vendredi 12 octobre 2012

Solidarité oui ............ mais jusque dans la rémunération par Frédéric Subirana

Lorsque nous constatons le cumul des mandats, méritant pourtant individuellement une occupation à plein temps, nous sommes en droit de nous demander si en dehors de Thor, Iron man, Hulk et Captain América,









D'autres AVENGERS ne se cachent pas dans la classe politique française !


Pour une Commune de moins de 500 habitants : 
Le maire gagne 646,25 € bruts par mois soit 7 755 € bruts par an.
Un adjoint gagne 250,90 € bruts par mois soit 3 010,80 € bruts par an.

Pour une Commune de 500 à 999 habitants : 
Le maire gagne 1 178,46 € bruts par mois, soit 14 141,52 € bruts par an.
Un adjoint gagne 313,62 € bruts par mois soit 3 763,44 € bruts par an.

Pour une Commune de 1 000 à 3 499 habitants : 
Le maire gagne 1 634,63 € bruts par mois soit 19 615,56 € bruts par an.
Un adjoint gagne 627,24 € bruts par mois soit 7 526,89 € bruts par an

Pour une Commune de 3 500 à 9 999 habitants : 
Le maire gagne 2 090,81 € bruts par mois, soit 25 089,72 € bruts par an.
Un adjoint gagne 836,32 € bruts par mois soit 10 035,85 € bruts par an.

Pour une Commune de 10 000 à 19 999 habitants :
Le maire gagne 2 470,95 € bruts par mois, soit 29 651,40 € bruts par an.
Un adjoint gagne 1 045,4 € bruts par mois soit 12 544,82 € bruts par an.


En sachant que ces indemnités sont les montants maximums autorisés. Un élu peut y renoncer, comme c'est le cas à PONT SAINT ESPRIT pour partie.

Dans tous les cas les élus des petites communes  ne s'appuient pas sur une armée de chefs de service, de directeur ou autre catégorie A, mais sur un seul et unique secrétaire de mairie polyvalent et heureusement souvent très compétent.

L'un des arguments qui revient le plus souvent dans la rhétorique des "cumulards"concerne "l’intérêt des territoires", or toutes ces communes font partie de leur territoire non ?

Alors une seule et simple proposition, que ces "Cumulards" choisissent  la rémunération d'un seul de leurs mandats.

Le reste étant placé sur un fond destiné à permettre à ces "petits" élus de ne pas être obligé de cumuler les heures de travail ou d'attendre la retraite pour gérer leur commune.

12 commentaires:

Anonyme a dit…

Sujet fort interressant monsieur SUBIRANA et je vous en remercie. Abordons les 35 h et ses objectifs, je vais "sourcer" pour rendre heureux notre anonyme sourceur :
"L’effet escompté de la réforme était de partager un volume de travail donné au sein de la population active. La réduction de la durée du travail s’accompagnerait alors d’une création d’emplois."

http://fr.wikipedia.org/wiki/35_heures

Ces mêmes élus qui prônaient le PARTAGE du W vont-ils partager leurs mandats ?

"Sur le plan individuel, la mesure apportera du temps libre aux travailleurs, susceptible d’améliorer leur vie familiale, associative,… Elle est donc susceptible d’améliorer les conditions de vie, de santé de l'employé, mais aussi les conditions de vie de sa famille."
"sources idem"
Qui sont les BENEVOLES associatifs qui font tourner le tissu ?

Quand au STATUT DE L'ELU, désolé anonyme sourceur, je ne peux pas vous en donner car il n'y en a pas :
http://www.senat.fr/notice-rapport/2011/r11-318-notice.html
et pourtant, combien de citoyens élus de la société civile ? combien de citoyens élus conseillers municipaux, ni maire, ni adjoints ?
Moyenne d'âge des élus en France ?



Jean de Florette a dit…

Anonyme de 10:49 J'en ai trouvé

https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQDxySI-XsxUHGtOWP7KX1HlY07v-mrV27lFWZkQni70Cz-IFLpMg

Anonyme a dit…

C'est démagogique !!

Anonyme a dit…

Ce lien est assez intéressant

http://www.assemblee-nationale.fr/13/tribun/xml/cat_soc_prof.asp

Il montre que notre assemblée nationale est vraiment représentative de la France des fonctionnaires et des enseignants

Cet article nous explique partiellement pourquoi

http://www.donnetonavis.fr/quels-sont-les-metiers-de-nos-deputes.html

Anonyme a dit…

A cela il faut rajouter les injustices entre public et privé, car par de réintégration dans le corps d'origine et pas de mise en disponibilité

Doc sans difool a dit…

Aidons les !!!

http://www.cumul-info-service.fr/

Creme patissiere a dit…

Avec ce qui se profile et une nouvelle couche au mille feuilles nous ne sommes pas prêt de voir se réduire nos cumuleux. On pouvait espérer avec la fusion conseiller général avec conseiller régional en conseiller territoriale .. Que né-ni pfuit a plus. On enlève le sucre glace et on rajoute... tadan ... le haut conseil au territoire. Mais attend attend c'est pas tout comme on sent pas bien les prochaines échéances électorales on décale une partie d'un an ( des fois que la bonne fée et fait pschitt disparaitre les impôts ) et pour les municipales ont intègre le vote des immigrés ( une paire de triangulaire avantageuse c'est toujours bon à prendre )

A croire que 1789 c'était juste un jeu des chaises musicales

Anonyme a dit…

Attention parmi les petits élus comme vous dites il y en a qui veulent devenir grand et dans pas mal de cas ils sont conseillers ou adjoint a un endroit, dircab ou attachés à un autre, et encore vice président d'une interco ou d'un syndicat... et pas pour un bisou.

Alors je ne suis pas sur que votre fond change quelque chose.

Perplexe a dit…

Et que dire des Directeurs de services de communes qui cumulent avec un poste à la communauté de communes... et l'indemnité qui va avec ?
Il me semble que la chambre régionales des comptes avait écrit quelque chose sur le sujet il n'y a pas si longtemps et qu'un certain nombre d'opposants à Baumet ou Cret avaient vivement critiqué ce procédé.
lors que dire de l'organisation de la future agglo du gard rhodanien qui versera une indemnité aux DGS de Bagnols, Pont et Laudun ?
Il faut croire que la situation de Pont n'est pas si catastrophique si sont DGS peut se dégager du temps pour l'agglo...

CRC a dit…

"Les fonctions de directeur général de la commune sont nécessairement exercées à temps
complet et la chambre s’interroge sur un tel cumul d’emplois. De plus, ces activités ne sont pas des
missions d’intérêt général pouvant recevoir une qualification d’accessoires."
Source :
Chambre régionale des comptes de Languedoc-Roussillon
Rapport d’observations définitives : Commune de Pont-Saint-Esprit (30)
4 mai 2012

Anonyme a dit…

Perplexe cela veut surtout dire surement que la position sur la question dépend du coté du siège ou l'on se trouve. Quelqu'un qui trouve cela scandaleux maintenant, trouvera la situation acceptable demain en devenant directeur de cabinet ou autre. C'est pour cela qu'on est mal barré.

Perplexe a dit…

Quand le FN arrivera au pouvoir, on dira merci qui ?
Faudrait peut-être arrêter de prendre les électeurs pour des cons, ils font finir par en avoir marre !