lundi 12 novembre 2012

Un article du Midi Libre intéressant par Nicole Grenet

Ou comment le projet de RCS de fédérer les contribuables se retrouve conforté !!


Languedoc-Roussillon 

Ce gaspillage qui ronge les collectivités locales



En pleine crise, les abus et les projets fastueux font mauvais genre.

Vendredi, la commission Jospin proposait ses pistes pour la réforme territoriale. Le député Dosière exposait les siennes, mi-septembre, pour économiser 15 milliards d’euros dans la gestion des collectivités locales.
Dans son rapport rendu public le mois dernier, la Chambre régionale des comptes a scruté le fonctionnement du conseil général du Gard. L’absentéisme du personnel y est pointé du doigt : il pesait pour 7,5 M€ en 2009. Et les faveurs accordées interpellent : d’un côté 23 jours de congés en plus des 25 réglementaires, quand dans le même temps la collectivité paye 31 000 heures supplémentaires à l’année.

"Remédier aux doublons est une urgence absolue"

 Les errements entre municipalités et intercommunalités ne valent pas mieux... Le directeur général des services de la Ville de Montpellier, Jules Nyssen, le reconnaît : "Remédier aux doublons est une urgence absolue". Il cite la création d’une direction de l’aménagement, à l’Agglo, alors que la Ville "a, en capital, 30 années d’aménagement de Montpellier, c’est un peu idiot".
Par faiblesse, par souci d’éviter les vagues à la création des intercommunalités, les mairies ont gardé leurs effectifs. Quand ceux des agglos croissaient sans cesse. "On a un effort important à faire, et déjà envisager des directions uniques, concède Alain Bertrand, sénateur-maire de Mende et président de communauté de communes. Ça s’est fait dans la douleur, c’était une nouveauté. On n’a pas voulu rajouter de la douleur à la douleur." La douloureuse, ce sont les contribuables qui l’ont payée.
"Je regrette qu’on n’ait pas réuni des services plus tôt, quand on avait encore des marges de manœuvre, note Jules Nyssen. On va attendre 2014 quand on aura le couteau sous la gorge. Pour l’instant, la concurrence politique rend impossible l’avancée." Le maire Hélène Mandroux et le président d’Agglo Jean-Pierre Moure ont les municipales dans le viseur.
Les mutualisations ne feront pas tout. A l’instar de l’État, les collectivités devront accentuer le nombre de non remplacements de départs à la retraite. "Pour Mende, c’est 150 000 € d’économies, le travail est en train de se faire, sans le dire", explique Alain Bertrand. Il affirme, tout comme le sénateur-maire UMP de Nîmes, Jean-Paul Fournier, "préserver ainsi les marges d’investissement".

"Un personnel vieillissant et mal managé"

Encore faudrait-il, déjà, que les équipes actuelles fonctionnent correctement. Montpellier a, par exemple, alourdi sa masse salariale en titularisant, en 2009, un millier de précaires. Une initiative politique louable, mais coûteuse : "Un salarié a droit à des congés, il tombe en maladie, rappelle Jules Nyssen. Ça a nécessité plus de monde. Mais il faut voir d’où on vient. Le système était scandaleux. On peut dire que certains, qui ont accédé au statut, se la coulent douce.
Mais la réalité, c’est aussi un personnel vieillissant et mal managé." La mairie fait face, en effet, à une moitié de son personnel - en tout, 4 000 salariés - qui travaille dans le secteur de l’enfance. Par petites unités, dans les écoles, sans supérieur direct opérationnel.
Et encore Jules Nyssen ne confirme-t-il pas un système que nombre d’observateurs locaux ne manquent pas de brocarder : le personnel de la Ville de Montpellier, de l’Agglo et de leurs satellites serait en partie "un aspirateur à cartes politiques" pour assurer au PS des réélections dans un fauteuil. Des petits arrangements, loin d’une gestion optimale d’une entreprise digne de ce nom.

"De vraies entreprises sociales"

Et c’est pourtant ce que sont devenues les collectivités, "de vraies entreprises sociales", note un élu d’une petite ville languedocienne. "Les gens recrutés ont souvent un bas niveau de qualification, ils ne sont pas bien formés. Les élus héritent de personnels qu’ils n’ont pas choisi et qui se disent qui plus est “Dans six ans, ça change, et s’ils nous emmerdent trop, on se mettra en maladie”." Selon cet élu, le rôle social de la collectivité, "qui absorbe souvent des gens que les entreprises n’ont pas voulu", doit être "accompagné par de la formation et par une exigence de résultat".
En cas contraire, l’avenir pourrait être plus brutal. Un cadre municipal, sous couvert d’anonymat, ne cache pas par exemple qu’"externaliser les tâches de ménage est une piste qu’on risque à terme d’explorer".

Par millions

Malgré un contexte économique plus délicat, "on continue à faire des bâtiments démesurés, avec des architectes de renom, des stars qui font payer leurs signatures, des bâtiments infaisables qui nécessitent de relancer les appels d’offre", se navre le leader de l’opposition régionale UMP, Stéphan Rossignol.
On pourra citer pêlemêle à Montpellier la mairie (130 M€) et la cité des savoirs Pierrevives (125 M€), à Nîmes et Narbonne les musées de la romanité (respectivement 59 et 40 M€), à Perpignan le théâtre de l’Archipel (45 M€), enfin à Rodez le musée Soulages (25 M€).

ARNAUD BOUCOMONT

39 commentaires:

D'jeun's a dit…

Merci MME Grenet, "de vraies entreprises sociales" dixit l'article, quand dans le même temps, je reçois un mail de la CAF de l'Hérault :
"En raison d'une importante charge de travail,
votre Caf sera fermée au public
du 15 novembre au
23 novembre inclus."
MDR, LOL, ???????
"Externaliser les tâches de ménages"
c'est forcément les ouvriers, les plus bas salaires qui côutent chers à la collectivité
pas MDR, pas LOL

En 2014, les jeunes sauront l'exprimer, en pleine forme et pas atteint du SMCS, encore moins du QCACPP (Quand C'est les Autres, C'est Pas Pareil)
Djeun's en force


Anonyme a dit…

effectivement RCS, l'article du journal en dit long ainsi que ses coms. On peut ainsi s’inquiéter du sort des agents de RCL des ordures ménagères avec l'agglo, pourquoi pas aussi des agents d'hygiène et du ménage à l'avenir ?
Il a raison le jeune, ne serait-ce pas les petites catégories de fonctionnaires qui vont trinquer ?
Je ne dit mot sur la politique car vous allez me censurer.
merci

Anonyme a dit…

Cela me rappelle une ville dans le nord du gard, mais je ne sais plus laquelle !!

on ne lache rien a dit…

Dans le midi libre (Forts du constat "que les gens ont peur de l'Agglo", les socialistes ont décidé de passer à l'action. Les militants de la section cantonale du PS sont bien à l'initiative de la réunion publique de ce mardi 13 novembre. Jean-Christian Rey, maire de Bagnols, président de l'intercommunalité Rhône Cèze Languedoc et son homologue Christophe Serre, édile de Saint-Paulet-de-Caisson et patron de Valcézard sont attendus salle Rios au Clos Bon-Aure à 20 h 30 pétantes.)

Profitez en avec les 2 élus du sitdom et le président de RCL ils ne pourront pas fuir les questions.


Et pensez à lever la main avant sinon...

Anonyme a dit…

Espérons que Jérôme Talon, Directeur de cabinet de Rey, candidat au poste de 1er fédéral du PS,sera présent au clos bon aure le 13 novembre et assumera ses responsabilités de Président du SITDOM comme il sait si bien s'en vanter...

Scoop a dit…

Moi qui voulais aller voter

http://www.objectifgard.com/2012/11/12/gard-jerome-talon-declare-forfait-dans-la-course-au-poste-de-premier-federal-ps/

Anonyme a dit…

à Anonyme de 23:19

Expliquez-moi pourquoi Mr Talon devrait être présent? Il ne fait pas partie de l'Agglo il me semble. Il est certes président d'un syndicat mais, sauf erreur, tous les présidents de tous les syndicats (scot, sabre, basse tave...) ne sont pas présents à cette réunion. Si vous avez tant à reprocher au Sitdom, qu'attendez-vous pour alerter la cours de comptes?

Anonyme a dit…

Une grande perte pour la transparence, quel dommage !
Au fait RCS, le RDV avec mr Talon pour la transparence des comptes du Sitdom ?

baba yaga a dit…

heureusement que le ridicule ne tue pas, certains en seraient déja à leur 4 ou 5ème vie.
pour en revenir à l'article, quand comprendra t'on que les communautés de communes, d'agglomérations sont un gouffre financier qui ne servent qu'à pomper du fric, j'aimerai connaitre leurs frais de fonctionnement, c'est une maladie bien Française toujours plus de strates sur le millefeuille administratif, toujours plus de fonctionnaires et de dépenses, bientôt nous serons au niveau de l'Espagne puis de la Grèce.
Mmes et Mrs les politiques un peu de courage stop au clientélisme stop à la gamelle, balayez devant votre porte osez réformer vraiment l'Etat, supprimer les conseils généraux, supprimez le Sénat, supprimez ces inutiles et trop couteux regroupements de communes, faites des grandes régions à l'image des landers Allemands, arrêtez de dépenser notre argent qui n'est pas le votre !!! stop la gabegie inutile soyez de vrais gestionnaires, mais quand on sort de l'ENA quand on n'a jamais travaillé de sa vie hormis dans un cabinet municipal, départemental ou autre que pouvons nous espérer de notre chère administration? allez un peu bosser dans la vraie vie, voir comment fonctionne une entreprise, plutôt que de donner des leçons ou prendre des décisions pour lesquelles vous n’êtes absolument pas qualifiés.
Le pire nous votons et élisons ces gens la, nous sommes un peuple de fous et de masochistes.

Anonyme a dit…

Anonyme de 9:02 il n'est pas impossible qu'au fil du temps ou que le regard porte les mêmes visages et les mêmes noms reviennent sans cesse.
La colère et l'absence de transparence aidant ouvrent la porte de la confusion.
La question qui se pose n'est pas pourquoi RCS ne saisie pas la CRC mais pourquoi le Sitdom ne reçois pas RCS.

Anonyme de 23h19 a dit…

Tout simplement parce que le cumul de fonction a aussi des avantages :Monsieur Talon, Président du SITDOM, est aussi le 1er collaborateur du Maire de Bagnols sur Cèze et futur Président de l'Agglo. Il se dit même que Monsieur Talon pourrait occuper le poste de directeur de cabinet de l'agglo (non confirmé). C'est donc en tant que directeur de cabinet qu'on peut s'attendre à le voir à cette réunion.
Mais ce sera peut-être l'occasion de demander pourquoi le SITDOM ne disparait pas avec l'agglo, économisant ainsi frais de structure et indemnités d'élus...

Anonyme a dit…

cher anonyme de 9:02
Dans cet article et je source pour Manon:
http://www.midilibre.fr/2012/11/11/les-socialistes-a-l-oeuvre-pour-rassurer-les-agglo-sceptiques,592296.php

il semblerait que cette réunion soit "PUBLIQUE" et non pas orienté que sur ceux élus à l'agglo, puisque l'objectif est pour les "agglo-sceptiques", je pense que les élus sont les moins sceptiques ????. De plus initié par le PS, nous pourrions y rencontrer Mr Talon avec grand plaisir.
Vous considérez qu'émettre un avis sur les dépenses publiques est un reproche ? Qu'est-ce que la démocratie ? Pensez-vous que les contribuables, fédérés par l'excellent Mr Subirana et toute son équipe merveilleuse, n'ont pas leur mot et maux à dire sur l'utilisation de leur argent ?
Les derniers rapports sur les dépenses publiques sont éloquents, sauf erreur, ce ne sont pas des rapports de BENEVOLES associatifs contribuables ?
Quand au Sitdom, la seule et unique chose qu'il est demandé c'est un Rendez-vous. Je vous renvoie la question, qu'est-ce qu'il est reproché à RCS pour ne pas être encore reçu par MR Talon qui est très attentif à la TRANSPARENCE ?
Il ne faudrait pas prendre "le droit d'exprimer son mécontentement et/ou son désaccord" pour une attaque, avec les grands mots "alerter la cour des comptes"
La seule et unique cour qui alertera, c'est celle de 2014

Une chose est certaine à Pont, c'est que la plainte de Mr Talon envers RCS à boosté les contribuables et l'adhésion, la mienne et celle de mon mari.
Merci RCS pour cet espace de libre expression et d'échanges DEMOCRATIQUES

Anonyme a dit…

Bsr, "ces gens là", ils voient leurs impôts augmenté donc leur pouvoir d'achat diminué. "ces gens là", ouvriers de classe moyenne, ont toujours voté à gauche. "Ces gens là", en ont marre de sacrifier leur sueur et leur santé. "Ces gens là" en ont marre des airs et attitudes hautaines des politiques. Et "Ces gens là" ils sont les plus nombreux.
Et :
"Faut vous dire, Monsieur
Que chez ces gens-là
On n´cause pas, Monsieur
On n´cause pas, on compte"

Anonyme a dit…

RCS continuez a veiller sur mes impôts, continuez à veillez sur les contribuables. Vous avez largement prouvé vos compétences, votre engagement dans le passé et au présent. J'ai ainsi confiance en l'avenir. Les sourds refusent d'entendre les cris, les voyants rouges s'éclairent.
merci pour ce don de soi RCS que vous nous offrez depuis fort longtemps. Chapeau bas à tous les bénévoles

Anonyme a dit…

"devrait être présent" anonyme de 9h02, il n'y a aucune obligation je crois. Mais bon, je parie 1 pièce qu'il y est.
On en saura plus dans la presse demain

Anonyme a dit…

Et oui anonyme de 9:02 moi j'y étais. Pour assister à quoi ? Au manque de courtoisie ? A des réponses à coté ? à la complainte des élus mal aimés ? à l'assimilation de votre association à ... ? Je n'aurais peut être pas du aller dans un repas de famille ou je n'étais pas invité

transparence a dit…

Monsieur Rey a très bien expliqué ce soir pourquoi une association de contribuables telle que RCS devait faire preuve de patience : " il suffit d'imaginer que les 62 000 habitants de l'agglo demandent quotidiennement 3000 photocopies de documents. Comprenez que ça demande du temps !"
Sauf qu'aujourd'hui, seul RCS demande des comptes au SITDOM.
Demain, ne vous attendez pas à plus de transparence de la part de l'agglo...

Anonyme a dit…

Transparence je suis étonné que Mr Rey ne soit pas au courant de l’existence de la clef USB que le Sitdom vous a transmis.

Et pour les Rendez vous c'est 3 000 par jours aussi ?

Anonyme a dit…

Plutôt que de juger si Monsieur Grimaltos doit ou pas poser ses questions, certains élus devrait plutôt faire leur travail de représentants du peuple auprès des différents organismes.

Nos élus spiripontains ont ils levé ne serais que le petit doigt pour vous ? Vous devriez leur faire croire que les initiales du nouveau président sont GB ils iront peut être en courant

Anonyme a dit…

Anonyme de 9:02 du 13/11/2012 c'est avec de la malice ou de la naïveté que vous proposez la saisie de la cour des comptes ? La CRC ne peut être saisie par RCS, seulement l'informé. Mon petit doigt me dit que vous le saviez.



Anonyme a dit…

si ma mémoire ne faillit pas, je crois, anonyme de 00:27, que des élus ont mouillé la chemise pour RCS et ont levé les 10 doigts. Le plus important, c'est que le peuple Spiripontain les connait et que les élus en question savent d'où ils viennent et par qui ils ont été élu, eux qui ont su se re-tourner vers l'histoire Spiripontaine tout en regardant l'avenir

Anonyme a dit…

Bjr, Mr Grimaltos avait été jugé très bon lors de son intervention à une réunion publique, à la caserne Pépin à Pont avec son " vers dans le fruit", mais ça c'était il y a des mois. Et pourtant les interlocuteurs étaient les mêmes. Selon les situations, on est considéré comme un Dieu ou un Judas et pourtant Mr Grimaltos n'a pas changé, ni de convictions, ni d'engagements. Allez-y comprendre quelque chose ?

Anonyme a dit…

j'suis toujours out, c'était une réunion publique pour les sceptiques ?, et on pouvait pas posé de questions ? , ou on pouvait pas poseé les question qui fâchent ?
faut j'aille consulter et me soigné

Anonyme a dit…

Vous n'avez pas encore compris RCS :

Le PS n'a PLUS besoin de vous, au contraire.

Votre rendez vous vous ne l'aurez jamais et si vous publiez votre rapport...

Patientez, patientez et un jour lorsque la droite sera au pouvoir vous serez la plus belle et la plus utile association au monde

Anonyme a dit…

C'est vrai anonyme de 12 heures 19
vous vous prenez pour qui RCS ? Osez demander un rendez vous à un organisme sous le mauvais prétexte qu'il utilise l'argent de vos impôts vous vous croyez ou ?

Laissez tombé, il le joue politique et bien faite comme eux attendez 2014 et la ils auront du mal à vanter la transparence et la concertation

Anonyme a dit…

"alerter la cour de comptes" anonyme du 13 novembre, mais elle n'a pas attendu RCS pour s'interroger, faudrait s'informer :
a lire sans modération :
http://www.ccomptes.fr/Publications/Publications/Les-collectivites-locales-et-la-gestion-des-dechets-menagers

Anonyme a dit…

Monsieur Grimaltos réfléchit avec sa tête et avec son cœur, non il n'a pas changé. Heureusement qu'il existe des personnes comme lui.

Cela change des personnes qui ne pensent qu'avec un nuancier et qui prennent position suivant si le thème ou l'idée sont bleu marine - bleu - orange - rose - vert ou rouge.

Merci Monsieur Grimaltos, merci RCS, pardonnez leur ils ne savent pas ce qu'ils refont

Quand les chiffres parlent a dit…

Concernant le recours à une entreprise privée pour la collecte des ordures ménagères, Monsieur Rey a indiqué que RCL s'était basé sur une étude indiquant que cela permettrait de faire des économies. C'est bien la 1ère fois que j'entends que le recours à un prestataire est moins cher que la régie. Le recours au privé a certes des avantage mais certainement pas le prix. Nos élus ont-ils la possibilité de se procurer ce rapport ? C'est pas que je n'ai pas confiance en la parole des élus mais je suis curieux de cette nouveauté économique.

calcul mental a dit…

Autre aberration du discours de Rey : le montant du budget de l'agglo.
Il est surprenant de constater que moins de 2 mois avant le démarrage officiel de l'agglo, le futur président, est dans l'impossibilité de communiquer un ordre de grandeur du futur budget. Auraient-ils oublié de travailler sur le sujet ?!
Pour s'en sortir, Rey nous répond que ce sera la somme des budgets des communautés de communes fusionnant.
Ah bon ? Je croyais pourtant que l'objectif premier des groupements de communes était de réaliser des économies d'échelle. En gros : 2+2=3. On m'aurait menti ?
A moins que finalement ce soit les élus qui n'aient pas tout compris ou qui sont dans l'impossibilité de mettre en oeuvre un modèle économique. Ils nous disent donc aujourd'hui 2+2=4.

Soyez sûrs qu'au final ce sera 2+2=5 !

nicole grenet a dit…

bonjour, aujourd’hui hui il y avait une journée avec le SITDOM pour les délégués de quartiers.
Je suis donc parti en car ce matin a 8h30 visite du centre de tri de VEDENE puis visite de "la maison des syndicats" à ST NAZAIRE présentation par MR TALON j'en ai donc profité pour redemander de vive voix cette fois un RV .MR TALON m'a affirmé que cela allait être fait rapidement.
DONC ATTENDONS.
amicalement nicole grenet

Anonyme a dit…

Restons optimiste mais je suis sure que l'intervention de Jean Claude d'hier a interpelé les esprits et que la " tension" entre RCS et le sitdom va sortir sortir de l'impasse politique ou certains voulaient la voir entrer de force.

Il n'est pas impossible que l'on demande à ce que ce rendez vous ai lieu

La peur de 2014 peut être

Anonyme a dit…

RCS soyez indulgent laissez leur le temps de préparer leurs arguments ils n'ont votre analyse que depuis 1 mois et demi

Anonyme a dit…

c'est bien ça, on veut faire des économies sur "les plus bas salaires fonctionnaires" ? on privatise le service publique ?
quand c'est la gauche, c'est une présidence normale ? et quand c'est la droite, c'est ......?

Caché dans l'ombre, il ne dit mot, il rigole et s'amuse. Il attends tranquillement et laisse le temps au temps.Rien à faire, le travail se fait seul. Rien à dire, les Spiripontains hurlent.
l' ARA QUI RIT

Anonyme a dit…

Pour sûr, il y a de quoi avoir peur en 2014.
Que les élus n'oublient pas, pour ceux qui ont la mémoire courte et les dents longues, qu'ils ont été élu sur un rejet et non pas sur une adhésion. 2 Listes en 2011, déjà pas mal en construction pour 2014, mais chuttttttttttttttt !!!!!!!

Anonyme a dit…

s'il y a une manifestation pour DEFENDRE LE SERVICE PUBLIC et les agents, on est prêt.
Pas sur d'y voir les habitués de ce type de manif
Grattez-moi sous les aisselles que je rigole !! MDR

Anonyme a dit…

MR GRIMALTOS, MMe GRENET, de grâce, à genoux, engagez-vous en 2014, j'en ai ras le bol des girouettes

GENERATION Y a dit…

plus qu'1 ans les djeun's, c'est du tout cuit, on est en mode Swag et nos parents en mode vénère.
RCS, je like

Socialiste déçu a dit…

Privatisation du service public? Comme c'est étrange, je croyais que ces élus étaient socialistes...Comme quoi avoir sa carte ne signifie vraiment pas grand chose. Ils sont décidément bien décevants.
Et les communistes, ils cautionnent ?

Anonyme a dit…

Le monsieur ou la dame de 13:36 a parfaitement raison.
Je me remémore il y a environ 30 ans un état de fait ou seul une poignée avait la vérité, même parti même logique même vérité. Cette histoire c'est terminée il y a deux ans.
Merci à ce monsieur Grimaltos et à ses camarades