Bienvenue,

Notre association s’intéresse à l’utilisation faites par les Pouvoirs Publics locaux, départementaux, régionaux ou nationaux, des contributions payées par elles mêmes, à quelque titre que ce soit, conformément aux lois en vigueur, et cela indépendamment de toute considération raciale, politique ou religieuse car l’indifférence des citoyens fait la force des politiciens...

dimanche 30 août 2015

Abandon de la création d'un Président délégué aux Conseils régionaux


Dominique Reynié (candidat régional en Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées) révèle que le nouveau poste de "président délégué" au Conseil régional va être créé ! Il fait  doublon avec ceux de "président" et "vice-président" et découle d'un accord entre le PS et le PRG. Il va coûter 114 millions d'euros au contribuable !!!

Le "président délégué" n'est rien d'autre qu'un président supplémentaire. Le gouvernement et les majorités socialistes régionales viennent donc de décider la fusion de deux régions pour laisser la place à un seul Conseil régional… dirigé par deux présidents !

La collusion entre l'Etat et l'intérêt d'un parti politique est à son comble : on se distribue les postes sans attendre la décision des électeurs. Lorsqu'il n'y a pas assez de postes pour servir les comparses assis autour de la table, on en crée de nouveaux ; on passe la facture aux citoyens en charge d'acquitter "l'impôt républicain". Ce sont les mêmes gouvernants qui, il y a encore quelques jours, ont tenté de nous faire croire que la fusion des deux régions répondait à l'impératif de réduction des dépenses publiques !!!

 

mardi 25 août 2015

Les élus du Gard rhodanien se sentent-ils vraiment concerné par les dépenses du SITDOM ? Par RCS

C'est en effet la question que chaque contribuable peut se poser !!


Était-ce le cas lorsque le SITDOM engagea des dépenses, en frais d'avocats, contre RCS ?

dimanche 19 juillet 2015

Information : Ne m'appelez plus Scène campagne

Cornillon : Un article du Midilibre qui suscite un débat

Scène campagne à Cornillon s'affiche. Alors qu'il faut plus parler de pôle d'excellence rurale. Sauf que sur le terrain, mieux vaut ne pas tomber sur le panneau. Celui de feue la communauté de communes de Valcèzard. Car Scène campagne s'affiche devant  Saint-Gély, un hameau de Cornillon.
Au bord de la route départementale qui relie Bagnols à Montclus, à la hauteur de Saint-Gély, un hameau de Cornillon, se dresse un panneau frappé du logo de la communauté de communes de Valcèzard. Un panneau qui est banal, en planches. Son originalité ou sa curiosité réside dans la communication qu'il supporte.

jeudi 16 juillet 2015

L'audacieuse réorganisation des régions par FS

Jusqu'à ce jour, le phare des audacieux résidait dans le " travailler moins pour gagner plus " de la réforme des 35 heures, universellement reprise par toutes les sociétés modernes à travers la planète.

 De nombreuses tentatives devaient inévitablement nous conduire vers le Saint Graal du courage politique, vers Excalibur de l'hardiesse  énarquienne.

Il ne s'agit pas de l'imposition d'augmenter la TVA de 10%, ni de passer la retraite à 67 ans, pas plus que de privatiser EDF ou la SNCF car cela ne peux convenir qu'aux Grecs.

Il s'agit de l'audacieuse réforme des régions de notre non moins audacieux président de la république.

Le concept " moins de régions pour plus de dépenses " vient de naitre.

Le magazine CAPITAL nous livre une analyse paradoxale pour une réforme initié par le hardi de la politique européenne.

mardi 7 juillet 2015

La Grèce a une dette envers les pays qui ont fait de vraies réformes par Claude Jaillet


On ne cesse de parler de la Grèce et à la vue du résultat du référendum le sujet est brulant. La sortie ou non de l’euro, le problème de la dette, l’impact en Europe et en France sont les sujets les plus fréquents dans les média et chez les spécialistes. 
Il existe néanmoins un aspect qui est en grande partie occulté.