samedi 17 novembre 2012

Touches pas à mon 4 heures par Nicole Grenet

Nutella défend sa recette à grand coup de pub

Menacé d'une nouvelle taxe, Nutella monte au créneau…


à grand coup de marketing.


La marque du groupe Ferrero s'est payée deux pleines pages de pub dans plusieurs quotidiens hier matin, dont Le Parisien, Le Figaro ou encore,Les Echos pour défendre sa recette en usant de pédagogie. "C'est l'huile de palme qui garantit l'onctuosité et la stabilité de la recette. (…) Contrairement aux idées reçues, l'huile de palme n'est pas dangereuse pour la santé. Elle présente, en termes de matières grasses, un profil nutritionnel proche de celui du beurre", explique le groupe, qui a créé un site pour l'occasion.
En réponse aux critiques qui lient l'exploitation de l'huile de palme à la déforestation en Malaisie et en Indonésie, d'où provient la majeure partie de la production mondiale, le chocolatier souligne son engagement à instaurer une filière d'approvisionnement respectueuse de l'environnement. "Ferrero continue à mettre en place des systèmes de traçabilité certifiés en maintenant son soutien à l'objectif "Zéro déforestation", précise le communiqué. Le directeur général de la filiale française de Ferrero avait déjà expliqué la semaine dernière que la recette n'allait pas être modifiée. "

On s'attaque à un produit fabriqué en France depuis cinquante ans qui est l'un des préférés des Français. Les répercussions sont catastrophiques alors que les arguments avancés sont injustes", avait-il déploré dans Le Parisien samedi. Pour rappel, l'amendement déposé par la Commission des affaires sociales du Sénat vise à créer une contribution additionnelle de 300 euros par tonne à la taxe sur les huiles de palme, de palmiste et de coprah destinées à l'alimentation humaine.

Le Nutella étant composé à 20% d'huile de palme, cela entraînerait un surcoût de l'ordre de 6 centimes par pot de 1 kilo. Pas sûr toutefois que cette taxe voit le jour. L'amendement, qui avait été adopté par le Sénat, a finalement été annulé en raison du rejet de l'ensemble du budget de la Sécurité sociale par les sénateurs. Les députés pourraient potentiellement reprendre à leur compte cet amendement "Nutella", mais le gouvernement s'y oppose et le groupe PS, et ses alliés possèdent la majorité absolue à l'Assemblée.

Source © Capital.fr

6 commentaires:

Nounours en Guimauve a dit…

Solidarité !!!

Anonyme a dit…

Sous couvert de protection de la santé publique on rentre dans le "nous pensons pour vous à ce qui est bon pour vous et vos enfants" et au passage un peu sous

Anonyme a dit…

Peut être mais pour l'huile de palme quelles sont ses qualités par rapport à l'huile d'olive ou autre..

Anonyme a dit…

après la taxe sur la bière, la taxe sur le nutella, à croire qu'à part pondre des taxes et de nouveaux impots pour nous tondre nos gouvernants ne savent rien faire.
et demain quelle nouvelles taxes les cerveaux et la bande d'énarques qui nous dirigent vont nous pondre?
ras le bol

Anonyme a dit…

A quand une taxe sur les OGM ?

nicole grenet a dit…

La taxe "Nutella" rejetée en commission à l'Assemblée

attendons la suite