cotisations sociales, assujettissement sous condition des dividendes aux charges sociales et disparition pour les gérants majoritaires de la déduction forfaitaire de 10 % pour frais professionnels.

Pour tout contribuable : présomption élargie de délinquance fiscale avec le renforcement de la flagrance fiscale, du droit de visite et de saisie et de la procédure judiciaire d’enquête fiscale.

Pour tous :  la TVA augmentera en 2014 car si le taux de 5,5 % est ramené à 5 %, le taux de 19,6 % passera à 20 % tandis que le taux sera porté de 7 % à 10 %.

 Heureusement certains impots et taxes vont baisser ou du moins ne pas augmenter  

- Le cinéma français bénéficiera d’une niche SOFICA intacte.
- La taxe de séjour des nouveaux immigrés diminue
- Les personnes emprisonnées affiliées au régime général seront dispensées de l’avance de frais pour la part remboursée par l’assurance maladie et l’Etat prendra en charge la fraction correspondant au ticket modérateur.
- L’abattement spécifique aux journalistes ne sera pas touché...
.... 

 Pourquoi cette photo ?

 Parce que n'étant ni en ménage, ni salarié, ni retraité, ni propriétaire de terrain à bâtir, ni contribuable, ni amateur de bière, il était le seul à pouvoir représenter la classe moyenne non touchée par les impôts.

2 commentaires:

Jojo a dit…

Excellente analyse Frédéric !
Ne pas oublier que nous sommes un pays des plus taxés et le montant de ces taxes donne le tournis...
Mais que font-ils de tout cet argent

Ugolin a dit…

Désolé mon cher Frédéric mais ta liste n'est pas complète !!!!

Il te manque pas mal d'augmentations d'impôts :

A copier puis coller dans votre navigateur :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_imp%C3%B4ts_et_taxes_fran%C3%A7ais